Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
14 septembre 2009 1 14 /09 /septembre /2009 19:20
Pendant trois jours, il y avait un salon spécial "seniors" près de chez nous et j'en étais ravie pensant apprendre plein de choses. Tout d'abord on est sénior à partir de 50 ans ah bon celà me fait hérisser le poil non pas celui de la moustache, je n'en ai pas encore mais les deux trois qui ont échappé au rasoir se dressent tout seuls. Cela me rappelle les questionnaires pour ménagère de 50 ans car bien sûr après on ne refléchit plus ou peut être on ne consomme plus ?
Cela s'articulait autour de cinq pôles Tourisme-loisirs Nouvelles technologies Habitat art de vivre Bien être-santé Epargne prévoyance.Pour les voyages je cherchais à visiter un pays mais au plus près de ses habitants en fournissant un certain travail, je n'ai pas encore eu le temps d'approfondir mais je sais que cela existe, j'ai surtout trouvé des croisières , beaucoup de sociétés de service à la personne formation en informatique par exemple pourquoi pas ? mais je préfère sortir pour cela pour rencontrer d'autres égarés comme moi.Il y avait là des téléphones pour mal entendants, des tests de vue et de reflexes (je ne critique pas loin de là) d'ailleurs un groupe de protection sociale proposait une initiation aux premiers gestes en cas d'arrêt cardiaque.Quant au pôle bien-être santé j'espérais pouvoir  essayer la machine HUBER par exemple qui permet de se tonifier ses muscles que nenni il y avait des petites carioles qui permettaient de se deplacer quand on ne pouvait plus rouler ou peut être se deplacer Beaucoup  de services d'épargne et de  prévoyance et quand un jeune homme très charmant par ailleurs m'a baratiné pour une assurance obsèques j'ai pris mes jambes à mon coup. Je suis sortie de là un peu oppressée, surveillant mon époux du coin de l'oeil s'il marchait bien droit, et je faisais attention où je mettais les pieds pour ne pas faire de chute...Manquaient plus que les baignoires à porte et les couche-culottes...Disons que je me sentais peut-être encore ytrop jeune pour aller dans ce genre de salon.
Le lendemain, nous étions invités à manger chez un couple d'amis en sologne superbe journée ensoleillée trois couples entre 52 et 60 ans du pur bonheur Nous avons joué aux auciens combattants en se remmémorant le goût des bons légumes du jardin, la solidarité entre voisins, le bien-être malgré tout même sans beaucoup d'argent le tout entrecoupé de fou-rires car bien sûr on se contentait de plaisirs simples et on savait s'amuser. Bref on se moquait de nous-mêmes tout ceci pour dire la vieillesse  c'est dans la a tête tant qu'on fait des projets  on est jeune  ah mais !
Sur ce, passez une très bonne soirée .

Partager cet article

Repost 0

commentaires

Tiloup33 27/09/2009 11:41


Je pense que le comportement des patrons, y est pour beaucoup : à partir de 45 ans tu n'es potentiellement plus une ressource humaine présentable à un Cost Killer (Chasseur de coût) et à un
actionnaire soucieux de ses dividendes.


jasonlouisxi 16/09/2009 22:51

Je suis d'accord avec toiA bientôt 61 ans, je ne me sens pas du tout amoindri physiquement ou cérébralement (j'arrive encore à gérer un "blog").Depuis  deux ans que je suis en retraite, tout un tas d'organismes que je ne connaissait pas se préoccupent de ma santé ... alors que mon médecin ne m'apas vu depuis quatre ans ...Pour répondre à ta question sur 'l'Apoclypse", je n'ai pas de télévision.J'ai lu mon premier livre sur les camps de concentration à 14 ans. J'ai lu "Mein Kampf" à 17 et depuis je n'ai cessé de lire sur cette période assez proche de nous que malheureusement beaucoup ignorent.Je trouve pour ma part que l'on en fait beaucoup sur les "effets" plutôt que de parler des causes qui ont permis tout ce gachis.Mais il est peut être vrai que les "moralisateurs" d'aujourd'hui n'ont pas intérêt à étaler leurs carences de l'époque. (Accords de Munich, pacte Germano-Soviétique etc ...).Au risque de choquer, je donne ici ma façon de penser et au regard des faits passés, je me demande qui pourrait me faire un procès ... Certains historiens ou prétendus tels, devraient s'en tenir à un rôle d'historien : relater les faits tels qu'ils se sont passés pluôt que d'étaler leur sauce.Mis à part cela la vie suit son cours et j'espère avoir encore l'occasion pendant de nombreuses années d'alimenter mon "blog" de "faits historiques".Bonne soirée     JL

Fanfan 16/09/2009 11:24

Bonjour Anilou, effectivement, 50 ans, ce n'est pas vieux ...Mais les vendeurs vendraient de la glace aux inuits s'ils n'étaient pas si frileux ! Lorsque l'un d'eux continue à vouloir me vendre un objet après que je lui ai dit que ça ne m'intéressait pas, je change de technique, je l'écoute, je lui pose des questions...bref, je lui fais perdre son temps et je repars sans achat ! Une vendeuse à domicile a fini un jour par baisser son prix de moitié au bout d'une heure et demi, mais l'article ne m'intéressait pas dès le début et je lui avait dit, tant pis pour elle, elle a perdu son temps et une chose est sûre, je ne la reverrai plus !Plus sérieusement, c'est vrai que c'est dans la tête que ça se passe, je connais des ados qui sont déja vieux, blasés ...et je connais des personnes âgées très actives et pleines de projets ! Passe une bonne journée, bisous, à bientôt.

Patrick - L'autunois. 15/09/2009 21:20

Sénior a partir de 50 ans ! Mais j'y suis bientôt alors ! Voilà grâce a toi j'ai le moral a zéro. Merci ! Et t'inquiètes je repasserai. @+ Amicalement. Patrick.

Patrick - L'autunois. 15/09/2009 21:19

Sénior a partir de 50 ans ! Mais j'y suis bientôt alors ! Voilà grâce a toi j'ai le moral a zéro. Merci ! Et t'inquiètes je repasserai. @+ Amicalement. Patrick.

Présentation

  • : Le blog d'anilou
  • Le blog d'anilou
  • : Tout et rien.La vie avec ses joies et ses peines, le respect de la nature et d'autrui les voyages aussi.
  • Contact

Profil

  • ANILOU
  • Têtue comme une alsacienne, j'aime la nature sous toutes ses formes et essaie de la respecter au maximum ainsi que les animaux,ma devise "la liberté de l'un s'arrête là où commence celle de l'autre" et je déteste l'hypocrisie
  • Têtue comme une alsacienne, j'aime la nature sous toutes ses formes et essaie de la respecter au maximum ainsi que les animaux,ma devise "la liberté de l'un s'arrête là où commence celle de l'autre" et je déteste l'hypocrisie

Recherche