Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
10 novembre 2009 2 10 /11 /novembre /2009 13:57

C'est vrai, qu'on s'eclipse souvent. En fait, c'est pour se retrouver dans le sud où, il faut l'admettre, il fait souvent beau. Cela fait 30 ans, qu'on retourne à Agde. Depuis, bien sûr, nous avons un réseau d'amis ce qui nous rend cette ville encore un peu plus attachante.
Datant de 2500 ans, c'est AGDE l'antique, la médiévale et la moderne à la fois, et nous ne nous en lassons pas.
Elle se trouve aux confins de trois eaux : l'Hérault le fleuve, le Canal du Midi et bien sûr la mer Méditerrannée.
Ci-dessus c'est l'école de musique qui a été restaurée et à droite la petite ruelle mène vers la petite maison de ville qui nous acceuille lors de nos escapades


Nous allons souvent  flâner  le long de "la promenade" bordée de platanes centenaires et ponctuée de belles statues qui ont toute leur histoire
Celle ci dite la statue de la République a connu les heures sombres de la guerre. Elle fut réalisée en  1905 par le sculpteur Villeneuve .Tout en bronze, elle fut envoyée à la fonte par le gouvernement de Vichy en 1941.
La nouvelle Marianne, fut fidèlement reproduite grâce au sculpteur Jean Louis Bernier et réapparut à Agde en 1995.



Cette statue est un hommage au marin Claude Terrisse né  à Agde en 1597 qui fut corsaire sous Louis XIII et Louis XIV et un grand navigateur qui combattit sur toutes les mers.Promu capitaine de la Marine Royale, il devint Premier Consul de retour en Agde. A sa mort, il légua toute sa fortune à sa ville natale et aux pauvres. D'où ce monument réalisé en 1874 par le sculpteur Auguste Baussan pour remercier ce bienfaiteur .



Témoins de 2600 ans d'histoire, cette muraille ceinturait toute la ville au Moyen Age.Sa base fut édifiée au VIe siècle avant notre ère, par les colonisateurs grecs fondateurs de la ville d'Agde. Les remparts ont protégé Agde jusqu'au XVIIIe siècle et furent détruits en 1848 pour permettre l'agrandissement de la ville.



La prochaine fois, je tacherai de faire une photo de nuit car cette fontaine est illuminée le soir et rend bien mieux.
Sculptée dans un bloc de marbre de Carrare en 1855, par Auguste Baussan, " la belle agathoise veille avec ses fauves sur la ville.
Voilà, où nous nous plaisons à flaner tranquillement et cette promenade acceuille le marché tous les jeudis , autre ambiance mais toute aussi intéressante..
Demain, je vous montrerai d'autres coins de ballade mais j'ai encore des progrès à faire en photo.
En attendant, je vous souhaite une excellente soirée.

Partager cet article

Repost 0

commentaires

Sylvie 11/11/2009 20:34


Toujours intéressant d'apprendre des choses sur les blogs des gens et c'est une région que je ne connais pas du tout.
bonne soirée.


paradisia 11/11/2009 09:35


on en apprend des choses avec toi... d'autant plus que je ne connais pas du tout cette ville. Passe une excellente journée, gros bisous.


Capucyne 11/11/2009 09:34


Bravo pour cet article!


Tiloup33 10/11/2009 22:34


Je me demande bien pourquoi on retient surtout le nom du Cap d'Agde, plutôt que celui d'Agde.....Il y a a trois ans j'ai passé une semaine de vacances à Marseillan Plage. Il faisait trés chaud !
J'ai beaucoup aimé Pezenas. Ca tombe bien je suis un inconditionnel de Bobby Lapointe ! Quoi ? Molière ? Molière aussi si vous voulez !


Tienouz 10/11/2009 21:40


il est des lieux comme cela ou sans s'en rendre compte on rentre on flane et l'année d'aprés et d'autres ensuite on ne peu plus se passer. Chacun de nous a son lieu. Moi j'ai la chance d'être"
amoureux" de la région ou le travail m'a amené il y a bientot 25 ans bonne soirée


Présentation

  • : Le blog d'anilou
  • Le blog d'anilou
  • : Tout et rien.La vie avec ses joies et ses peines, le respect de la nature et d'autrui les voyages aussi.
  • Contact

Profil

  • ANILOU
  • Têtue comme une alsacienne, j'aime la nature sous toutes ses formes et essaie de la respecter au maximum ainsi que les animaux,ma devise "la liberté de l'un s'arrête là où commence celle de l'autre" et je déteste l'hypocrisie
  • Têtue comme une alsacienne, j'aime la nature sous toutes ses formes et essaie de la respecter au maximum ainsi que les animaux,ma devise "la liberté de l'un s'arrête là où commence celle de l'autre" et je déteste l'hypocrisie

Recherche