Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
12 novembre 2009 4 12 /11 /novembre /2009 17:54



Puisque je vous avais parlé de ce film, j'aimerais bien, que ceux qui l'ont vu me donnent leur avis.Ce film ne peut que toucher à plusieurs titres. D'abord, je réalise  à nouveau la chance que j'ai de vivre à une époque où je n'ai connu que la paix avec des projets  plein la tête que j'ai pu réaliser au fur et à mesure du temps qui passe. Combien ont eu leurs projets anéantis, leur vie brisée pour cause de guerre ? Ensuite, je reste oppressée par cette sensation d'horrible injustice qui s'obstine tout le long du film. Au départ, l'histoire est banale. En 1914, Théophile Maupas est mobilisé comme tant d'autres laissant sa femme et ses deux filles au village. Blanche son épouse, institutrice également , assure courageusement l'absence de son époux d'autant plus, qu'elle est encouragée par ses lettres régulières envoyées du front. Puis, plus rien, pour finalement savoir que Théo a été exécuté pour l'exemple ainsi que trois autres soldats, ceci sous le prétexte d'avoir refusé de se battre.
Il faut savoir qu'en 14-18, des soldats ont été accusés de ne pas monter au front et jugés rapidement par des conseils de guerre installés à la hâte et exécutés dans l'urgence pour ne pas avoir le temps de faire opposition.
Cela voulait dire,le déshonneur pour le soldat et sa famille qui ne touchait pas de pension, bien sûr pas de reconnaissance militaire, pas de nom grâvé sur le monument aux morts tel un lâche, insupportable injustice.
Ce qui fait refléchir aussi, c'est la réaction des autres : il n'y a plus grand monde pour la soutenir, ni l'église ni les parents qui retirent leurs enfants de la classe, l'inspection académique qui veut la muter. Mais c'est mal la connaître, seule contre tous, elle cherche la vérité, elle trouve des témoignages, elle fournit des preuves pour qu'on reconnaisse qu'il s'agit d'un assassinat et pour qu'on réhabilite Théo. Elle sera aidée par la Ligue des Droits de l'Homme, les Francs-Maçons puis enfin par  l'opinion publique qui se ralliera à ses convictions.
Après une très longue bataille, une cour spéciale composée d'anciens combattants, annule le jugement de1915 et réhabilite enfin Théophile et ses camarades, en 1934.....
Cette longue bataille m'a fait penser à d'autres, une très ancienne où un père de famille s'est battu longtemps pour faire admettre que son fils s'était fait tuer accidentellement par un bahut militaire,plus proche de nous, ce bateau de
pêche disparu en mer vraisemblablement suite à un choc provoqué par un sous-marin.
Mais lutter contre l'armée ou le gouvernement est la lutte "du pot de terre contre le pot de fer".
Blanche Maupas a osé  tenir tête, et à force de détermination elle fut entourée d'une "contre-armée" : les comités Maupas qui existent encore aujourd'hui pour réhabiliter ces pauvres fusillés pour l'exemple.
Cette histoire est toujours d'actualité elle nous met en garde contre l'information omni-présente encore aggravée par le règne d'internet qui ne dit pas toujours la vérité;
Demain, je continuerai la ballade à Agde, sujet plus léger et en attendant, je vous souhaite une excellente soire.

Partager cet article

Repost 0

commentaires

Patrick - L'autunois. 13/11/2009 17:17


Désolé pas vu le fim. Passes un bon week-end et @+ Amicalement. Patrick.


paradisia 13/11/2009 09:46


un très bel article qui nous montre que même au XXème siècle et en France la justice n'a pas toujours été de mise, les jugments faits à la va-vite... heureusement, certaines familles se sont
battues pour que l'honneur des leurs soit rétabli, c'est important, même s'il est difficile après des accusations de lever tous les doutes (et les mauvaises langues sont toujours là pour
raviver les douleurs) ! Bonne journée, gros bisous.


Capucyne 13/11/2009 09:17


As-tu parlé aux lutins sous le cyprès de ton jardin???


Irina 13/11/2009 08:42



Salut Anilou ..

Fais attention ce matin en te levant ..!! Nous sommes  " Vendredi 13 " .. méfie-toi où tu mets les pieds .. si tu es supersticieuse comme moi .. je redouble de prudence ..
Quant au film .. je l'ai regardé .. quelle courage cette femme .. il n'existe pas beaucoup des comme elle qui aurait persister dans ses démarches pour obtenir la réhabilitation de son mari
exécuté pour l'exemple .. et c'est ce qui est révoltant .. ce genre de crimes étaient malheureusement fréquents parmi les gradés de l'armée .. il fallait bien trouver des boucs-émissaires aux
nombreuses erreurs et échecs commis par les supérieurs .. et encore .. on ne sait pas tout ..!!
Quant aux réactions des gens du village .. ce phénomène existe encore de nos jours .. Tant que tout va bien .. tu as plein d'amis .. jusqu'au jour où tu rencontres  des problèmes .. et là ..
tes chers amis désertent le navire comme des rats .. et ceux qui restent .. tu pourras les compter sur les doigts d'une seule main .. crois-moi .. j'ai eu des moments pénibles dans ma vie ..
3 amis (es ) sur cinq me sont restés fidèles .. et je sais les estimer .. Il faut toujours se méfier des faux-semblants .. mais comment les reconnaître aux premiers abords ..?
Sur ce .. je te souhaite une bonne journée sans tracas .. à bientôt .. Irina



pourquoi-pas732 13/11/2009 07:58


Bonjour ...et à demain à Agde ! Gilbert
 


Présentation

  • : Le blog d'anilou
  • Le blog d'anilou
  • : Tout et rien.La vie avec ses joies et ses peines, le respect de la nature et d'autrui les voyages aussi.
  • Contact

Profil

  • ANILOU
  • Têtue comme une alsacienne, j'aime la nature sous toutes ses formes et essaie de la respecter au maximum ainsi que les animaux,ma devise "la liberté de l'un s'arrête là où commence celle de l'autre" et je déteste l'hypocrisie
  • Têtue comme une alsacienne, j'aime la nature sous toutes ses formes et essaie de la respecter au maximum ainsi que les animaux,ma devise "la liberté de l'un s'arrête là où commence celle de l'autre" et je déteste l'hypocrisie

Recherche