Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
29 août 2010 7 29 /08 /août /2010 14:59

BRESCOUDAOUT2006--13-.jpgBRESCOUDAOUT2006--10-.jpgBRESCOUDAOUT2006--19-.jpgBRESCOUDAOUT2006--9-.jpg BRESCOUDAOUT2006--6-.jpgIMG_1359.jpgIMG_1367.jpg

 

Photos prises en été 2008.

 

Hé oui, tout a une fin. Surtout ne nous plaignons pas, six semaines au soleil (une heure de pluie et une nuit j’ai « cru » entendre la pluie mais peut-être ai je rêvé ?) que demander de plus ?

Nous sommes rentrés un peu à contre-coeur, mais moi, contente de retrouver la maison fidèle au poste (d’ailleurs comment pourrait-elle faire autrement, elle n’a pas le choix...) mais accompagnés aussi par quelque chose de dru, de mouillé de froid  dont nous avions perdu l’habitude : la pluie. Cela vous donne le coeur à l’ouvrage croyez moi. La machine  à laver a ronronné, la chatte aussi d’ailleurs,  ravie d’avoir à nouveau de la compagnie.

Etant rentrés avant le week-end nous allons  malheureusement louper  la venue des milliers de bikers qui vont parcourir l’ouest de l’Hérault selon un programme bien défini.

Mais cet évènement a une histoire.....

1988 : une dizaine d’amis tous adeptes de Harley et de Goldwin décident de se retrouver une journée entière vouée totalement à leur passion : la moto. De là, sont nés les Brescoudos. Puis ce rendez-vous se perpétua d’année en année et, vous le savez bien : les amis de mes amis sont mes amis.....

De 10 ils furent d’abord  20, puis 30, puis 100 pour finir par être, 22 ans plus tard plus de 3000 motards.Et le dimanche, jour  traditionnel de la bénédiction des motos, plus de 10 000 personnes viennent y assister.

De même, d’une journée on est passé à 5 jours et à présent cela dure toute une semaine.

Mais surtout autour de cette concentration, on a vu fleurir toute une série d’animations : restent les traditionnnelles bien sûr : : parade en front-de-mer à Valras Plage le 2 septembre, ou celle des Allées à Béziers ou alors le boeuf à la broche à Servian le 4 . Mais sur 18 étapes, six sont nouvelles : Capestang, Montels, Hérépian, Roujan, Puisserguier et Gignac. De plus, est prévue cette année une balade dans l’Aude à St Pierre la Mer et Fleury d’Aude. N’oublions pas les concerts : le blues de Bill Deraime, parrain de cette édition au Cap le 4 septembre, BRBB avec une soirée Ottis Redding à Gignac le 29 Août je cite mes préférés mais il y  en a d’autres...  sans oublier les bons repas cuisinés par les différents Comités des fêtes. Pour ces retrouvailles, les motards viennent parfois de très loin :  Belgique, Norvège,  Suisse, Allemagne, Espagne et Portugal... Il y a même eu des mariages suite à ces retrouvailles.

Cette concentration a beau être sous le signe de la convivialité et de l’échange, les organisateurs ne baissent pas la garde pour autant, sécurité oblige. Car cette concentration de motards est du même gabarit que la Féria de Béziers ce qui exige une haute surveillance.

Il y a une équipe qui surveille les motos à l’arrêt, deux autres « les voltigeurs » qui font des allers retour dans le convoi afin de surveiller le respect du règlement. Bien sûr y figurent des pompiers professionnels et un médecin urgentiste sans oublier la voiture Croix Rouge qui accompagne tous ces deplacements.

Mentionnons aussi la police municipale, les CRS bref tout est prévu au cas où...

Mais ces bikers, bedonnants pour certains, tatoués sévères pour d’autres sont pour la plupart d’une grande gentillesse et ne rêvent que d’une chose : se retrouver et faire la fête. Qui dit mieux ?

C’est dommage qu’ils se produisent en fin de mois  d'août mais nous avons déjà pu admirer leurs  belles machines, toutes plus rutilantes les unes que les autres. Ces photos datent d’il y a 2 ans. J’en ai un aussi à la maison qui rève devant ces petits bijoux  mais je suis tranquille : outre le prix dissuasif il a quelques bons kilos à perdre et il n’y arrive pas ...ouf, je suis sauvée car le permis moto il l’a. Et bien fâché, il serait  capable d’entamer un régime...

J’essaierai de venir vous voir avant lundi soir, car je raccompagne les jumelles en train et resterai  à Paris jusqu’à jeudi ou vendredi. Je vous souhaite un excellent dimanche.

 

 

Partager cet article

Repost 0

commentaires

orpha08 04/09/2010 17:54



six semaines de vacances au soleil ... ça existe ??


C'est vrai qu'elles sont belles ces motos, ça n'a pas de prix un engin customisé comme ça et je pense que les conducteurs sont prudents. Rien à voir avec certains dingues qui pilotes des
"gros cubes" en pensant seulement à la vitesse.


Comment va ton poignet ? Maintenant que tu as repris le fil normal de la vie, tu sens si tu as encore des limites.


Bon week-end Anilou.



bibi64 04/09/2010 17:30



ah, j'oubliais, un petit coucou à ton amie Danielle...



bibi64 04/09/2010 17:29



bonjour !!!


mais alors, tu es encore en vacances ???  ou plus certainement très occupée !


bon, ben en t'attendant, j'emprunte un de ces engins et je pars, les cheveux au vent, m'aérer la tête et l'esprit...


A bientôt, gros bisous.



soda81 04/09/2010 12:14



Quelle chance, que du soleil. Pour nos vacances près de Brest, le temps n'a pas été aussi clément, un mi-temps de pluie, un mi-temps ciel bleu à très nuageux ; mais tout de même un beau pays.


Impressionné par les motos. Les rassemblements de Harley ou dans un autre genre, les Goldwin, semblent impressionnants. Pour nous, vu à la télé, jamais en vrai et désormais sur ton blog.


 



"gégouska" 04/09/2010 07:46



Bonne journée gros bisous à bientôt


" />



Présentation

  • : Le blog d'anilou
  • Le blog d'anilou
  • : Tout et rien.La vie avec ses joies et ses peines, le respect de la nature et d'autrui les voyages aussi.
  • Contact

Profil

  • ANILOU
  • Têtue comme une alsacienne, j'aime la nature sous toutes ses formes et essaie de la respecter au maximum ainsi que les animaux,ma devise "la liberté de l'un s'arrête là où commence celle de l'autre" et je déteste l'hypocrisie
  • Têtue comme une alsacienne, j'aime la nature sous toutes ses formes et essaie de la respecter au maximum ainsi que les animaux,ma devise "la liberté de l'un s'arrête là où commence celle de l'autre" et je déteste l'hypocrisie

Recherche