Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
12 février 2010 5 12 /02 /février /2010 12:11


Mais oui, dimanche c'est la St Valentin, ce sont les restaurateurs et les fleuristes qui vont être contents.... N'empêche que cela n'empêche pas de faire un petit breack pour dire qu'on s'aime. Je sais, il y a le reste de l'année mais on court tellement....
Pour cette occasion, je veux partager un beau poème de Jacques Prévert qui me parle  toujours autant, dit par Arnaud Beunaiche, comédien de la Compagnie Emporte Voix. Je l'avais entendu une fois, récité par Jeanne Moreau : bouleversant, mais malheureusement, je ne l'ai jamais retrouvé. Si l'un d'entre vous est plus malin que moi je ne lui en voudrai pas, loin de là.
J'aurais bien voulu en composer un moi-même, mais je n'ai pas le talent de Korielle, alors je me contente de recopier celui qui parle toujours autant à mon coeur et je le partage avec vous.
En n'oubliant pas ceux qui sont seuls ce jour là, je pense aussi à eux...
Je vous souhaite d'ors et déjà un excellent W.E.

Cet amour

Si violent

Si fragile

Si tendre

Si désespéré

Cet amour

Beau comme le jour

Et mauvais comme le temps

Quand le temps est mauvais

Cet amour si vrai

Cet amour si beau

Si heureux

Si joyeux

Et si dérisoire

Tremblant de peur comme un enfant dans le noir

Et si sûr de lui

Comme un homme tranquille au milieu de la nuit

Cet amour qui faisait peur aux autres

Qui les faisait parler

Qui les faisait blêmir

Cet amour guetté

Parce que nous le guettions

Traqué blessé piétiné achevé nié oublié

Parce que nous l’avons traqué blessé piétiné achevé nié oublié

Cet amour tout entier

Si vivant encore

Et tout ensoleillé

C’est le tien

C’est le mien

Celui qui a été

Cette chose toujours nouvelle

Et qui n’a pas changé

Aussi vrai qu’une plante

Aussi tremblante qu’un oiseau

Aussi chaude aussi vivant que l’été

Nous pouvons tous les deux

Aller et revenir

Nous pouvons oublier

Et puis nous rendormir

Nous réveiller souffrir vieillir

Nous endormir encore

Rêver à la mort,

Nous éveiller sourire et rire

Et rajeunir

Notre amour reste là

Têtu comme une bourrique

Vivant comme le désir

Cruel comme la mémoire

Bête comme les regrets

Tendre comme le souvenir

Froid comme le marbre

Beau comme le jour

Fragile comme un enfant

Il nous regarde en souriant

Et il nous parle sans rien dire

Et moi je l’écoute en tremblant

Et je crie

Je crie pour toi

Je crie pour moi

Je te supplie

Pour toi pour moi et pour tous ceux qui s’aiment

Et qui se sont aimés

Oui je lui crie

Pour toi pour moi et pour tous les autres

Que je ne connais pas

Reste là

Lá où tu es

Lá où tu étais autrefois

Reste là

Ne bouge pas

Ne t’en va pas

Nous qui sommes aimés

Nous t’avons oublié

Toi ne nous oublie pas

Nous n’avions que toi sur la terre

Ne nous laisse pas devenir froids

Beaucoup plus loin toujours

Et n’importe où

Donne-nous signe de vie

Beaucoup plus tard au coin d’un bois

Dans la forêt de la mémoire

Surgis soudain

Tends-nous la main

Et sauve-nous.

J. Prévert.

 

Partager cet article

Repost 0

commentaires

Danielle 06/03/2010 21:43


J'adore ce magnifique poème de Jacques Prévert. Si tu veux te régaler, va sur le blog "LE JARDIN DE SISSI". Sur la page d'accueil tu restes sur la colonne de gauche et tu descends jusqu'à un
encadré nommé "UNE PETITE NOTE". Là tu cliques car Sissi a mis quelques belles chansons qui défilent et tu arrives à "CET AMOUR" récité par Jeanne Moreau. J'ai du l'écouter 30 fois au moins, j'y
vais régulièrement et j'éprouve toujours la même émotion, à chaque écoute. Jeanne Moreau est fabuleuse en récitant ce poème. Je fonds littéralement. Tu vois en parcourant ton blog, quand j'ai vu
que tu recherchais ce poème, j'étais heureuse de pouvoir te l'indiquer car c'est du pur bonheur. Tiens, je vais y aller, ça doit faire 15 jours que je ne l'ai pas écouté. Merveilleux.
Extraordinaire. Bisous. Danielle (peut-être tu pourrais l'indiquer à tes amis blogueurs qui ne connaissent pas ?). Sissi a un très joli blog qu'elle a mis en pause à cause de problèmes graves. Je
ne la connais absolument pas mais je lui avais laissé un com pour l'encourager à l'époque.


ANILOU 07/03/2010 19:16


Je viens de parcourir le blog de SISSI très beau effectivement et grâce à toi, je vais pouvoir écouter Jeanne Moreau de temps en temps. J'en parlerai quand je remettrai un article. Je crois qu'elle
a repris ses articles depuis peu. Bonnne fin de journée bisous


Oceane 17/02/2010 20:37


Magnifique chason / poème !!
J'aime J prevert mais je ne connaisais pas celle ci
Bnne soirée


paradisia 15/02/2010 14:22


bonjour Anilou !!! je crois que Prévert est mon poète préféré, il était très doué pour mettre de la poésie dans la vie de tous les jours.
Je n'ai pas pu regarder l'émission sur Mandela, est ce que tu l'as vue ?
Bonne journée, bisous.


le p'tit Prince 15/02/2010 10:48


COUCOU, un p'tit copy collé à tout le monde, pour donner de mes nouvelles, j'ai mes reins qui se sont mis en RTT et donc 2 dialyses la semaine passée. Sinon rien de nouveau, la routine. Merci à
vous tous qui m'avez mis les coms sympa que j'ai beaucoup apprécié dans ce moment un peu difficile. Bisous avec tout mon amitié.


emma53 14/02/2010 20:14


beau poème, que je ne connaissais pas merci de me le faire découvrir, j'espère que tu as eu soit un cadeau, soit un resto par ce jour de St Valentin, moi de mon côté....rien, mais bon j'ai
l'habitude !!
bonne soirée, bisous
excellente semaine


Présentation

  • : Le blog d'anilou
  • Le blog d'anilou
  • : Tout et rien.La vie avec ses joies et ses peines, le respect de la nature et d'autrui les voyages aussi.
  • Contact

Profil

  • ANILOU
  • Têtue comme une alsacienne, j'aime la nature sous toutes ses formes et essaie de la respecter au maximum ainsi que les animaux,ma devise "la liberté de l'un s'arrête là où commence celle de l'autre" et je déteste l'hypocrisie
  • Têtue comme une alsacienne, j'aime la nature sous toutes ses formes et essaie de la respecter au maximum ainsi que les animaux,ma devise "la liberté de l'un s'arrête là où commence celle de l'autre" et je déteste l'hypocrisie

Recherche