Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
7 avril 2012 6 07 /04 /avril /2012 11:39

 

Ca y est nous voici déjà au W.E. de Pâques que je vous souhaite joyeux et entouré si possible de ceux qui vous sont chers. Pour ma part, en ce qui concerne notre région, les oeufs seront à chercher plutôt dans la maison. Oh non, ils ne risquent pas de fondre mais il fait plutôt frisquet alors....

J'ai abandonné mes murs, il reste la moitié mais d'abord c'est au tour de ma moitié de bien le lisser avant de continuer à peindre. Donc pause....

Enfin,, j'ai l'occasion de vous parler  de ce film vu lors de notre escapade dans le sud."Cloclo" Le metteur en scène est Florent-Emilio Siri, l'acteur principal Jérémie Renier et le film dure 2h 28 mais je vous rassure, on est pris par l'histoire.

L'histoire d'abord. C'est en Egypte que tout commence et que tout finit. D'abord une enfance plutôt épanouie mais à l'ombre d'un père autoritaire qui a déjà décidé de son destin. Mais c'était sans compter avec les évènements, en effet le canal de Suez va être nationalisé et le père régisseur devra quitter le pays, c'est l'effondrement social, d'ailleurs il ne s'en remettra jamais.

Tout finit avec "Alexandrie Alexandra" qui paraitra le jour de l'enterrement de Cloclo et qu'on entend toujours encore.

Entre ces deux périodes, on voit un Cloclo qui essaie d'aider au mieux sa famille revenue en France, grâce à un petit job de percussionniste au casino de Monte-Carlo. Lieu maléfique, pour sa mère, qui deviendra petit à petit accro au jeu. Mais il pourra compter sur sa soeur toujours présente et qui devendra son assistante quand la roue voudra bien tourner du bon côté. Car Claude François ne s'aime pas mais il découvre et aime la musique américaine, la soul musique et ses rythmes. Et deuxième idée géniale pour apprivoiser cette eclatante revanche sociale : les Clodettes. Personne en France, n'y avait pensé avant lui.

Le film. Jérémie Renier lui ressemble à s'y méprendre dans ses différents costumes et son rythme endiablé. Le film a ceci de bien, c'est qu'il n'auréole pas l'artiste, au contraire il montre son coté obscur, éternel insatisfait et maniaque, qui fait fuir tour à tour toutes les femmes qu'il aime. Très exigeant avec lui même mais aussi avec les autres, impatient voire rigide, il pouvait piquer de grosses colères et ses collaborateurs n'avaient qu'à bien se tenir....

Film réaliste, d'ailleurs réalisé sous le contrôle des deux fils, Marco et Cloclo junior, c'est le récit d'une superbe revanche, car parti de rien, il est arrivé au sommet en vivant de sa passion avec un seul regret, que son père n'ait pas eu le temps de voir ce succès lui qui ne voulait pas d'un saltimbanque dans la famille.

Ce film bien sûr m'a plu,rappelant une époque sans portable ni face book , où on faisait du stop pour aller voir le concert sans crainte où en mobylette comme ma moitié en étant assuré de la retrouver au même endroit en sortant (sans cadenas...).

Bon OK, aujourd'hui il aurait 73 ans, fêterait ses 50 ans de succès, j'ai dû mal à me l'imaginer c'est pour cela aussi, que ceux qui meurent jeunes gardent une espèce d'auréole, il sont préservés des méfaits du temps.

En tout cas, pour ceux qui aiment ou ont apprécié les airs de Cloclo on passe un bon moment, en fait je ne  peux pas être objective sur ce coup, car cela me renvoie à ma jeunesse.....

Je vous souhaite une très joyeuse Pâques et au plaisir de vous lire...à bientôt

Partager cet article

Repost 0

commentaires

morgane 13/04/2012 18:04



Cathline 13/04/2012 13:32


bonjour  Anilou     me voici de retour  après un long week end pascal à Cannes, en famille où j'ai bien profité de mon 2e petit fils !  le samedi d'avant 
j'ai profité de mon premier   3 h cette fois ci   y'a du progrès  il a soufflé les bougies de mon agteau d'anniversaire avec moi    que du bonheur 
bon week end   bises cathline

bluesy 09/04/2012 22:30


pas vraiment fan, mais il paraît que le film est très bien... je me tâte pour aller voir "une bouteille à la mer"

orpha08 09/04/2012 13:36


J'aimais bien Clo-clo mais sans être une fan inconditionnelle. Lorsqu'il est mort j'étais au lycée et je me souviens que certaines filles pleuraient. J'ai eu aussi de bons échos du film,
conformes à ce que tu racontes.


bon courage pour tes travaux de peintures. Moi je devais rester tranquille à la maison ce lundi mais un imprévu m'oblige à aller à Reims pour ma fille. Ah ces jeunes ! En plus il pleuvotte, pas
l'idéal pour rouler.


Bonne fin de WE Anilou.

Patrick - L'AUTUNOIS 08/04/2012 19:11


Joyeuses fêtes de Pâques !!!!!!! @+ Amicalement. Patrick.

Présentation

  • : Le blog d'anilou
  • Le blog d'anilou
  • : Tout et rien.La vie avec ses joies et ses peines, le respect de la nature et d'autrui les voyages aussi.
  • Contact

Profil

  • ANILOU
  • Têtue comme une alsacienne, j'aime la nature sous toutes ses formes et essaie de la respecter au maximum ainsi que les animaux,ma devise "la liberté de l'un s'arrête là où commence celle de l'autre" et je déteste l'hypocrisie
  • Têtue comme une alsacienne, j'aime la nature sous toutes ses formes et essaie de la respecter au maximum ainsi que les animaux,ma devise "la liberté de l'un s'arrête là où commence celle de l'autre" et je déteste l'hypocrisie

Recherche