Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
5 mai 2012 6 05 /05 /mai /2012 18:32
Après avoir nettoyé toute une pièce de tomettes et les avoir bien fait lustrer (cela ne se fait pas en une journée...) je pensais avoir mérité mon escapade du mercredi après-midi. Mon amie  m'attendait de pied ferme pour aller voir "Margin Call". J'étais moyennement emballée, j'aurais préféré "le prénom" mais il y aura d'autres occasions.
Il est question de la célèbre crise financière de 2008, mais cette fois on ne suit pas l'histoire des pauvres gens landa qui l'ont subie mais celle des traders, ceux qui sont face à leurs écrans dans leur sphère virtuelle et pourtant ils brassent des milliards.
On assiste aux premières loges à la dernière nuit avant le terrible crack financier.
Le réalisateur J.C. Chandor, dont c'est le premier film, nous fait plonger dans cet univers survolté et impitoyable de Wall Street, dont les profits sont disproportionnés, voire déments et surtout indécents.
On suit le travail déconnecté de la réalité, de ces traders qui face à leur ordinateur, donnent des ordres qui les dépassent à cette machine  qui les enrichit d'abord puis qui s'emballe pour les rattraper  et les ruiner eux et du coup leurs clients.
Ce sont des gens comme vous et moi et surtout pas des méchants mais ils sont anéantis par des situations qu'ils ont eux même provoqué en allant toujours plus loin toujours plus haut.
On ne s'ennuie pas une minute malgré que ce soit  sous-titré. C'est un vrai polar, car y est décrit un univers cruel,impitoyable, c'est la descente aux enfers qui entraine tous ces jongleurs de la finance, jeunes ou vieux mais ce sont avant des personnes avec leur histoire, leurs valeurs dont le destin va basculer.
Franchement, je n'ai pas regretté, mais je me suis sentie minuscule (pour une fois) face à ce roi ARGENT qui nous domine et dont nous dépendons tels des pantins, car je crois que la leçon n'a pas porté et les choses n'ont guère vraiment bougé.
Je vous souhaite un bon dimanche, et quoiqu'il arrive, allez voter .

Partager cet article

Repost 0

commentaires

Cathline 07/05/2012 20:24


bonsoir  tu en as de la chance  d'avoir une amie pour aller au cinéma  moi je 'y vais jamais car seule ça ne me dis rien !  une belle journée encore que j'ai passée au jardin
!  c'est maintenant ou jamais  préparer pour planter les légumes ! je ne suis pas en retard cette année    bonne soirée   bises cathline


chez moi un lézard vert

pourquoi-pas732 06/05/2012 21:31


Bonsoir.


Oui, j'ai voté !


Eh oui, la finance domine le monde et ce n'est plus pour le bonheur de l'humanité: c'est devenu une machine infernale qui broie tout...


Bonne semaine tout de même...et bonnes tomettes !


Gilbert

morgane 06/05/2012 21:28


Mais mon ANILOU l'argent domine le monde et ce n'est pas prêt de s'arrêter... Ce film ne me conviendrait pas trop en ce moment, j'ai un peu le moral dans les bottes (vu le temps ) mais merci pour
ton résumé !


Je te souhaite une bonne nuit et t'embrasse !

JETHRO 06/05/2012 19:38


hé ..t'as pas 100 balles ?

soakette la sardine 06/05/2012 15:48


(-: ça m'a l'air en effet d'un film très intéressant. Un vrai film pour être fasciné sans tomber dans la facilité du blokbuster américain ^^ c'est drôle mais moi aussi j'ai fais un article ciné
aujourd'hui ^^ ça doit être de la télépathie ! Bisous

Présentation

  • : Le blog d'anilou
  • Le blog d'anilou
  • : Tout et rien.La vie avec ses joies et ses peines, le respect de la nature et d'autrui les voyages aussi.
  • Contact

Profil

  • ANILOU
  • Têtue comme une alsacienne, j'aime la nature sous toutes ses formes et essaie de la respecter au maximum ainsi que les animaux,ma devise "la liberté de l'un s'arrête là où commence celle de l'autre" et je déteste l'hypocrisie
  • Têtue comme une alsacienne, j'aime la nature sous toutes ses formes et essaie de la respecter au maximum ainsi que les animaux,ma devise "la liberté de l'un s'arrête là où commence celle de l'autre" et je déteste l'hypocrisie

Recherche