Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
10 mars 2011 4 10 /03 /mars /2011 16:54

5387583532_4523c500e5.jpg

 

Cela fait un moment que je ne suis pas passée. Des amis de passage, la petite tornade et les journées qui  filent vite. A présent, c'est plus calme, et on va pourvoir reprendre le suivi des fameux inventaires. Alors pourquoi la robe noire ? Il n'y avait d'ailleurs pas que les robes de triste, les inventaires font toucher du doigt une petite réalité, l'absence des couleurs surtout dans les milieux modestes, tout simplement parce que la teinture revenait très cher.

Tout d'abord les robes de mariées, et ceci jusqu'à la fin du XIXe siècle n'étaient jamais blanches, mais de couleur vive. Sauf que le bleu indigo, le jaune ou le rouge garance étaient hors de prix donc la plupart des mariées se rabattaient sur une robe noire qui étaut la couleur la moins chère.

Cela a changé à la fin du XIXe siècle, à la suite des apparitions de Lourdes  avec le culte de l'Immaculée Conception,où on a vu arriver les robes blanches.

Donc, rareté des couleurs ou couleurs ternes. Les inventaires parlent de rideaux "couleur feuille morte", couverture de lit "couleur de suye" ou "de fumée". Il n'y avait que chez les notables que l'on pouvait trouver des couleurs "citron" ou "rouge cramoisi" ou encore "orange"....

 

D'ailleurs en parlant toilettes, savez vous que nous les femmes nous sommes dans l'illégalité la plus complète ?

En effet, c'est l'homme qui doit porter la culotte et non la femme. Car qui porte la culotte représente l'autorité en l'occurence le chef de famille, et donc par définition l'homme.... (attention, c'est pas moi qui l'affirme....)

Même pas après la Révolution ? Non, car le 16 brumaire an IX (novembre 1800) le préfet de Paris imposa aux femmes désirant porter un pantalon de se présenter à la préfecture de police pour en retirer l'autorisation moyennant un certificat médical.

On ne peut alors que s'incliner devant l'obstination De George Sand qui s'habillait en homme pour faire de longues promenades à cheval ...

Par la suite,deux circulaires de 1892 et 1909, autoriseront le port du pantalon aux femmes "lorsque la femme tient par la main un guidon de bicyclette ou les rênes d'un cheval". Sachant que cette loi est toujours d'actualité, on est donc toujours en infraction avec la loi... 

 

Ce qui ne m'empêche pas de vous souhaiter une bonne soirée...

Partager cet article

Repost 0

commentaires

bibi 14/03/2011 15:08



coucou Anilou ! désolée de t'avoir fait une nouvelle fois faux-bond.... J'ai préféré laisser un mot sur mon ancien blog pour laisser le choix à mes favoris, ceux qui veulent me suivre peuvent le
faire, les autres... font ce qu'ils veulent, je ne veux pas avoir l'air de forcer ! C'est pourquoi je ne passe que chez ceux qui viennent me rendre visite. Sinon je vois que tu es toujours aussi
occupée ! c'est ça la retraite !  et puis on apprend toujours qqchose chez toi ! Bonne journée, belle semaine, gros
bisous à toi.



Capucyne 14/03/2011 10:18



Intéressant , ton article!



pourquoi-pas732 14/03/2011 08:57



Bonjour.


As-tu commandé ton cheval pour être en règle avec cette loi que tu nous fait découvrir ? Tu parles de tornade ? Je suppose que c'est l'activité et non le vent.


Hier, journée un peu pluvieuse et aujoud'hui, ciel gris sans pluie; j'en ai profité pour faire des recherche sur le net et j'ai enfin trouvé un code pour faire uneffet loupe sur image: tu voudras
bien me dire ce que tu en penses !


Bonne journée.


Gilbert



Cathline 14/03/2011 08:38



et lorsque nous étions enfants  nous avions une tenue pour le dimanche pour aller à la messe et quand on rentrait on renfilait  sa tenue de semaine pour jouer  les temps
ont bien changé


 je suis toujours en rééducation  je devrais sortir le 1er (j'espère pas un poisson d'avril)  avec encore après beaucoup de kiné   bien sûr   belle semaine
ensoleillée   bises Cath



Coucou c'est l'ami "Gégouska" 14/03/2011 06:45



Bonjour bizzz






Présentation

  • : Le blog d'anilou
  • Le blog d'anilou
  • : Tout et rien.La vie avec ses joies et ses peines, le respect de la nature et d'autrui les voyages aussi.
  • Contact

Profil

  • ANILOU
  • Têtue comme une alsacienne, j'aime la nature sous toutes ses formes et essaie de la respecter au maximum ainsi que les animaux,ma devise "la liberté de l'un s'arrête là où commence celle de l'autre" et je déteste l'hypocrisie
  • Têtue comme une alsacienne, j'aime la nature sous toutes ses formes et essaie de la respecter au maximum ainsi que les animaux,ma devise "la liberté de l'un s'arrête là où commence celle de l'autre" et je déteste l'hypocrisie

Recherche