Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
30 mars 2011 3 30 /03 /mars /2011 09:07

4399357262_b07b6c5a21.jpg

 

 

4555752947_de198d0cb6.jpg

 

Alors avez vous tenu une heure, une heure seulement sans lumière, c'est à dire à la lueur d'une bougie ? On n'y voyait pas grand chose n'est ce pas ?  Tout comme chez nos anciens, il y a quelques siècles.

D'abord, parce que dans les chaumières rappelez vous, les vitres étaient en papier huilé ou en toile donc on voyait à peine le jour. Il n'y a que les riches maisons qui étaient dotées de vitraux à la fin du Moyen Age et les vraies vitres n'apparurent qu'à la fin d'Henri IV.

Mais autre détail. La grande pièce était enfumée car la cheminée tirait mal. D'où une atmosphère confinée et des teintes tristounettes.De plus, peu d'éclairage car très cher.

On s'éclairait en effet à la lampe à huile avec ses nombreuses contraintes : la remplir sans cesse, couper et remonter la mêche. Et l'huile était très coûteuse car fortement taxée.De ce fait, au Moyen Age, on lui préféra la chandelle.

On essayait de les économiser, vous savez les fameuses "économies de bouts de chandelle"... Les plus coûteuses étaient en corne, les plus courantes étaient obtenues à partir de graisses de boeuf ou de mouton dont les bouchers avaient le monopole avant l'apparition des marchands chandeliers. Il y avait des contrôles sévères pour décourager les fraudes de certains marchands malhonnêtes qui mélangeaient de la graisse de porc aux graisses "nobles" d'où fumées noires et malodorantes. Malgré tout, le suif coulait, graissait et fumait beaucoup...

Beaucoup de paysannes faisaient leur chandelles elles même, en faisant fondre la graisse de boeuf

Chez les plus aisés, on trouvait des cierges en cire d'abeille, brûlant lentement mais très coûteux, là encore. On trouvait de nombreux "marchands ciergiers" près des églises où l'on brulait journellement de nombreux cierges de toutes tailles.

Puis on leur préféra les bougies, avec de la bonne cire exportée de Bugaya (d'où son nom) en Kabilie, enfin  la diffusion du coton au XVIIIe siècle  favorisera la fabrication de mèches qui se consumeront mieux car de meilleure qualité.

Tous ces problèmes d'éclairage incitaient nos aieuls à règler leur vie sur le soleil, se levant et se couchant avec le soleil. On estimait donc l'aisance d'une famille d'après sa consommation de chandelles et de bougies, et n'était pas bien vue une maison trop éclairée, cela faisait jaser.....

Diverses sources d'éclairage apparaitront à partir du XIXe siècle, notamment la lampe à huile, suivie de la lampe à pétrole pour enfin aboutir à la fée électricité avec vraisemblablement comme évènement capital l'invention de l'ampoule électrique en 1879.

Je ne veux pas être trop longue, donc cet évènement capital sera pour la prochaine fois.

J'essairai d'aller vous voir mais le devoir m'appelle, je vais décaper du papier peint, toute une pièce, ça vous dit ? Mais il ne fait pas beau alors cela s'y prête bien... Par contre, cet après-midi, je m'échappe avec mon amie cinéphile, cela va être la surprise..... En attendant, je vous souhaite une belle journée . 

Partager cet article

Repost 0

commentaires

Françoise 18/04/2011 16:35



Bonjour et merci pour ce reportage. J'aime bien vos photos aussi.


Je suis à la Réunion et bien que nous soyons raccordés au réseau EDF, souvent les bougies sont de sortie. Non, non, pas pour faire joli mais parceque, entre les grèves et les incidents réseaux,
nous sommes souvent dans le noir en ce moment. Comme les journées sont courtes, le soir : chandelles. Mais plus de télé et plus d'ordi. Je rigole là, mais il y a des moments où je râle, surtout
quand l'électroménager rend l'âme pour cause de courant aléatoire. A bientôt.



Patrick - L'AUTUNOIS 03/04/2011 11:25



J'ai quand même du mal a imaginer cette vie avant la fée électrique. On est quand même bien mieux a notre époque , même si l'avenir s'asombrit côté écologie.


Passes un bon dimanche ! Peu de temps ce week-end a consacrer a OverBlog. @+ Amicalement. Patrick.



Fanfan 02/04/2011 16:24



Bonjour Anilou,


On est passé d'un extrême à l'autre en peu de temps finalement... J'ai entendu dire que certains récupéraient même leur cérumen pour faire des bougies...aujourd'hui, même si tout le monde se
plaint, on vit bien !


Bonne chance pour ta tapisserie, ce n'est pas que je ne veux pas t'aider, mais ça fait un peu loin pour moi... Mes pensées t'accompagnent


Bonne journée, bises, à bientôt.



pistache031 02/04/2011 12:42



chouette article!!!! pour la fouine elle est partie depuis pas de news! elle a fini par descendre de l'arbre, peut être aura t'elle peur de s'aventurer près des maisons ou il y a les chiens!biz
bon week end!



geo 02/04/2011 04:31



bonjour mon ami {ies} merci pour ton passage, je fais un copier collé car dans une heure je part pour la Belgique faire le carnaval d Andennes avec notre géant . mon objet na pas été trouvé.
je te  souhaite un excéllent week end, je te  rapporterais des photos.de cette jolie féte des ours  bisouille ton  ami
Géo                                 
                                 



Présentation

  • : Le blog d'anilou
  • Le blog d'anilou
  • : Tout et rien.La vie avec ses joies et ses peines, le respect de la nature et d'autrui les voyages aussi.
  • Contact

Profil

  • ANILOU
  • Têtue comme une alsacienne, j'aime la nature sous toutes ses formes et essaie de la respecter au maximum ainsi que les animaux,ma devise "la liberté de l'un s'arrête là où commence celle de l'autre" et je déteste l'hypocrisie
  • Têtue comme une alsacienne, j'aime la nature sous toutes ses formes et essaie de la respecter au maximum ainsi que les animaux,ma devise "la liberté de l'un s'arrête là où commence celle de l'autre" et je déteste l'hypocrisie

Recherche