Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
5 juillet 2010 1 05 /07 /juillet /2010 08:44

Tout d'abord, je vous souhaite un bon lundi chaud mais pas trop pour ceux qui travaillent ou jardinent....

Comme je peine pas mal avec un seul doigt, cette semaine, je vous mets des photos de portes glanées à Pézenas la belle ville chère à Molière. Et j'irai vous rendre visite petit à petit selon les pauses...car les jumelles sont là et ce n'est pas triste...

aeae-033.JPG

 

.aeae-038.JPG

 

 

aeae-041.JPGaeae-042.JPG

 

 

aeae-043.JPG

Partager cet article

Repost 0

commentaires

bluesy 14/07/2010 10:04



j'aime beaucoup ces portes


 



orpha08 06/07/2010 23:30



Bonsoir Anilou, c'est vrai que parfois il y a de belles choses cachées derrière les portes ... mais en principe c'est privé ...


Disney, c'est pas caché, mais c'est tellement grand !! faudrait plusieurs jours pour tout voir ... j'ai découvert des petits coins sur des photos prises par mes enfants ... je les ai raté "en
vrai" ... trop de choses à regarder. Je me suis sentie un peu perdue dans toutes ces allées. J'ai remis deux photos après ton passage.


Pezenas j'y suis allée il y a une quinzaine d'années. Trop chaud, pas apprécié non plus ce qui m'entourait. Je n'avais qu'une obsession : rester à l'ombre ! Une semaine dans l'Hérault ne m'a pas
laissé de beaux souvenirs, plutot cette impression d'être écrasée par le soleil .... Si c'était à refaire, j'irais en mai ou septembre.


Bon mercredi avec tes "petites".



Danielle 06/07/2010 15:25



Bonjour Anilou, ah les belles portes de Pézénas, je trouve à la première un charme tout particulier, l'encadrement y est certainement pour beaucoup. Lorsque je contemple ces portes très
anciennes, je me plais à imaginer les gens qui ont pu entrer et sortir, je me pose la question : comment est-ce derrière cette porte hermétiquement fermée, quel secret cachent-elles, y a t-il des
jardins, des porches, des alcoves ? J'aime bien laisser travailler mon imagination. Je suis sûre que si on pouvrait les ouvrir, je serai souvent surprise. Peut-être qu'un jour j'aurai la chance
de pouvoir satisfaire ma curiosité ?  Qui sait ? En attendant , j'espère  que tu es dans la dernière (petite) ligne droite avant d'enlever ce plâtre facheux. Maintenant ne vas pas
te précipiter sur un balai ou forcer tes os fragilisés, sois raisonnable, les petites jumelles sont en âge de t'aider et je suis certaine qu'elles le feront avec plaisir. Gros bisous mon Anilou.
Danielle



ANILOU 06/07/2010 19:29



Je t'ai mis une photo aujourd'hui où on peut voir derrière une des portes...La prochaine fois, j'essaierai de faire cela, la porte d'abord ce qui est derrière ensuite. Mais on ne peut pas
toujours y accéder. Encore 3 jours, je suis un peu inquiète cae j'ai toujours encore mal quand je bouge, pourvu que ce soit consolidé...Oui, les jumelles sont gentilles, elles m'aident beaucoup
mais il faut que je leur demande, mais normal à cet âge. Quant à ma moitié, il fait la cuisine, je m'en sors bien finalement... Gros bisous et bonne soirée



Marylou 06/07/2010 15:20



 Très belles portes. Ah que j'aimerais avoir mon époux
près de moi ! Comme j'écrivais hier les allers-venues vers l'hosto sont fatigants par cette chaleur. Merci pour ta fidélité malgré mon retard.


 


 



philae 05/07/2010 23:10



elles sont magnifiques ces portes j'aimerai bien voir ce qu'il y a derrière



Présentation

  • : Le blog d'anilou
  • Le blog d'anilou
  • : Tout et rien.La vie avec ses joies et ses peines, le respect de la nature et d'autrui les voyages aussi.
  • Contact

Profil

  • ANILOU
  • Têtue comme une alsacienne, j'aime la nature sous toutes ses formes et essaie de la respecter au maximum ainsi que les animaux,ma devise "la liberté de l'un s'arrête là où commence celle de l'autre" et je déteste l'hypocrisie
  • Têtue comme une alsacienne, j'aime la nature sous toutes ses formes et essaie de la respecter au maximum ainsi que les animaux,ma devise "la liberté de l'un s'arrête là où commence celle de l'autre" et je déteste l'hypocrisie

Recherche