Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
8 janvier 2010 5 08 /01 /janvier /2010 19:58

Depuis plus de 200 ans, Tahiti inspire peintres et écrivains fascinés par sa généreuse nature et son mode de vie si différent. Le plus connu restera Gauguin arrivé à Tahiti en 1891. Son premier séjour fût à Mataiea (avril 1891-juillet 1893) et somme toute assez décevant  pour lui car il continua à avoir des soucis d'argent.Puis il séjourna aux Iles Marquises et leur laissa une vingtaine de tableaux.Adoré par les uns pour la richesse de ses couleurs, critiqué par les autres pour ses déviances sexuelles ou racistes (il a écrit de nombreux pamphlets anti-chinois à Tahiti) il n'a pas fini de susciter des discussions.
Fasciné par le mystère et les couleurs de la Polynésie, il va peindre sans cesse en donnant à ses personnages les traits de sa jeune compagne Teha'amana.

Manao Tupapau ( L'esprit des morts veille )
Paul Gauguin- Manao tupapau (The Spirit of the Dead Keep Watch).JPG
Paul Gauguin, 1892
huile sur toile
Nous avons visité le Musée Gaugin à Papeari. Il propose une retrospective de la vie du peintre, à travers son oeuvre et ses sources d'inspiration ainsi que des expos temporaires de jeunes peintres souvent sensibles à sa perception des couleurs.Sur un large tableau figure la répartition de ses tableaux dans le monde.


Une grande maquette reconstitue sa dernière demeure aux Marquises "la maison du Jouir"
Sur pilotis, les cloisons en lattes de bambou, on trouve au rez de chaussée un atelier de sculpture, une salle à manger et une cuisine. Un escalier
extérieur monte à l'étage, occupé par une chambre et un grand atelier.


< Image and video hosting by TinyPic Image and video hosting by TinyPic Image and video hosting by TinyPic


Le jardin qui entoure ce musée est bien agréable à parcourir aussi
Image and video hosting by TinyPic Image and video hosting by TinyPic

Ce musée, créé par la fondation Singer-Polignac souhaite à présent récupérer des oeuvres de Gauguin de Pont-Aven notamment. D'autres jeunes peintres commencent à se faire connaitre mais on sent toujours un peu "l'esprit gauguin".... Image and video hosting by TinyPic

Cette visite est terminée. Bientôt nous irons visiter le jardin botanique Harrison Smith. Mais d'abord je veux maitriser les diapos. En attendant je vous souhaite un agréable week-end.

Partager cet article

Repost 0

commentaires

Tienouz 11/01/2010 21:15


mais c'est bien ça , une maison du jouir, jouir de la vie la mordre a pleine dent, que ce nom est optimiste bonne soirée


pourquoi-pas732 11/01/2010 17:18


Bonsoir. Je reviens d'un tour photo dans un village où il est tombé 60 cm de neige et, maintenant, je reste au chaud chez moi ! Bonne soirée. Gilbert


Didier d 11/01/2010 12:13




Bonne journée, a bientot
amitié

didier d


Capucyne 11/01/2010 10:52


Non, pas encore d'appareil photos! On m'en a prêté un, mais je n'ai pas la notice...le chardonneret a été pris avant...


:0091:lavandine60 11/01/2010 00:50


Merci pour ces infos intéressantes sur Gauguin. Sais-tu qu'il avait abandonné femme et enfants à Paris pour Partir dans les îles sans se préoccuper d'eux ? Le jardin alentour est très luxuriant. De
toutes façons je crois que même encore aujourd'hui, toute personne précurseur d'un art, ou d'une mode ou d'une invention est sujette à critiques. Concernant la LPO, je ne savais pas qu'il étaient
si peu réactifs avec les nouveau adhérents, mais je vois que tu n'as pas perdu de temps et que tu as fait ce qu'il faut pour nos amis les oiseaux. Je ne sais pas si cela vient du siège à Rochefort
ou de Paris, car je sais qu'à Paris il y a eu un changement de personnel. Je viens de recevoir le dernier numéro de l'Oiseau Mag, il est magnifique.
Bonnes diapos. bises.


Présentation

  • : Le blog d'anilou
  • Le blog d'anilou
  • : Tout et rien.La vie avec ses joies et ses peines, le respect de la nature et d'autrui les voyages aussi.
  • Contact

Profil

  • ANILOU
  • Têtue comme une alsacienne, j'aime la nature sous toutes ses formes et essaie de la respecter au maximum ainsi que les animaux,ma devise "la liberté de l'un s'arrête là où commence celle de l'autre" et je déteste l'hypocrisie
  • Têtue comme une alsacienne, j'aime la nature sous toutes ses formes et essaie de la respecter au maximum ainsi que les animaux,ma devise "la liberté de l'un s'arrête là où commence celle de l'autre" et je déteste l'hypocrisie

Recherche