Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
10 juin 2010 4 10 /06 /juin /2010 17:07

4669710235_6a3f236570.jpg

 

J’espère que vous allez bien, il suffit d’avoir une douleur quelque part, pour que la santé tout à coup devienne le bien le plus précieux.

Ne pouvant pas faire grand chose, je suis allée au cinéma bien entourée car outre mon amie argentine, il y avait une brésilienne et une mexicaine (venues en vacances chez elle) ce sont des filles très gaies et j’admire leurs habits bariolés cela met de la gaité tout de suite.

Nous  avons vu « la tête en friche ». Et je n’ai pas regretté ma sortie, je vais  vous en toucher quelques mots, mais je ne serai pas trop longue, car je tape d’un doigt....

Il s’agit d’une étude de moeurs de  Jean Becker, le réalisateur  du joli film  « les enfants du marais », vous vous en souvenez sûrement. Là aussi ,on trouve toute une panoplie de sentiments et des bons interprètes.

On retrouve, entre autre,  un Gérard Depardieu imposant et fragile, la délicieuse Gisèle Casadesus, petite femme de 95 ans, la doyenne des comédiennes françaises , il y a aussi Régis Laspalès en instituteur et Mauranne en patronne de bistro.

Faut dire que Jean Becker est le fils de Jacques Becker, celui qui a réalisé en son temps Casque d’Or, donc même tendresse pour  l’humanité et toute la palette des sentments qu’elle peut ressentir.

Film simple mais oh combien touchant.

Et l’histoire alors, me direz vous ?

Et bien, un  jour, Germain,  un homme simple et un peu fruste, rencontre une vieille dame sur un banc et qui parle aux pigeons. C’est Margueritte   qui, au fil des conversations décide de lui faire découvrir la lecture. Au cours de ces rencontres émergent des souvenirs douloureux. Car, Germain  est un écorché vif, houspillé toute sa vie par, une mére frivole et pochtronne, un instituteur humiliant,  et des copains de bistrot qui le traitent de simple d’esprit.

Et pourtant entre cet homme massif et simple et cette fragile vieille dame cultivée, le miracle a lieu.

Après lui avoir fait la lecture à haute voix de « la peste » de Camus ou « la promesse de l’Aube »  de Gary , Germain accepte  enfin de lire, prend confiance en lui, il entre dans ce monde inconnu et qui lui fait peur... Je ne vous raconte pas la fin, ce serait dommage....Mais tout finit bien comme un conte de fée.

Ce film m’a particulièrement parlé, car instruisant des enfants en grande difficulté, ils arrivaient souvent en disant « je suis nul » et la difficulé n’était pas tant de les faire apprendre mais il s’agissait surtout de leur redonner confiance en eux.

Je n’ose pas vous souhaiter du beau temps (il est parti...) mais une bonne soirée.

 

 

 

Partager cet article

Repost 0

commentaires

Capucyne 14/06/2010 20:51



J'ai vu la présentation de ce film; il a l'air intéressant!



jasonlouisxi 14/06/2010 02:11



C'est vrai qu'il appartient aux adultes d'aider les jeunes à s'affimer sinon de les préparer pour leur avenir. Celà peut être interactif (voir mon article "Japon") et valorisant pour les deux.


L'exposition dont tu parles est celle de 1937. 


Je continue à "étoffer" celle de 1931


Bonne soirée    JL



philae 13/06/2010 23:43



il est très joli ce banc


si à l'occasion tu as besoin d'une photo les miennes sont à ta disposition


elles ne sont pas bloquées de toute façon


cordialement



Primavera 13/06/2010 21:49






Bonsoir Anilou,


J'espère que tu ne souffres pas trop de ton poignet. Je suis allée faire une courte, mais très courte promenade en bord de mer,....double fracture du talon au mois de janvier...ce n'est pas le
talon qui me fait souffrir , mais la cheville et selon le kiné ce sont les ligaments et un léger oedème consécutifs à ma longue immobilisation...


Je ne connais pas ce film, merci de nous donner ton ressenti, qui sait un jour peut-être aurai-je l'occasion d'aller le voir ?


Très bonne soirée à toi


Bisous


Prima



Cathline 13/06/2010 21:01



bonsoir  le genre de film  qui me plairait sûrement !  j'ai adoré les enfants du marais j'ai la cassette  et je me le regarde très souvent,  je ne m'en lasse pas 


bonne soirée et belle semaine  bises Cath



Présentation

  • : Le blog d'anilou
  • Le blog d'anilou
  • : Tout et rien.La vie avec ses joies et ses peines, le respect de la nature et d'autrui les voyages aussi.
  • Contact

Profil

  • ANILOU
  • Têtue comme une alsacienne, j'aime la nature sous toutes ses formes et essaie de la respecter au maximum ainsi que les animaux,ma devise "la liberté de l'un s'arrête là où commence celle de l'autre" et je déteste l'hypocrisie
  • Têtue comme une alsacienne, j'aime la nature sous toutes ses formes et essaie de la respecter au maximum ainsi que les animaux,ma devise "la liberté de l'un s'arrête là où commence celle de l'autre" et je déteste l'hypocrisie

Recherche