Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
3 octobre 2010 7 03 /10 /octobre /2010 11:10

Samedi soir, je suis allée voir une pièce de théâtre avec ma moitié "Le visiteur" de l'auteur Eric-Emmanuel Schmitt. Nous étions une trentaine, (seulement ?)  Cela se passait dans une grande maison chez des amis. Nous étions tous regroupés, à deux mètres environ des quatre acteurs, tous excellents.Et pourtant, c'est leur passion et non leur métier. Ils jouent deux représentations par mois au gré des rencontres et des opportunités. Cela s'appelle "théatre de salon" qui se généralise et se développe lentement mais sûrement. Se retrouvent ainsi autour de celui qui reçoit les acteurs, famille amis etc.

La soirée se passe ainsi l'apéritif de bienvenue, la pièce de théatre et après agapes avec discussions animées entre amis et acteurs ce qui permet non seulement de se retrouver mais d'approffondir aussi le thème de la soirée.

Inutile d'ajouter que tout le monde bien sûr, participe en apportant soit boissons, salades tartes dessert etc,  gage également   d'une bonne soirée. Pour ma part, j'ai participé à l'apéro et fait une tarte de saumon.

 

 

 

 

 

DSC02644.JPG

L'histoire alors, me direz vous ?

Une nuit alors que les Allemands défilent dans Vienne occupée, Sigmund Freud célèbre psychanaliste, très inquiet reçoit un étrange visiteur qui est capable de lire dans ses pensées ou de prédire le pire qui arrivera, qui laisse entendre petit à petit qu'il est Dieu.

En recréant l'atmosphère de Vienne en 1938, Schmitt place Freud dans une douloureuse reflexion intérieure. Croit-il encore en Dieu, avec les terribles évènements récents, Dieu existe t-il vraiment ? Comment protéger sa fille Anna ?

Ce que j'en retiens.

Cette pièce est un essai de justifier l'existence du mal malgré l'existende de Dieu. Elle me fait refléchir sur Dieu et son impuissance face à l'homme qui choisit le Mal au lieu du Bien. N'oublions pas les menaces omniprésentes, (arrestations, disparitions des juifs). Elle pose les questions que tout un chacun de nous s'est posé au moins une fois dans sa vie "Dieu existe t-il" et dans ce cas pourquoi tant de malheur ,"? C'est une voie ouverte à l'intériorité de chacun, il n'y a pas de réponse elle est selon notre conviction et notre sensibilité,  

Historique de la pièce

Après une première le 23 septembre 1993 (date de la mort de Freud), elle mit du temps à se faire connaître contrairement au texte beaucoup plus connu puisqu'il y eut 40 000 exemplaires vendus. Depuis, la pièce a reçu 3 prix lors de la nuit des Molières en 1994.

Elle fut adaptée en film pour Arte et en 2002 l'édition Magnard a publié une édition commentée, destinée aux lycéens;

Elle est reprise cette année à l'Espace 44 à Lyon

Partager cet article

Repost 0

commentaires

jethro 09/10/2010 08:08



pfff ..je ne sais plus depuis combien d'années je ne suis pas allée au théâtre ...ce style de rencontre me plairaît pourtant ...Le sujet de ta pièce surtout .



CATHLINE 06/10/2010 18:53



bonsoir  une bonne idée que ce théatre de salon

bonne soirée  bises Cath

chez moi le mille pertuis



soakette la sardine 06/10/2010 13:52



mmmmmh !!! j'adore la tarte au saumon ^^



ANNIE 05/10/2010 21:16



super encore un blog a découvrir par des intermédiaires


huuuuuummmmmmmmla tarte donne envie



Dany 05/10/2010 07:05



Bonjour Anilou, le théâtre j'adore, et celui dont tu nous parle devait être encore plus agréable puisque entre amis, j'adore aussi le plat que
tu as fais le saumon c'est bonnnn, merci pour les détails (je ne connaissais pas) quand ò la morale elle est vraie!!


Bises du mardi


Dany



Présentation

  • : Le blog d'anilou
  • Le blog d'anilou
  • : Tout et rien.La vie avec ses joies et ses peines, le respect de la nature et d'autrui les voyages aussi.
  • Contact

Profil

  • ANILOU
  • Têtue comme une alsacienne, j'aime la nature sous toutes ses formes et essaie de la respecter au maximum ainsi que les animaux,ma devise "la liberté de l'un s'arrête là où commence celle de l'autre" et je déteste l'hypocrisie
  • Têtue comme une alsacienne, j'aime la nature sous toutes ses formes et essaie de la respecter au maximum ainsi que les animaux,ma devise "la liberté de l'un s'arrête là où commence celle de l'autre" et je déteste l'hypocrisie

Recherche