Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
5 mars 2010 5 05 /03 /mars /2010 14:59


Un petit coucou pour vous souhaiter un bon week-end. Hier, j’ai vu un documentaire sur la 2 « Simone Weil, une loi au nom des femmes ». Et je ne l’ai pas regretté car cette page oh combien importante de l’histoire a été restituée avec brio.

On se retrouve en  juin 1974, avec  Valéry Giscard d’Estaing comme président. Jeune, il se veut résolument moderne et pressé... Dès juillet, il  vise la légalisation de l’interruption  volontaire de grossesse, déjà abordée un an plus tôt au Parlement et refutée par les députés. Giscard veut aller vite et réussir avant la fin de l ‘année.

A cette époque, 30 000 femmes partaient chaque année, souvent par bus entiers se faire avorter en Angleterre ou aux Pays-Bas. Mais celles qui n’en avaient pas les moyens faisaient appel aux faisaises d’anges dans des conditions terribles parfois.  On constate un décès par jour  sans parler des séquelles des autres,  stériles ou mutilées.

Giscard désigne une femme pour mener ce combat car c’en est un. Il s’agit de sa ministre de la santé, Simone Veil, 47 ans et trois enfants. Elle est magistrate donc rigoureuse et capable d’analyse objective, elle fait partie aussi d’une certaine  bourgeoisie de droite . Elle est loin des féministes, dont la colère gronde depuis des années. En avril 71, circule la « liste des 343 salopes » qui ont avoué avoir eu recours à l’avortement. Les plus célèbres bien sûr ne seront pas inquiétées, il n’en est pas de même pour les anonymes qui, pour certaines, seront accusées d’homicide... Car obsolète mais toujours en cours, la loi de 1920 relative à l’avortement est toujours d’actualité. Et n’oublions pas le procès ignoble de 1972  à Bobigny où une jeune fille qui s’était fait violer et avait avorté avait été dénoncée par son propre violeur. C’est Gisèle HALIMI, à l’époque qui en fit un procès politique en dénonçant cette société hypocrite et bien-pensante dans laquelle on vivait.

Le 26 novembre 1974, Simone Veil présente donc ce projet devant 491 députés. L’opposition , avec une majorité de communistes à l’époque est prête à signer, mais la majorité est franchement hostile. La ministre peut compter sur les doigts d’une seule main des soutiens : Hélène Missof députée de Paris, aristocrate mère de huit enfants et  écoeurée par tous ces machos,, le docteur Bernard Pons qui dénonce le rétrograde Ordre des médecins, Lucien Neuwirth, celui là même qui a arraché en 1967, dans cette même assemblée la loi autorisant la contraception et Jacques Chirac dubitatif mais un ami sincère de la première heure...

Pendant trois jours et deux nuits, 74 orateurs vont s’expliquer. Et finalement ce seront les plus farouches adversaires de Simone Veil qui vont renverser l’opinion. Leurs pantomines, leurs excès en faisant appel à la démographie ou au sacré, leurs croisades contre le sexe, frisant le grand guignol,  vont finir par excéder les indécis.

J’avais suivi, en son temps,  avec intérêt cet épisode historique  mais je ne m’étais pas rendu compte (ou était-ce édulcoré à l’époque ?) combien Simone Veil  avait été agressée dans sa dignité à l’époque.

En effet, un certain député n’avait pas hésité à la traiter de chienne en pleine séance et un autre avait évoquée devant l’ancienne déportée les fours crématoires auxquels elle allait livrer soi-disant des générations d’enfants.

La loi sera votée (284 voix pour   189 voix contre) le 29 novembre à 3 heures du matin.

Simone Veil, à qui un journaliste demandera s’il s’agit d’une victoire répondra « une victoire, je ne sais pas mais en tout cas un progrès »

Pour ma part, je pense que déjà rien que la contraception a été une merveilleuse conquête pour la femme. Ne pas subir mais désirer un enfant  quand on a le choix c’est une merveilleuse liberté mais cet avis ne concerne que moi ?

Je vous souhaite un excellent  week-end.

Partager cet article

Repost 0

commentaires

mariellen 08/03/2010 14:18


BONJOUR ANILOU, tout d'abord merci pour ton gentil commentaire, concernant ton mot de passe, t'es-tu déjà inscrite ou pas, car il faut s'inscrire, sinon cela ne marche pas ... en attendant, gros
bisou$ à toi, mariellen


annie 08/03/2010 13:04


et bien tout est dit je crois,
merci pour ce bel article sur une femme d'exception
Bonne semaine


pistache031 08/03/2010 12:58


bonjour!..non, cela ne concerne pa que toi..le libre arbitre est un beau cadeau..ce n,'est pas naturel? et ben tant pis..mais je trouve que d'avoir la possibilité de choisir, c'est une belle avancé
c'est clair..la sience a permis à nos vies de s'en transformer, alors il faut utilisé cet outil à bon escient et en nos âme et conscience..bonne journée à toi, des grosses grosses bises!!!


dan-ema 08/03/2010 11:23


J'admire énormément Simone Veil pour son combat, son courage, j'avais suivi avec passion cette lutte qui s'est déroulé pendant mes jeunes années, j'y fait souvent référence auprès des
jeunes femmes d'aujourd'hui, qui ne connaissent pas leur chance quant à leur liberté sexuelle. Le monde a bien changé, certains changements ont apporté beaucoup de facilité et de confort aux
générations suivantes, sachons apprécier tout le positif de notre temps. Je souhaite une BELLE JOURNEE A TOUTES LES FEMMES. Bises, dan-ema.


Danielle 07/03/2010 10:10


Bonjour Anilou, non je n'ai pas de blog en effet, je suis trop maladroite pour en faire un car je ne connais pratiquement rien à l'ordinateur, je ne sais même pas insérer des images, des gifs, bref
nulle complètement. Et puis, il faut reconnaitre aussi que je manque de temps, même si je suis retraitée depuis 2009 car j'ai trois petites-filles de moins de cinq ans et la dernière a trois
semaines aujourd'hui. Mais faire ainsi est parfait car il m'arrive un message dans ma boite de réception me disant que tu as mis un commentaire pour moi sur ton blog. Je clique et je m'y retrouve
directement. C'est parfait, rapide et sympa. Tous mes correspondants (il y en a peu car je mets mes blogs préférés dans mes "favoris") agissent ainsi et ça me permet d'échanger avec eux. Merci de
m'avoir répondu, je trouve ton blog particulièrement intéressant et j'ai laissé d'autres messages hier soir car j'aime commenter les articles qui m'intéressent le plus. Je continuerai à explorer
ton blog car je pense que nous avons beaucoup de points communs en ce qui concerne la nature, les animaux etc... Bon dimanche à toi, bonne fête si tu es grand-mère, il y a un côté commercial fort
désagréable mais les petits bras de nos petitous serrés autour de notre cou, ça c'est un pur bonheur. Bisous. Danielle


Présentation

  • : Le blog d'anilou
  • Le blog d'anilou
  • : Tout et rien.La vie avec ses joies et ses peines, le respect de la nature et d'autrui les voyages aussi.
  • Contact

Profil

  • ANILOU
  • Têtue comme une alsacienne, j'aime la nature sous toutes ses formes et essaie de la respecter au maximum ainsi que les animaux,ma devise "la liberté de l'un s'arrête là où commence celle de l'autre" et je déteste l'hypocrisie
  • Têtue comme une alsacienne, j'aime la nature sous toutes ses formes et essaie de la respecter au maximum ainsi que les animaux,ma devise "la liberté de l'un s'arrête là où commence celle de l'autre" et je déteste l'hypocrisie

Recherche