Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
20 février 2011 7 20 /02 /février /2011 19:11

5345701297_67fa2ab25f.jpg

 

Coucou. Encore un week-end de terminé et je suis moins présente c'est vrai. Ceci pour plusieurs raisons. Beaucoup d'occupations pas forcément passionnantes mais qui mobilisent de l'énergie (retaper une pièce de fond en comble) faire du scrap, je ne savais pas qu'en mettant les doigts là dedans cela deviendrait une passion qui prendrait beaucoup de temps, surtout au début quand on est débutante, cela coute aussi de l'argent, car une perfo par-ci, des décos par là mais j'adore. La troisième raison est que parfois je manque d'inspiration. Et là, je me suis plongée dans un bouquin reçu à Noêl et que j'entame enfin  "Entrons chez nos ancêtres"  et j'apprends plein de choses curieuses ou parfois insolites et je vous en ferai profiter.C'est un livre de Jean-Louis Beaucarnot connu pour ses émissions traitant de la généalogie et l'histoire. .

Donc premier thème aujourd'hui : celui des familles recomposées, qui ne datent absolument pas d'aujourd'hui.

En effet, nos aieuls atteignaient rarement le grand âge. La maladie, l'épidémie ou l'accident étaient omniprésents. Les femmes elles, mourraient en accouchant. Donc, on trouvait beaucoup de veuves et de veufs d'ailleurs la plupart du temps avec des enfants à nourrir, et qui ne voyait qu'un moyen de s'en sortir : se remarier.

Par exemple une femme veuve avec un enfant à charge en se remariant avec un homme veuf père lui aussi, le plus souvent allait vivre dans sa maison, et quelques temps après ils avaient des enfants à nouveau.Il fallait donc protéger les droits de chacun. D'où les inventaires rédigés par un juge ou un notaire, qui venait une première fois,  sur place poser des scellés sur les portes des greniers et des granges à grains ou sur des meubles commes les coffres et armoires qui cachaient les bas de laine.Il revenait ensuite avec deux voisins témoins, puis les biens étaient évalués à la façon d'un commissaire priseur.

Selon les milieux, cette évaluation durera plus ou moins longtemps. Quelques heures chez un ouvrier, plusieurs jours chez un bourgeois...La longueur du manuscrit témoigne aussi de l'opulence ou de la pauvreté du lieu. Une page pour un laboureur et 90 pages pour un lieutenant des maréchaux de France...

Mais ces archives sont un trésor pour comprendre la vie de nos ancêtres et entrer dans leur univers.

C'est ce que je vous proposerai de temps en temps quand je serai à court d'idées. Je vous souhaite une excellente soirée et essaierai de venir vous lire au cours de la semaine.

Partager cet article

Repost 0

commentaires

mariellen 24/02/2011 19:33



Ton livre a effectivement l'air d'être très intéressant, à suivre ... bisous, mariellen



irina 24/02/2011 16:27



Bonjour Anilou
Je viens te rendre visite .. non pas à domicile .. je t'évite la corvée


de " Kaffee - Kuchen " comme chez la " Tante Emma " .. mais sur


 ton blog ..!(hihihi) 


Ton mail ma chère Anilou .. jamais vu ni reçu .. tu te doutes bien que je


t'aurais répondu .. tu as bien cliqué sur mon avatar à droite de ma


page sous " contact " la photo de la pin-up de 30 ans .... Hein ..?
Pourtant .. ça marche pour les autres ..!


 



Aucune importance .. l'essentiel est de garder un contact ..
Je vois que tu as des occupations multiples .. diaporamas .. lecture .. cinéma..!


 



Je ne sais si la fin de l'hiver agit sur moi .. mais je me sens fatiguée ..


vidée de toute énergie..!
Flemmarde .. j'entreprends moultes choses.. et n'en termine aucune..!
 


Faut tjrs reporter au lendemain ce que l'on prévoyait le jour même..!


J'ai dû faire une réappariton sur mon blog .. OB voudrait me submerger


d 'encarts publicitaires pour cause d'inactivité .. et moi ..


je me rebiffe et ne cède en aucun cas au chantage .. ne voulant pas


débourser un rond pour mes divers articles qui n'ont de valeur que pour


< Bibi > ..
Si cette situation devait perdurer .. je changerai de site ..


 un point c'est tout..!
Toujours le < FRIC > et encore le fric..!
Souvent je me compare à un agrume où l'on essaie d'en extirper le jus


jusqu'à outrance .. pour finir  sec comme une trique .. sapristi..


 pas avec moi .. ah..ça .. Non..!



Contente de t'avoir lue .. bonne continuation .. à bientôt .. Irina



primavera 24/02/2011 10:39






Bonjour Anilou,


Mais c'est une merveilleuse idée de se plonger dans notre passé, la vie à beaucoup changé, et il y aura de belles découvertes à faire. Cette photo est très jolie, elle reflète la sérénité.


Très belle journée à toi.


Bisous


Prima



Morgane 24/02/2011 10:38



Très interessant ton texte! il est vrai que l'on a souvent l'impression "qu'avant "était différent mais non sur beaucoup de point.... une continuité!
Bonne journée anilou et profites bien de ta passion! (c'est quoi au juste) bisous !



Coucou c'est l'ami "Gégouska" 24/02/2011 09:49



" />



Présentation

  • : Le blog d'anilou
  • Le blog d'anilou
  • : Tout et rien.La vie avec ses joies et ses peines, le respect de la nature et d'autrui les voyages aussi.
  • Contact

Profil

  • ANILOU
  • Têtue comme une alsacienne, j'aime la nature sous toutes ses formes et essaie de la respecter au maximum ainsi que les animaux,ma devise "la liberté de l'un s'arrête là où commence celle de l'autre" et je déteste l'hypocrisie
  • Têtue comme une alsacienne, j'aime la nature sous toutes ses formes et essaie de la respecter au maximum ainsi que les animaux,ma devise "la liberté de l'un s'arrête là où commence celle de l'autre" et je déteste l'hypocrisie

Recherche