Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
20 août 2010 5 20 /08 /août /2010 18:18

180082010-006.JPG

 

180082010-033.JPG

 

180082010-034.JPG

 

180082010-046.JPG

 

180082010-049.JPG

Certains week-ends, en été, au pied de la cathédrale,  ont lieu les joutes agathoises.

Les joutes nautiques sont, pour ceux qui ignoreraient la chose ?, un combat entre deux hommes perchés  chacun sur la « tintaine » d’une barque rouge ou bleue guidée par un barreur et menée par huit à dix rameurs, au son du hautbois. Au moment où les deux embarcations se font face, les jouteurs protégés par leur « pavois » et munis d’une « lance » essaient de faire chuter l’adversaire dans l’eau. Le vainqueur est celui qui reste en place après la passe.

Et quelques termes bons à connaître....

Bigues : poutres qui supportent la plateforme du jouteur

Lances : Munies d’un trident à leur extrémité (qui vient se planter dans le pavois adverse) elles sont longues de 2,80 mètres.

Tintaine : plancher sur lequel est placé le jouteur.

Pavois : Bouclier de bois des jouteurs.

J’adore ces duels et  cette ambiance de fête, mais ce serait une impardonnable erreur que de ne pas parler de celle de Sète , « la fête de la Saint Louis » qui va se dérouler du 18 au 24 août , occasion unique de decouvrir ces combats sur l’eau pratiqués depuis la création du port en 1666.

Grande fête patronale et fête des jouteurs pour leur tournoi final de l’année , vrai championnat du monde dans chaque catégorie. Imaginez une ville typiquement méditérranéenne, enfièvrée durant six jours (plus de 70 spectacles de rue, des bodegas ouvertes en continu )et sur le Canal Royal  qui la traverse  entre les deux ponts,  les chevaliers jouteurs qui se vouent une lutte sans merci. Et pour ne pas en perdre une miette des ecrans géants suivent fidèlement les combats.

Pour y être allée de nombreuses années de suite, je puis vous assurer qu’il y a une ambiance conviviale et folle.

A présent, je supporte moins la foule, c’est pourquoi les joutes d’Agde  me conviennent, il y a la même ambiance la foule en moins.

J’essaierai d’aller faire un petit tour chez vous, mais rien n’est moins sûr, car il y a toujours des imprévus surtout  en vacances. En attendant je vous souhaite un bon week-end avec du soleil bien sûr.

 

Partager cet article

Repost 0

commentaires

Danielle 29/08/2010 00:20



Gros bisous ma chère Anilou ainsi qu'à ton marin, coucou Bibi et aussi à POL. Je ne m'attarde pas car si mon mari voit l'heure, le plat de macaronade va me servir de chapeau, qui ne serait pas de
trop compte-tenu de la chaleur ambiante. Bisous à tout le monde. Danielle



ANILOU 30/08/2010 10:32



Bonjour Danielle. Hier, j'ai répondu à tous les coms et quand je suis passée à toi, il fallait absolument partir car nous mangeions chez des amis. En effet, tu es toujours la dernière à qui
je réponds puisque tu n'as pas de blog (oui oui c'est un reproche) et il faut que je passe par l'administration pour te répondre. Te voilà confuse, parfait, tu vas finir par en démarrer un.....
Ton plat m'a l'air absolument délicieux. Je m'y attaquerai en automne quand les beaux jours ne seront plus que souvenirs. Sinon on allait dans un resto parfois à Mèze face au port et elle était
délicieuse. Ce soir je raccompagne les filles et je reste jusqu'à jeudi. Cela m'embête un peu parce qu'ici il y a du travail par dessus la tête surtout dehors, l'herbe a bien profité de notre
absence mais comme il parait qu'à partir de jeudi il fait beau je n'aurai rien perdu. En attendant je te souhaite une très bonne semaine ainsi qu'à ton homme. Gros bisous



POL 28/08/2010 15:55



un petit coucou en passant au Sétois!



ANILOU 30/08/2010 10:23



Même problème que la dernière fois, je n'arrive pas à te laisser un com. Il m'est répondu que mon adresse e-mail (censée être facultative) est invalide alors qu'elle s'affiche correctement et de
plus elle s'y place automatiquement. Frustrée donc....Bonne semaine à toi.



bibi64 28/08/2010 11:57



bonjour Anilou !!!


 je fais ma curieuse mais je vais noter la recette que Danielle a pris le temps de noter dans son commentaire, ça semble bien bon, j'en ai déjà l'eau à la bouche !


J'espère que tes vacances se poursuivent bien, peut être es-tu sur le chemin du retour ? je suis heureuse que tu aies pu rencontrer ton amie Danielle, vous allez en garder de merveilleux souvenir
et surtout une belle amitié.


A bientôt, bisous.



Danielle 26/08/2010 21:40



Coucou Anilou, coucou Orpha, chose promise...


La macaronade, c'est plein de saveur, c'est un plat très convivial qui se prépare la veille de préférence, c'est bien meilleur, et comme c'est un peu long (la cuisson de la sauce surtout) le
lendemain, ça se réchauffe et tu n'as qu'a faire boullir les pates pendant que tu prends l'apéro et les jeter dans ta préparation, remuer et servir. Certains les mettent "blanches dans
l'assiette, la viande et la saucisse par dessus avec la sauce. C'est pareil mais je préfère mettre les pates cuites "al dente de préférence", tourner le tout et servir mes invités car c'est un
plat qui se prépare généralement pour plusieurs personnes.
C'est un peu à chacun sa recette. Parfois, les familles se livrent leur "secret" ou leur "tour de main" de génération en génération. Ce sont les italiens qui sont venus s'instaler à Sète au 19ème
siècle qui ont créé cette recette typique. 


Donc acheter de la viande (j'y mets du Paleron) coupée en tranches assez fines (ou alors faire couper par le boucher le paleron en cubes, personnellement je fais comme ça quand je n'ai pas
beaucoup de temps). Acheter aussi de la saucisse fraiche et une boite de bon concentré de tomates de 400 gr - oignon - ail - échalotes et j'y mets toujours deux ou trois tomates fraiches bien
mures ou une boite de tomates concassées)


La veille : faire revenir la viande légèrement et faire "les brageoles" en roulant la viande après l'avoir garnie d'un peu de hachis, bien épicé d'ail et de persil) Piquer avec des cures dents
pour les tenir roulées. Réserver ces brageoles. Je précise que pour ces brageoles, certains (dont moi) se contentent de garnir la viande à rouler simplement d'ail et de persil.


Le principe de ce plat est de cuisiner une délicieuse sauce tomate dont la cuisson est très importante pour la réussite du plat. Il faut aussi la préparer la veille, c'est ensuite beaucoup
meilleur.


Préparer la sauce tomate : Certains mixent les ingrédients, je les préfère perso hachés menus. Faire revenir dans une grande cocotte l'oignon, puis l'ail (et les échalotes pour ceux qui en
mettent). Faire revenir le tout, des herbes de provence, ajouter le concentré de tomates faire deux ou trois tours avec une cuillère en bois de préférence, ajouter les tomates coupées menues ou
la boite de tomates concassées (bien pratique et aussi bon). Puis ajouter de l'eau, en pensant que cette sauce va cuire 3 à 4 h en tout, donc prévoir suffisamment de liquide. Il faut que
cette sauce cuise à tout petit feu en tournant fréquemment


Le lendemain, faire réchauffer doucement la sauce tomate (certains la mixent ou la passent au moulin à légumes) puis y incorporer les brageoles et faire cuire 1 h 30 environ. En cours de cuisson
de la viande, incorporez la saucisse fraiche, légèrement revenue et coupée en tronçons. Continuer la cuisson.


Faire cuire dans une grande quantité d'eau les pates PENNE RICATE, un peu fermes, égoutter et soit les mélanger dans le plat, soit les servir sur des assiettes et couvrir de viandes et de sauce
tomate.


Présenter ce plat avec du fromage Parmesan rapé et du gruyère rapé (selon les goûts), chacun parsèmera son assiette à sa guise. Régalez vous ! Très bon réchauffé s'il en reste !!! Voilà, j'ai
fait de mon mieux car la cuisine et moi, nous suivons deux routes différentes, et là j'ai fais un gros effort en espérant que des Sétois ne lisent pas car ici, chacun croit en "SA Macaronade".
Bisous. Danielle



Morgane 26/08/2010 08:36



Quand le virtuel devient réalité.... un peu comme un rêve qui prend vie.... j'aime bien tes écrits Anilou.... gros bisous!!!



Présentation

  • : Le blog d'anilou
  • Le blog d'anilou
  • : Tout et rien.La vie avec ses joies et ses peines, le respect de la nature et d'autrui les voyages aussi.
  • Contact

Profil

  • ANILOU
  • Têtue comme une alsacienne, j'aime la nature sous toutes ses formes et essaie de la respecter au maximum ainsi que les animaux,ma devise "la liberté de l'un s'arrête là où commence celle de l'autre" et je déteste l'hypocrisie
  • Têtue comme une alsacienne, j'aime la nature sous toutes ses formes et essaie de la respecter au maximum ainsi que les animaux,ma devise "la liberté de l'un s'arrête là où commence celle de l'autre" et je déteste l'hypocrisie

Recherche