Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog
16 octobre 2009 5 16 /10 /octobre /2009 18:55

Oh, c'est de loin pas ma préférée Chantal Goya mais il y aura Adamo  et Hugues Auffray entre autres ce soir dans l'émission de Mireille Dumas "vie privée,vie publique". C'est un peu tard, 23 H j'espère que je ne m'endormirai pas.
il y aura aussi Jean Marie Perrier. Tout cela pour fêter les 50 ans de l'émission "salut les copains"
Je vous parle d'un temps que les moins de 50 ans ne peuvent pas connaître.....en 1959 Daniel Fillipacchi, journaliste passionné de musique et de photo lance une nouvelle émission "salut les copains" sur Europe 1. Tous les jours sauf le W.E. durant 2 heures à partir de 17 h on pourra entendre toutes sortes de disques qu'on n'avait pas les moyens d'acheter régulièrement; on retrouvait chaque jour le chouchou de la semaine en début et fin d'emission. Ensuite on donnait sa chance à un groupe ou un artiste moins connu par le biais de trois chansons se suivant sur l'antenne. Ce fut une chance inouie pour les chanteurs yéyé de cette époque. Cela m'a permis toute jeune gamine  de découvrir la musique sous toutes ses  formes, j'aimais cloclo mais aussi je savais apprécier Bécaud ou Ray Charles. Nous n'avions pas la télé et à part les ballades du dimanche on s'ennuyait ferme, quoique j'adorais lire et cela me comblait aussi.
En 1962, parût le magazine qui permettait de rentrer dans l'univers de tous ces artistes grâce aux interviews et photos réalisées la plupart par Jean Marie Périer.Je me rappelle qu'il m'a fallu choisir entre l'argent de poche ou le journal. J'ai opté pour le journal sans regret car il y avait les fameux posters qui me faisaient rêver. Quand je raconte ça à mes petites filles elles me regardent avec des yeux ronds comme si je venais d'une autre planète....
N'empêche que les idoles de ma jeunesse  existent encore en chair et en os, aujourd'hui, pourront elles en dire de même dans 50 ans ? 
Sur ce, je vais aller à mon cours d'informatique (photo) mais je suis un peu déçue. En effet, étant une quinzaine, on perd beaucoup de temps quand on a une question à poser ou qu'on n'a pas compris, l'animateur ne pouvant contenter qu'une personne à la fois. Je vous souhaite une excellente soirée.
Repost 0
14 octobre 2009 3 14 /10 /octobre /2009 20:41

Après une laborieuse séance de rangements, de tri (c'est fou ce qu'on peut accumuler de choses qui ne servent plus ou si peu) la chambre bleue, en fait une chambre d'amis est toute belle avec son parquet brillant. Mais ce n'est pas fini. D'autres parquets attendent. Il faut dire qu'on n'y a pas touché durant 30 ans. Ils ont été vitrifié une seule fois au début et depuis un petit coup de balai à franges donc il ne faut pas se plaindre. C'est mon mari qui ponce, il a beaucoup plus de force que moi et moi je vitrifie car j'aime ça même si je le fais courbée et avec une brosse, je suis plus minutieuse donc je peux  aller jusqu'à trois couches sans problème.
Mais en général, le mercredi après-midi c'est pause avec une amie et là on est allé voir "le petit Nicolas" pour se distraire et ma foi on a bien ri.  c'est une comédie de Laurent Tirard qui nous offre un petit Nicolas en chair et en os pour fêter ses 50 ans...Petit enfant heureux, entouré de parents qui l'aiment il a aussi une bande de copains avec laquelle il fait les 400 coups. Tout va bien jusqu'au jour où il est persuadé qu'il va avoir un petit frère qui lui prendra sa place au point que ses parents vont finir par l'abandonner tel le petit poucet dans la forêt. Aidé de ses copains de classe, ils vont imaginer tout un scénario pour contrecarrer ce triste projet....Mais je ne vous raconte pas plus ce serait dommage.... Si, ses parents sont Kad Mérad et la délicieuse Valérie Lemercier, la gentille maitresse est Sandrine Kiberlain inutile de dire que les enfants ont tous un talent fou.
Je vous souhaite une agréable soirée en espérant que demain je pourrai venir vous rendre visite entre deux couches......
Repost 0
12 octobre 2009 1 12 /10 /octobre /2009 13:41


Je sais, ce n'est pas bien original mais aujourd'hui, je manque d'inspiration alors parler pour ne rien dire, ce n'est pas trop ma tasse de thé. J'avais bien envie de parler du PACS mais bon, comme il faut absolument finir "la chambre bleue" avant fin octobre, date ou nous partons un peu à nouveau dans le sud, j'avais peur de me laisser déborder et de ne pas bricoler comme je le devrai. Car mine de rien blogger prend pas mal de temps entre ecrire un article et surtout répondre à ses favs voire lire ou découvrir d'autres sites tout cela est bien prenant et j'en fais beaucoup moins qu'avant d'autant plus que je déteste les copié-collé .Actuellement, j'entends mon époux poncer avec rage le parquet, et je sais aussi que quand cela s'arrêtera, ce sera mon tour....VITRIFICATION.... enfin c'est au moins gratifiant quand c'est fini. De plus, il fait beau aujourd'hui ce qui ne gâte rien. Donc je vous dis à bientôt au plaisir de vous lire...
Repost 0
9 octobre 2009 5 09 /10 /octobre /2009 11:22
Pourquoi ce titre? Car, tels les passagers du paquebot, nous continuons à nous amuser sans tenir compte de l'approche de l'iceberg. Et contrairement à ses malheureux passagers, nous ne pourrons pas dire "nous ne savions pas"... Si nous ne changeons pas de cap, si nous continuons notre fuite en avant consumériste nous fonçons  droit dans l'iceberg nous courrons donc à notre perte  car toutes les conditions d'une cathastrophe annoncée sont réunies
Bien sûr, que je suis allée le voir avec ma moitié. Parce qu'après, il s'agit de discuter, partager donc il m'a accompagnée.
J'avais bien vu des passages du film et j'avais entendu les explications de N. Hulot chez Drucker un dimanche pas si lointain, et pourtant j'ai été surprise. Je m'attendais à voir un documentaire avec de magnifiques paysages dont l'environnement se dégradait et mourait à petit feu.Non, il a préféré mettre   l'accent sur l'organisation de notre société, en englobant la crise économique avec la crise écologique car tout est lié et pour préserver la planète il faut compter avec tous les hommes.
Car, que peut signifier la déforestation ou les cyclones pour un sans abri qui essaie de survivre à tout moment? . Les images de cette société de consommation s'entrechoquent et nous choquent. De temps en temps, d'une voix douce et surtout pas moralisatrice ni vindicative,il commente ça et là nos excès et nos paradoxes. A aucun moment ses commentaires ne prennent le devant de la scène; inquiet et désabusé  il nous laisse face à des  visions parfois insupportables comme ces chinois logés dans des cages grillagées tout prêts des buildings ou les laissés pour compte dans les rues de Los Angeles  luttant pour leur survie  et quel contraste avec l'immense bouchon sur l'autoroute de la même ville
D'autres choquent par leur côté grotesque comme le lancement de l'I'Phone à Tokio ou ces chiens japonais qu'on soigne dans des caissons à oxygène...... on croit rêver.
Les images les plus anachroniques (pour moi) celles de ces milliers d'antennes et de paraboles qui flirtent avec lespyramides égyptiennes ou ces  jeunes Namibiennes dans leurs habits traditionnels et les seins nus faisant leurs courses dans un grand supermarché pour rejoindre ensuite les cases de leur village.Cela m'a fait repenser au film "les dieux me sont tombés sur la tête"..... Il y avait là un petit garçon qui les attendait et qui mangeait quelque chose, sa petite figure envahie de mouches, centre d'intérêt d'un groupe de touristes venus visiter son village et qui le mitraillaient enfin je veux dire qui le bombardaient de  prise de photos. Là, j'ai eu HONTE!
L'image qui m'a le plus touchée, c'est cette maman africaine aveugle qui berçait son enfant dans les bras. Non, la misère n'avait pas eu le dessus sur l'amour, son enfant elle l'aimait envers et contre tout.
Que dire d'autre ? C'est un film dont on ne sort pas indemne si on est  tant soi un peu sensible et qu'on se sent être un petit maillon d'une immense chaine humaine.
Reste l'espoir,qui parie sur une modificaton de nos comportements.
Il propose la"sobriété heureuse" mais saurons nous y revenir et qui jouera le jeu? Et le jeu en vaut-il la chandelle? N'est-il pas déjà trop tard ? En tout cas, il nous exhorte à une prise de conscience collective qui s'interroge sur le sens du progrès incessant?Il faut apprendre à partager nos richesses avec les exclus.
Mais le message passera-t-il? Et nous ne sommes pas les seuls concernés. D'autres, avec bien plus de pouvoirs sont aux commandes de ce Titanic.
Rien qu'à voir la réaction des spectacteurs dans la salle, j'en doute... Il y a ceux qui restent assis pensifs,encore en proie aux images, et ceux pressés, debout avant même le début du générique pensant déjà à manger au resto du coin ou voir sa télé..Pourtant, durant le générique, petit clin d'oeil, il y a un joli rire d'enfant qui nous accompagne jusqu'au bout. C'est peut-être ça l'espoir?
En espérant vous avoir donné envie d'aller le voir, je vous souhaite une bonne fin de journée, moi je vais aller repeindre un mur....
Repost 0
8 octobre 2009 4 08 /10 /octobre /2009 09:35

D'après un sondage récent, 59% de Français pensent que l'aide dispensée pour l'achat d'une voiture électrique est un gadget et aura peu de conséquences sur le développement des voitures électriques en France.Pourtant, le Ministère en charge du Développement Durable a prévu une production de deux millions de voitures électriques et hybrides rechargeables et ce, dès 2020., ce qui me paraît proche, d'autant plus qu'aucune voiture électrique ne figure dans le Salon de l'Automobile qui ouvre ses portes, aujourd'hui à Orléans.Par contre, l'accent est mis sur la protection de l'environnement par exemple avec un système qui coupe le moteur au feu rouge et une huile peu visqueuse chez MITSUBISHI  alors que AUDI porte  ses efforts  sur des modèles propres avec ses moteurs écolos "Efficiency" qui équipent les A3 et A4. Les efforts tendent donc vers une voiture propre et économique.Mais apparemment, les constructeurs ne sont pas prêts pour le lancement de voitures électriques.Chez nous, au Conseil Régional, un appel d'offres avait été lancé en 2006 pour acquérir une voiture électrique. Et aucun constructeur ne s'est présenté.Donc échec sur toute la ligne alors qu'il y avait une réelle volonté de changement. Ici, à Orléans sur un parc de 305 véhicules, il y a 13 engins électriques, 34 qui fonctionnent au GPL et 5 au gaz naturel.
Et vous, seriez vous prêt (e) à opter pour une voiture électrique?
Que cette question ne vous empêche pas de passer une belle et bonne journée. 
Repost 0
6 octobre 2009 2 06 /10 /octobre /2009 14:11
Aujourd'hui, je vous parlerai d'un sujet un peu plus léger car on ne peut pas être trop grâve tous les jours, il y a aussi les bons moments. Une pièce de théatre par exemple. J'en ai vu une récemment "les Dames du Jeudi". Je l'ai appréciée pour son thème : le temps qui passe et pour ses actrices qui sont des grandes dames Marina Vlady, Catherine Rich et Annick Blancheteau que je connaissais moins. Il y avait aussi Bernard Alane et Gregory Gerreboo. C'est une comédie de Loleh Bellon, mise en scène par Christophe Lidon.
Dans un décor d'ombre et de lumières tamisées, on égrène des souvenirs de famille, le temps nous ballade du passé insouciant de l'enfance aux moments plus difficiles du quotidien.
Cela se passe dans un salon douillet un peu vieillot, trois amies de toujours; Marie et Hélène se retrouvent invariablement le jeudi pour prendre le thé chez Sonia (Marina Vlady). Le jeudi, parce qu'avant c'était le jour sans école. Car ces trois là se fréquentent depuis l'enfance.elles ont en commun des moments forts comme les amourettes, l'occupation, la naissance d'un enfant pour l'une, un divorce pour l'autre ou pire le veuvage qui laisse un grand vide. Et puis, il y a le présent avec la précarité pour l'une les frustations de l'autre, voire des rivalités qui entrainent parfois des prises de bec pas tristes...Aucune n'a la langue de bois et les choses se disent sans détour  .
Un jeu à trois intimiste et complice on s'est régalé et je vous conseille cette pièce si elle passe par chez vous;
jE VOUS SOUHAITE UNE AGR2ABLE SOIR2E
Repost 0
5 octobre 2009 1 05 /10 /octobre /2009 16:56
Petit rectificatif concernant
mon dernier article. Je voulais dire Octobre "contre" le cancer du sein. Le texte prône l'amour de la vie et qu'il faut vouloir et savoir en profiter intensément à chaque moment. Mais j'avais oublié de parler de l'intérêt du dépistage organisé du cancer du sein.
Précieux avantage, il permet aux femmes de 50 à 74 ans d'effectuer tous les 2 ans une mammographie, totalement prise en charge sans avancer aucun frais en choisissant un radiologue figurant sur la liste des praticiens agréés.Les images passent en 2ème lecture avec un autre radiologue ceci pour amplifier la sécurité du résultat.
L'ADOC (la structure de gestion)l'assurance maladie et diverses associations vont faire la promo de ce dépistage ce mois ci dans le cadre de la campagne "Octobre rose" lancée par le ministère de la Santé.
Chez nous dans le loiret, grâce à ce dépistage, ont été diagnostiqué 159 cancers du sein en 2008 dont 12 à l'issue de la 2e lecture sur 21000 mammos effectuées .Plus tôt on le voit, mieux cela se soigne.
Mais les femmes sont encore nombreuses à se débrouiller individuellement ou à négliger cet examen. Je peux en parler j'ai perdu une amie de 54 ans l'an dernier d'un cancer du sein trouvé il y a 8 ans. Elle a fait 3 rechutes et s'est battue vaillamment mais rien à faire. Le mal a été plus fort qu'elle. Et quand j'y repense, elle allait tranquillement chez le médecin de famille pour une grippe ou un rhume, de gynéco elle n'en avait pas, pour elle le médecin était bien suffisant. Certes, il a trouvé une petite grosseur mais rien d'alarmant....Elle a encore attendu quelques temps, tranquillement, avant de faire cette mammo et bien sûr le ciel lui est tombée sur la tête....
Alors, j'espère que cette campagne de sensibilisation portera ses fruits afin que ce genre d'histoire n'arrive plus. En fait, il s'agit surtout de gagner du temps afin que cette saloperie ne nous rattrape pas. Je vous souhaite une belle soirée.
Repost 0
3 octobre 2009 6 03 /10 /octobre /2009 09:47

 

Réflexion

 

En l'honneur du mois de prévention du cancer du sein et celui de celles qui ont souffert, vous venez d'être touchées par l'ange de l'amitié!

 

En commémoration du mois de l'histoire des femmes, et à la mémoire de Erma Bombeck qui a perdu son combat contre le cancer, voici sa réflexion.

 


SI JE POUVAIS REVIVRE MA VIE

(par ERMA  BOMBECK)

 

 

 

J'aurais invité des amis à dîner même si le tapis était taché et le divan défraîchi.

 

J'aurais mangé le pop-corn dans le beau salon et me serais moins inquiétée de la saleté quand on voulait faire un feu dans le foyer.

 

J'aurais pris le temps d'écouter mon grand-père raconter encore une fois sa jeunesse.

 

Je n'aurais jamais insisté pour que les fenêtres de la voiture soient remontées parce que mes cheveux venaient d'être coiffés.

 

J'aurais allumé la chandelle rose que mes enfants m’ont sculptée comme une rose avant qu'elle ne fonde dans le placard.

 

Je me serais assise dans la pelouse avec mes enfants sans m'inquiéter des taches d'herbe.

 

J'aurais moins pleuré et ri en regardant la télévision et plus en regardant la vie.

Je me serais mise au lit quand j'étais malade au lieu de prétendre que la terre arrêterait de tourner si je n'étais pas là.

 

Je n'aurais jamais rien acheté juste parce que c'était pratique, n’était pas salissant ou était garanti à vie.

 

Au lieu de souhaiter enfin la fin d'une grossesse, j'aurais chéri chaque moment en réalisant que la merveille grandissant en moi était la seule chance dans la vie d'assister Dieu dans la création d'un miracle.

 

Quand les enfants m'embrassaient fougueusement, je n'aurais jamais dit :

« Plus tard… Maintenant allez vous laver les mains. »

Il y aurait eu plus de « Je t'aime »  et plus de

« Je suis  désolée. »

 

Mais surtout, ayant une autre chance de vivre, j'en saisirais chaque minute, je la regarderais pour vraiment la voir, la vivre et ne jamais la redonner.

Ce message m'a été envoyé l'année dernière par une amie alsacienne que j'aime beaucoup. J'avoue qu'elle m'a fait beaucoup méditer et j'ai envie de partager ce message aujourd'hui, avec vous.
Je vous souhaite un excellent W.E. 

 

 

Repost 0
2 octobre 2009 5 02 /10 /octobre /2009 13:49

Leur accumulation (plus de 400kg par an et par habitant) incite à refléchir à l'urgence d'un recyclage valorisant.
Mais que faire à mon niveau ?
Toujours privilégier panier, cabas réutilisables quand on fait ses courses
Privilégier les contenants plus grands moins chers car économisant les emballages.exemple : un sac de 2Kgs de riz plutôt que 4 paquets de 500 G. Toujours, vérifier systématiquement le prix au kilo ou au litre, croyez moi cela provoque des surprises....
Respecter la nature en la quittant propre. Tout déchet  abandonné dans la nature y reste un certain temps. Les eaux et les terres sont polluées durablement par les piles jetées sans état d'âme et les huiles de moteur laissés là après la vidange plus économique que chez le garagiste...(je l'ai vu je sais de quoi je parle...)Pourquoi, ne pas avoir avec soi un sac poubelle quand on se promène?
Opter pour la solution déchetterie. Autrefois, on pouvait voir des dépots d'ordures et de machines de toutes sortes dans des terrains abandonnés. Aujourd'hui, c'est inadmissible car les dechetteries existent et gratuites en plus.
Eviter les prospectus qui menacent les arbres et qui finissent souvent dans la poubelle
Rapporter les médicaments périmés aux pharmacies. Le dispositif Cyclamed les détruit par incinération
En campagne, penser au compost. Trier les déchets alimentaires qui deviendront en quelques mois un fertilisant naturel. En ville, aucune excuse, il existe à présent les lombricomposteurs qui digèrent fruits et légumes, cartons marcs de café  restes de pain etc en un excellent compost sans odeur et sans contrainte et qui réduit de 30% les déchets Les gros déchets quant à eux doivent être broyés et brulés (selon les règles de la mairie) ou amenés à la déchetterie
Si vous avez d'autres solutions, je suis preneuse car me sentant concernée.
Je vous souhaite un bel après-midi et surtout une bonne soirée, début d'un agréable W.E. peut-être encore ensoleillé?
 
Repost 0
1 octobre 2009 4 01 /10 /octobre /2009 17:21
L

La pollution automobile est un gros problème mais comment se déplacer intelligemment en polluant le moins possible?
Se déplacer à bicyclette ou à pieds pour de petits trajets ce qui est bon en plus pour la santé
Bien choisir son mode de transport. Bien sûr, pour aller vers des destinations lointaines, on ne peut pas éviter l'avion.Mais le train est moins polluant que la voiture. Quant on est seul par exemple, il est plus rentable de prendre le train. De même quand on veut se rendre en centre ville, il existe souvent à présent des parkings relais-trams qui permettent de laisser sa voiture et d'utiliser le tram pour 1,80 E. (chez nous) quelque soit le nombre de passagers, et on s'y retrouve financièrement.Le tram consomme 15 fois moins d'énergie par km et par personne que la voiture. Il parait qu'un bus de 40 personnes évite 40 voitures aux heures de pointe sur la route et économise  annuellement 70 000 litres de carburant..
Economiser ses deplacements.  Regrouper mes courses et pratiquer le convoiturage
Eviter la clim si possible. Comme dit Nicolas Hulot, pas toujours facile d'être cohérent avec ses convictions. Cet été, j'ai bien apprécié la clim dans la voiture...Mais je sais, qu'elle pollue l'atmosphère et qu'elle contribue à l'effet de serre.
Au moins, j'essaie de l'entretenir et de ne la mettre qu'en cas de réel besoin.La surconsommation moyenne de carburant étant d'au moins 32%. Aux heures chaudes, veiller à mettre des pare-soleils.
Surveiller les carburants verts. On parle de GPL ou d'électricité. Moins polluants moins couteux. C'est peut-être eux l'avenir. En tenant compte également des nouveaux véhicules "hybrides" fonctionnant sur deux modes (classique et électrique) bi-moteur qui permettront d'économiser le carburant et surtout les émanations de CO2
Economiser la consommation de carburant et mon énergie en évitant l'agressivité au volant,, les démarrages intempestifs, en respectant les limitations de vitesse
Entretenir son véhicule. Je viens d'apprendre qu'il existe des pneus "basse consommation" qui réduisent cette dernière de 5% Un véhicule mal entretenu fait consommer 10% de carburant en plus et entraine une pollution
  de 20% en plus 
Chez nous, une grande entreprise de logistique et transport a investi dans deux véhicules utilitaires tout-électriques pour livrer les centres villes. Cela ne fait que démarrer et va prendre de l'ampleur rapidement, j'en suis persuadée.
Et chez vous, est ce que les choses bougent?
Je vous souhaite une bonne soirée.
Repost 0

Présentation

  • : Le blog d'anilou
  • Le blog d'anilou
  • : Tout et rien.La vie avec ses joies et ses peines, le respect de la nature et d'autrui les voyages aussi.
  • Contact

Profil

  • ANILOU
  • Têtue comme une alsacienne, j'aime la nature sous toutes ses formes et essaie de la respecter au maximum ainsi que les animaux,ma devise "la liberté de l'un s'arrête là où commence celle de l'autre" et je déteste l'hypocrisie
  • Têtue comme une alsacienne, j'aime la nature sous toutes ses formes et essaie de la respecter au maximum ainsi que les animaux,ma devise "la liberté de l'un s'arrête là où commence celle de l'autre" et je déteste l'hypocrisie

Recherche