Overblog
Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
7 avril 2012 6 07 /04 /avril /2012 11:39

 

Ca y est nous voici déjà au W.E. de Pâques que je vous souhaite joyeux et entouré si possible de ceux qui vous sont chers. Pour ma part, en ce qui concerne notre région, les oeufs seront à chercher plutôt dans la maison. Oh non, ils ne risquent pas de fondre mais il fait plutôt frisquet alors....

J'ai abandonné mes murs, il reste la moitié mais d'abord c'est au tour de ma moitié de bien le lisser avant de continuer à peindre. Donc pause....

Enfin,, j'ai l'occasion de vous parler  de ce film vu lors de notre escapade dans le sud."Cloclo" Le metteur en scène est Florent-Emilio Siri, l'acteur principal Jérémie Renier et le film dure 2h 28 mais je vous rassure, on est pris par l'histoire.

L'histoire d'abord. C'est en Egypte que tout commence et que tout finit. D'abord une enfance plutôt épanouie mais à l'ombre d'un père autoritaire qui a déjà décidé de son destin. Mais c'était sans compter avec les évènements, en effet le canal de Suez va être nationalisé et le père régisseur devra quitter le pays, c'est l'effondrement social, d'ailleurs il ne s'en remettra jamais.

Tout finit avec "Alexandrie Alexandra" qui paraitra le jour de l'enterrement de Cloclo et qu'on entend toujours encore.

Entre ces deux périodes, on voit un Cloclo qui essaie d'aider au mieux sa famille revenue en France, grâce à un petit job de percussionniste au casino de Monte-Carlo. Lieu maléfique, pour sa mère, qui deviendra petit à petit accro au jeu. Mais il pourra compter sur sa soeur toujours présente et qui devendra son assistante quand la roue voudra bien tourner du bon côté. Car Claude François ne s'aime pas mais il découvre et aime la musique américaine, la soul musique et ses rythmes. Et deuxième idée géniale pour apprivoiser cette eclatante revanche sociale : les Clodettes. Personne en France, n'y avait pensé avant lui.

Le film. Jérémie Renier lui ressemble à s'y méprendre dans ses différents costumes et son rythme endiablé. Le film a ceci de bien, c'est qu'il n'auréole pas l'artiste, au contraire il montre son coté obscur, éternel insatisfait et maniaque, qui fait fuir tour à tour toutes les femmes qu'il aime. Très exigeant avec lui même mais aussi avec les autres, impatient voire rigide, il pouvait piquer de grosses colères et ses collaborateurs n'avaient qu'à bien se tenir....

Film réaliste, d'ailleurs réalisé sous le contrôle des deux fils, Marco et Cloclo junior, c'est le récit d'une superbe revanche, car parti de rien, il est arrivé au sommet en vivant de sa passion avec un seul regret, que son père n'ait pas eu le temps de voir ce succès lui qui ne voulait pas d'un saltimbanque dans la famille.

Ce film bien sûr m'a plu,rappelant une époque sans portable ni face book , où on faisait du stop pour aller voir le concert sans crainte où en mobylette comme ma moitié en étant assuré de la retrouver au même endroit en sortant (sans cadenas...).

Bon OK, aujourd'hui il aurait 73 ans, fêterait ses 50 ans de succès, j'ai dû mal à me l'imaginer c'est pour cela aussi, que ceux qui meurent jeunes gardent une espèce d'auréole, il sont préservés des méfaits du temps.

En tout cas, pour ceux qui aiment ou ont apprécié les airs de Cloclo on passe un bon moment, en fait je ne  peux pas être objective sur ce coup, car cela me renvoie à ma jeunesse.....

Je vous souhaite une très joyeuse Pâques et au plaisir de vous lire...à bientôt

Partager cet article
Repost0
5 mars 2012 1 05 /03 /mars /2012 19:40

Il y avait longtemps qu'on s'était promis d'aller au cirque avec la tornade. Spectacle dont elle ne se lasse pas. 

De plus c'était les vacances scolaires. Ca ne pouvait pas mieux tomber. Il y avait là des artistes reconnus dans bon nombre de festivals mais aussi des animaux. D'élégants chevaux andalous, de robustes éléphants et de beaux tigres.

Puis une véritable basse-cour avec des vaches, des cochons et des oies. Il y avait aussi un match de foot avec des chiens qui se sont amusés comme des petits fous et des numéros d'acrobatie réalisés par des chats.Sans oublier bien sûr le clown et ses pitreries.

Bref la tornade était ravie et nous aussi. Par contre, les photos ne sont pas belles, plutôt floues et on n'avait pas droit au flash

Demain, direction sud, mais nous allons sûrement trouver du vent, qu'importe il y a la mer....Un petit coucou de votre part fera plaisir même si la pause dure environ une dizaine de jours...Et j'essaierai de vous rendre visite au gré des possibilités sur place. A bientôt

Cirque-12012-102.JPG

 

Cirque-12012-028.JPG

 

Cirque-12012-035.JPG

 

Cirque-12012-048.JPG

 

Cirque-12012-056.JPGCirque-12012-063.JPG

 

Cirque-12012-070.JPG

 

Cirque-12012-079.JPGCirque-12012-093.JPGCirque-12012-097.JPG

Partager cet article
Repost0
27 février 2012 1 27 /02 /février /2012 15:12

DSC06305

 

Coucou à tous. Hier carnaval de Jargeau et il a fait beau, que demander de plus? Tradition ancestrale puisqu'implantée dans Jargeau depuis le Moyen Age. Toujours deux week-end de suite. Le W.E. dernier déjà plus de 10 000 visiteurs comme hier d'ailleurs à nouveau environ 10 000 personnes. 

En fait dès samedi, on pouvait visiter les coulisses du carnaval en se promenant dans le vaste hangar, refuge des chars et où on explique tous leurs secrets de fabrication.

Dès dimanche matin on peut assister à des animations dans les rues avec les bandas, groupe musical réputé.

Puis, l'après-midi, dès 15 heures place au défilé.

DSC06306.JPG

Ambiance de fête : confettis, chant danse musique serpentins....

 

DSC06315.JPG

 

DSC06333.JPG

Tambours, groupes musicaux alternent avec les chars.

Ils seront au nombre de sept cette année avec pour thème "la fête foraine": ceci pour honorer les forains qui les accompagnent fidèlement depuis cinq cent années.

DSC06327.JPG

Chevaux de bois

DSC06365.JPG

Barbe à papa

DSC06375.JPG

Auto-tamponneuse

DSC06381.JPG

Tape-cul

DSC06386.JPG

Pêche au canard

 

DSC06389.JPG

Chenille

Seul bémol, nous ne sommes pas arrivés à photographier les trois miss qui cloturent toujours le défilé étant mal placés pour cela, on n'en apercevait qu'une donc j'ai renoncé.

Quoi dire d'autre ? C'est une fête bon enfant, familiale et les enfants aiment participer également.

DSC06313.JPG

DSC06345.JPG

DSC06369.JPG

DSC06373.JPG

DSC06384.JPG

A la fin du défilé on présente toutes les musiques sous la halle de la commune. Où on peut aussi déguster des chichis, beignets churros etc.

Puis vers 18H 30,sur les bords de Loire, un grand bûcher qui brûlera le roi carnaval, mettra fin à cette fête 2012. En effet, symboliquement Carnaval représente la terre et en brûlant celle ci, on la purifie pour échapper ainsi aux maladies et on réveille le printemps. Qui dit mieux?

Et même si on ignore la symbolique, pour un instant on oublie ses soucis, on rit tous ensemble, et cerise sur le gâteau car tellement rare de nos jours ce carnaval est gratuit  malgré d'innombrables heures effectuées par tous les bénévoles, chapeau.

J'essaierai de venir vous voir, mais cette semaine je profite de la tornade. Tout est prêt, la famille ballon (où on crée des personnages, le jeu des 7 familles, les modèles de peinture, les "devoirs" exercices qu'elle ramène de l'école, des livres etc. Bref, je suis parée sans parler des sorties et des promenades. Alors, j'essaierai par ci par là de piocher des petits moments. En attendant, je vous souhaite une bonne soirée.

Partager cet article
Repost0
15 février 2012 3 15 /02 /février /2012 12:03

Minerve-112010-058.JPG

Voici un autre château, mais cette fois en ruines, celui de Minerve qui fût le refuge de nombreux cathares.

Alors, avez vous bien fêté la St Valentin pour ceux qui sont en couple bien sûr?. Quoiqu'il ne faut pas attendre la St Valentin pour se dire qu'on s'apprécie ou qu'on s'aime. Nous, on avait des amis à manger et je n'avais pas réalisé que le mardi tombait sur la St Valentin. Comme notre amie sort d'une grâve depression (4e rechute),on a mis les petits plats dans les grands. Jolie table, des bougies partout et la tornade m'avait prêté son ballon "coeur" que j'ai eu la maladresse de faire eclater...Donc dès demain, je vais à la chasse au ballon coeur, ça ne doit pas être mission impossible....... Le menu, je n'ai aucun mérite, je l'ai trouvé au hasard sur internet (à quoi bon toujours stocker des tonnes de papier, surtout qu'en général quand je pense à telle ou telle recette, je ne la retrouve pas...) mais c'était rudement bon. Après l'apéro on a démarré avec un mille-feuilles pomme verte/saumon/chêvre suivi d'un poulet aphrodisiaque aux saveurs exotiques (des épices tels le gingembre, le curry le lait de coco la crême fraiche) c'était onctueux à souhait accompagné de riz et le dessert une glace au chocolat blanc avec coeur de framboise. Le plaisir des amis valait bien mon après-midi en cuisine.

Cet après-midi, je ne sors pas et vais vous rendre visite c'est décidé. En attendant bonne fin de journée.

Partager cet article
Repost0
22 décembre 2011 4 22 /12 /décembre /2011 20:49

 

Coucou. Enfin un petit instant de répit alors vite, je donne quelques nouvelles et viendrai vous voir par la suite. Ce sont des temps bien bousculés pour tous (courses, cadeaux la déco etc) et quand on a les petits on les occupe et on ne fait plus autre chose. C'est un âge où ils veulent aider mais ne peuvent faire tout seuls...

Nous avons donc décidé de faire la visite des chateaux avec les enfants du petit dernier (qui a pris 30 ans dimanche...).Avec eux, nous avons arpenté les pièces du château de la Ferté St Aubin en ambiance nuit, volets fermés et aux chandelles avec un spectacle de magie qui a ajouté à l'ambiance mystérieuse.

Début de semaine, c'est la tornade qui a pris le relais, avec elle nous avons visité le château de St Brisson sur Loire qui exposait des maisons du père noêl imaginées et crées par des enfants. On devait voter pour sa préférée à la fin de la visite.

Un parcours tout en poésie nous faisait découvrir des automates témoignant de la vie quotidienne, des ateliers de fabrication des jouets et le père noêl bien sur. Ensuite les "mamies du monde" nous accueillaient pour un bon goûter.

J'aurais bien mis d'autres images, mais je ne sais ce qui se passe, je n'arrive pas à gérer l'espacement. Avant, je cliquais sous l'image, cela évitait qu'elle soit collée à l'autre? Si quelqu"un peut me donner un conseil, il est le bienvenu.

Quoiqu'il en soit, je viens vous souhaiter de bonnes fêtes de Noêl et une bonne année 2012. Qu'elle vous garde en bonne santé .

PETITE PAUSE D'UNE QUINZAINE DE JOURS.  A BIENTOT

 

Chateaustbrisson-001.JPGChateaustbrisson-015.JPGChateaustbrisson-028.JPGChateaustbrisson-040.JPG

Partager cet article
Repost0
25 novembre 2011 5 25 /11 /novembre /2011 17:34

3069082556_6ce389f89a.jpg

 

Bonjour enfin...Mercredi, petit entr'acte j'ai acccompagné ma tornade pour voir le spectacle de "Dora l'exploratrice" dont elle suit régulièrement les aventures. C'était un spectacle musical, ma foi fort agréable même pour un adulte. Dora et ses amis ont perdu leurs jouets préférés, qui se trouvent tous à la "cité des jouets disparus". S'ensuit un voyage plein de surprises et dont l'enjeu principal est d'echapper au  vilain Chipeur qui n'a qu'une envie : de piquer tous les jouets. Je suis toujours amusée d'observer des touts petits de 2 ans parfois, suivre attentivement et reproduire ce qu'on leur demande. Bref ma tornade était ravie et nous avons fêté cela, en attendant sa maman, au flunch du coin autour d'une petite tarte. Comme j'ai pris plein de photos, je vais essayer de lui faire un petit album scrap qui lui résumera l'histoire.

Autre chose. J'ai vu l'interview réalisée sur les protagonistes (les vrais) du film "intouchables" mardi sur la 2. Et j'ai réalisé à quel point le film a collé (pour une fois) à la réalité, c'est peut-être cette vérité là qui a plu et  explique son succès.

J'espère pouvoir faire vous faire une petite visite dimanche et début de semaine prochaine, car demain direction Reims, où nous allons nous fournir en champagne dans la famille, , copains et fêtes oblige.....Mais cette fois, il s'agit d'un sage aller-retour.

Alors à bientôt, bon W.E. et au plaisir de vous lire.... 

Partager cet article
Repost0
17 novembre 2011 4 17 /11 /novembre /2011 10:41

 

 

Et oui, peu présente sur les blogs et pourtant ce n'est pas l'envie qui me manque. Mais la vie est là, la vraie celle qui vous bouscule, vous fiche souvent des bâtons dans les roues mais qui vous offre parfois aussi de purs moments de plaisir dont ce film que j'ai vu deux fois. Une première fois avec mes copines puis j'ai enmenné ma moitié le voir également. En fait j'ai profité de la pub de l'agrume qui vous offre une place gratuite pour une achetée le mardi.

Je vous parle bien sûr du film "Intouchables" Une comédie de Nakache et Tolédano dont ce n'est pas le premier comique. Avant, il y a eu "je préfère qu'on reste amis" Nos jours heureux" et " tellement proches". Mais avec celui-ci, ils ont fait fort, déjà près de 5 millions d'entrées si je ne m'abuse, c'est qu'ils ont touché un point sensible et su parler d' univers aussi éloignés tels le handicap et le banlieusard. Quoiqu'on peut être de la banlieue et handicapé aussi, l'un n'empêche pas l'autre.

Mais ici il s'agit de Philippe, un handicapé riche voire très riche, tétraplégique c'est à dire qu'il n'a plus aucune sensation et ceci du bout des orteils à la base du cou. Il lui faut donc un auxilliaire de vie,  quelqu'un pour l'aider dans ses tâches administratives mais aussi lui donner des soins quotidiens et être présent de jour comme de nuit. Pour trouver cet oiseau rare va t-il choisir quelqu'un bardé de diplômes ou avec une grande expérience des malades? Non, il va curieusement choisir Driss, un jeune issu des banlieues,impétueux pour ne pas dire impertinent, un zeste loubard puisque sa dernière adresse connue est la prison. Pourquoi ce choix qui inquiète tant l'entourage ?

Parce que Driss ne fait pas étalage de sentiments, pas de pitié mal placée, pas d'attention condescendante, au contraire des blâgues plutôt douteuses, pour lui chacun sa galère et Philippe n'est pas plus malheureux qu'un autre et ça, ça plait à Philippe, ça le rassure.

Choc de cultures, tout les sépare, l'un est mélomane, poète à ses heures et sensible à l'art sous toutes ses formes, l'autre serait plutôt du genre kleptomane (du moins à ses débuts) impulsif voire agressif, hermetique à toute forme artistique...et pourtant le miracle se produit, ces deux là se rencontreront vraiment, s'apprivoiseront mutuellement et chacun apportera à l'autre sa richesse. Philippe apprendra l'humour irréventieux en exploitant son  handicap et Driss se découvrira sensible et altruiste , il en sortira grandi et avec l'espoir au ventre. N'oublions pas que le film est tiré d'une histoire vraie.

On rit beaucoup, moi la scène de l'Opéra j'en ris encore....ce film est un éloge à la vie  envers et malgré tout,et au respect de la différence également. 

François Cluzet est convaincant dans un rôle certainement difficile, quand à Omar Sy il est tout simplement irrésistible.

A présent, je vais aller lire ce qu'en  a dit Orphae qui l'a vu  et je vous souhaite une bonne fin de semaine..

 

Partager cet article
Repost0
3 novembre 2011 4 03 /11 /novembre /2011 10:50

Retri-022.JPG

 

Retri-019.JPG

 

Coucou, me revoilou. Bon d'accord, c'est pas génial, le soleil manquait à l'appel mais la mer n'en est pas moins belle, et se promener fouettée par le vent, ça ravigotte aussi....

Mais avant de mettre un nouvel article, je vais tâcher de vous trouver car, vu les intempéries difficile de se connecter....

En attendant, je vous souhaite une excellente semaine.

Partager cet article
Repost0
11 octobre 2011 2 11 /10 /octobre /2011 09:31

 

 

Vite, un petit article. Dire que c'est la première fois que je n'ai pas vu tous mes favs. En effet, je ne sais pas comment vous faites, moi je ne veux pas de copié collé (mais je peux parfaitement le comprendre) et j'ai pris du retard.Je m'y mets souvent le dimanche mais là il y avait réunion de famille autour de la tornade déguisée en fée clochette...

Demain, je n'irai pas voir mon amie cinéphile because cirque dans la ville à côté. Cette fois j'enmène non pas la tornade mais mes deux autres petits enfants 4 ans et 3 ans. Je les vois beaucoup moins car ils habitent bien plus loin. Mais là j'irai les chercher et on ira au cirque.Donc pas d'article, déjà qu'ils se réduisent pas mal...donc je m'y mets ce matin car j'ai envie de vous parler de ce film vu mercredi dernier et dont certaines scènes me poursuivent encore.

Et je sais parfaitement pourquoi. Mon fils est commercial, à responsabilités avec des objectifs de plus en plus pointus, un élargissement de secteur, des produits qui changent et se multiplient. Pour l'instant, il est reconnu dans son sérieux et progresse, l'équipe est soudée mais il a déjà changé deux fois de direction et il me parait de plus en plus stressé.

Donc, "De bon matin" réalisé par Jean-Marc Mautout  fait allusion à un réel fait-divers, qui avait fait parler de lui il y a quelques années.

L'histoire est simple, je peux vous la raconter puisque le film vous plonge immédiatement dedans. Un matin, un cadre quinca quitte tranquillement son domicile comme à son habitude pour se rendre à la banque, là où il travaille. Calmement, froidement, il abat alors deux de ses supérieurs puis s'isole dans son bureau pour se suicider.

Viennent alors de nombreux flashes-back retraçant sa vie familiale et professionnelle. Ayant réussi à force de travail et de sérieux à monter les échelons d'une part mais chose plus rare, ayant aussi réussi son couple,on peut le penser épanoui. 

Puis, ce que tout le monde sait, ce système financier apparemment si solide s'effrite de toutes parts. Alors commence la descente aux enfers. Arrivent de nouveaux chefaillons (voir le petit juge...) qui observent, jugent recadrent  disqualifient, culpabilisent pour finir par le mettre "au placard" et soi-disant le reconvertir.

Lui, qui s'investissait, se passionnait pour son travail le voit se réduire en peau de chagrin, il est nié dans ses compétences, oublié dans les réunions ignoré dans les prises de décision, pris dans l'engrenage d'un environnement hostile, sans scrupule ni morale.

Ce film nous fait comprendre toute cette souffrance latente puis insupportable qui permet de basculer dans la folie et de commettre l'irréparable.

On y trouve une interprétation magistrale de Jean-Pierre Darroussin. Son personnage est émouvant, fort il faudrait si peu de choses pour ne pas déraper, la confiance d'un collègue, un regard de son fils ado mais c'est déjà trop tard la machine s'est emballée.

J'en suis sortie étourdie et angoissée parce que cela existe et que le monde du travail est de plus en plus dur et exigeant.

Mais franchement il mérite le détour.

Je vous souhaite une bonne journée même si elle est morose (à part le Sud évidemment) et tâcherai de vous lire d'ici ce W.E.

.

Partager cet article
Repost0
6 octobre 2011 4 06 /10 /octobre /2011 12:13

Scrap-006.JPG

 

Hé oui, ma tornade a déjà 5 ans. Alors je lui ai envoyé une petite carte. Elle adore recevoir du courrier.Samedi, elle fêtera cela avec ses amis d'école et dimanche en famille. Assez rapide à faire mais un peu complexe quand même, ne pas se tromper dans les pliures.Visuellement, la photo ne rend pas vraiment. En fait derrière le carton anniversaire, se cache un autre qu'on doit tirer vers le haut.

 

 

Scrap 008

 

 

Apparait alors un autre bristol sur lequel dansent des notes de musique et en dessous un petit carré bleu sur lesuel on écrit son message. A ce stade là, elle n'est pas terminée, je viens de la positionner et je n'ai pas encore effacé les traits de crayon....

Sinon hier, j'ai vu un film qui pour l'instant me poursuit encore, peut être parce que mon fils est sous la pression incessante des objectifs à atteindre. Il s'agit de "De bon matin" superbement interprété par Jean-Pierre Darroussin. Je vous en reparlerai car il est à voir.

Vu le temps maussade qui nous honore, je trouverai bien quelques instants pour vous rendre visite et vous souhaite une bonne fin de semaine.

Partager cet article
Repost0

Présentation

  • : Le blog d'anilou
  • : Tout et rien.La vie avec ses joies et ses peines, le respect de la nature et d'autrui les voyages aussi.
  • Contact

Profil

  • ANILOU
  • Têtue comme une alsacienne, j'aime la nature sous toutes ses formes et essaie de la respecter au maximum ainsi que les animaux,ma devise "la liberté de l'un s'arrête là où commence celle de l'autre" et je déteste l'hypocrisie
  • Têtue comme une alsacienne, j'aime la nature sous toutes ses formes et essaie de la respecter au maximum ainsi que les animaux,ma devise "la liberté de l'un s'arrête là où commence celle de l'autre" et je déteste l'hypocrisie

Recherche