Overblog
Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
29 septembre 2011 4 29 /09 /septembre /2011 15:28

Fait trop chaud pour travailler....alors je termine mon article.

 Comme je vous le disais, les enfants n'ont pas été oublié.

 

 

Fete-de-loire-2012-013.JPG

 

C'est l'association Lions club d'Orléans qui a pris la décision de faire voler 400 enfants durant ces fêtes. C'est une opération qu'on a nommée "une montgolfière pour la vue". En effet, le but visé etait d'une part,  de récolter des fonds pour aider les déficients visuels et d'autre part d'offrir des baptêmes de l'air à des enfants défavorisés.

 

Fete-de-loire-2012-015.JPG

 Fête de loire 2012 017

 

 

Mercredi et jeudi dernier, 14 écoles primaires, venant de tout le département ont pu découvrir le paysage des bords de Loire en le dessinant. Manière d'apprendre de façon ludique cet environnement et de mieux connaître l'histoire de ce fleuve.

Autre passe-temps plus insouciant, Guignol bien sûr et ses facéties unanimement apprécié même par les plus grands....

 

Quelques manèges aussi mais plutôt poétiquesFete-de-loire-2012-102.JPG.

 

 

Fete-de-loire-2012-104.JPG

 

 

Fete-de-loire-2012-105.JPG

 

 

Manège de la compagnie  "la Toupine". Tout en bois flotté, des animaux bizarres sans yeux ni lèvres nous ont fait rêver.En dessous à droite, vous pouvez voir comme une corde ,en fait c'est une chaine reliée à un "tape-cul" destiné à faire tourner le manège appelé  "bestiaire alpin"

 

 

 

Fete-de-loire-2012-120.JPG

 

 

Fete-de-loire-2012-129.JPG

 

Fete-de-loire-2012-130.JPG

 

Fete-de-loire-2012-128.JPG

 

Ici, c'est le manège fait main avec son siège à coucou ou l'épouvantail, gardien des champs ou bien d'autres réalisations toutes aussi insolites.

 

 

Fete-de-loire-2012-135.JPG

 

Fete-de-loire-2012-137.JPG

 

Autre manège de "la mer". On tourne la roue à la main et les enfants virevoltent dans "les bateau"

 

Fete-de-loire-2012-147.JPG

 

Fete-de-loire-2012-148.JPG

 

N'oublions pas le "manège du bastringue" qui fonctionnait sûrement comme autrefois.

 

Il y avait également des spectacles de rue. Pour notre part, nous avons suivi celui de Monsieur Emile et sa partenaire et qui géraient d'ailleurs le manège du bastringue.

 

 

 

Fete-de-loire-2012-139.JPG

 

Fete-de-loire-2012-142.JPG

 

Spectacle bon enfant tout en espièglerie, on a passé vraiment un bon moment.

 

 

 

Fete-de-loire-2012-091.JPG

 

Et même les petits ont pu s'éclater en jouant aux marins à bord d'un bateau de pompier ou d'un ferry voire d'un chalutier.

 

Pour clôturer cette belle fête qui réunit les Orléanais autour d'un bien commun, il y a eu bien sûr l'embrasement du fleuve sur fond musical. Et dimanche, on a pu assister  aux dernières parades et ultimes courses entre bateaux.

Donc franc succès grâce aussi à pas mal de partenaires qui ont travaillé dans l'ombre ((techniciens, agents de la mairie) et un temps agréable et chaud.

Ajoutons que le festival a été cité 400 fois dans les médias.......Donc sans aucun doute, rendez-vous dans deux ans.

Je vous souhaite une bonne soirée et essaierai de venir vous lire  bientôt.

 

 

.

Partager cet article
Repost0
26 septembre 2011 1 26 /09 /septembre /2011 11:09
Fete-de-loire-2012-001.JPG
Fete-de-loire-2012-005.JPG
Et oui, nous sommes allés à la 5e édition du festival de Loire  placée sous le signe des Pays-Bas et ses canaux. qui s'est terminée dimanche. C'est, je crois qu'on peut le dire, le plus grand rassemblement européen de la marine fluviale avec 220 bateaux, environ 500 mariniers et je crois 650 000 spectacteurs.
C'est une occasion rêvée pour apprendre la culture et le savoir faire des mariniers grâce aux témoignages des marins professionnels qui présentaient leur travail et leurs produits artisanaux. On pouvait assister également à 250 spectacles gratuits, aux divers concerts dont certains sur des bateaux itinérants, sans oublier les conférences et les produits régionaux, venant tout droit des cales des bateaux.  Ici, fumaison des harengs).    
Fete-de-loire-2012-022.JPG
Tous les jours, on variait les thèmes avec des animations différentes, telles théorie et pratique de la pêche avec chacune ses techniques,d'ailleurs on pouvait s'essayer à ces nouvelles connaissances en montant sur les bateaux. Ainsi le fonctionnement des écluses était bien expliqué tout en étant activées. D'ailleurs c'est Léonard de Vinci qui a trouvé cette mécanique permettant aux péniches d'accéder aux canaux.. On a pu écouter Gérard d'Aboville qui animait une conférence sur la navigation en Loire.
Outre les techniques de pêche on pouvait également observer comment tirer le sable ou transporter les animaux.    
Fete-de-loire-2012-024.JPG
                            Barque typique hollandaise avec dérive latérale utilisée pour la pêche au saumon.
Fete-de-loire-2012-034.JPG
Fete-de-loire-2012-011.JPGI
Ici, tout est prêt pour le spectacle du soir. Son thème "le temps qui passe"  traite de l'histoire des cloches, très importantes dans les temps anciens où elles rythmaient leur quotidien.    
Fete-de-loire-2012-027.JPG

 

 

Fete-de-loire-2012-029.JPG

 

Chaque soir, durant cins jours, il y a une animation différente. Je sais que le premier soir il y a eu un spectacle de percussions et jeux de feu aux abords des pontons.  Quant à nous, nous avons pu apprécier des rythmes reggae et des chants marins.

 

Fete-de-loire-2012-038.JPG

 

 

Après avoir arpenté encore les quais pour admirer les barquasses ou voir défIler les flotilles,  nous nous sommes restaurés dans une ginguette au bord du quai  pour goûter l'andouille de Jargeau...., tout celà sous le soleil bien sûr.

 

 

Fete-de-loire-2012-032.JPG

 

Fete-de-loire-2012-047.JPG

 Fete-de-loire-2012-063.JPG

 

 J'allais oublier...Un réel effort de propreté et de protection de l'environnement  par l'intermédiaire de coachs incitant au tri sélectif des déchets a permis de garder les quais propres. En effet on pouvait trouver des sacs jaunes pour les emballages recyclables et des sacs nois pour les déchets. Quant aux enfants, ils n'ont pas été oubliés, je vous en parlerai mercredi.En attendant, je vous souhaite une belle soiréer avec ce beau temps qui doit durer en principe au moins une semaine encore.

Partager cet article
Repost0
20 septembre 2011 2 20 /09 /septembre /2011 15:59

pouet-115.JPG

 

Voilà à quoi j'ai occupé mon dimanche... Je suis allée à une crop de scrap pour quoi faire ?

 

Une cage pour cacher un petit album qui en est à son balbutiement...C'est un cadeau si je le réussis. Pour l'instant la cage a été bien montée. Elle est en bois passée au distress. Les différentes fleurs sont en tissu faites à la main.

 

pouet-117.JPG

 

pouet-119.JPG

 

 Couverture de l'album... en feutrine blanche et des embellissements. .Maintenant il n'y a plus qu'à choisir les papiers mettre les photos, les tampons etc...C'est un petit album de mariage. Pour l'instant ça se présente bien...

 

 Et ci-dessous la fleur qui m'a donné un peu de mal car je n'aime pas chiffonner...les scrapeuses me comprendront... 

pouet 120

 

 

Oui, je sais pas très présente en ce moment. Faut dire que les activités reprennent : informatique, scrap, yoga, garde des petis enfants sorties et aussi déherbage....Car le terrain fait la gueule après cette longue absence et comme je déherbe sans produits, c'est plus long mais plus gratifiant aussi. Dernièrement, je me demandais pourquoi finalement j'aimais bien déherber alors que je râlais quand même. En fait, cela me rappelle mon enfance quand mon père m'enmenait après l'école dans un petit jardin ouvrier qu'il avait loué et là, la principale activité pour moi c'était de désherber ou d'arroser.Lui n'était pas loin et vaquait à ses tâches ; on ne parlait guère, c'était un taiseux, mais parfois je sentais son regard bienveillant sur moi et cela me suffisait... 

Donc bien occupée, et pourtant vos articles me manquent. J'essaierai de passer dans la mesure du possible encore cette semaine et vous souhaite une bonne fin de journée

Partager cet article
Repost0
27 juin 2011 1 27 /06 /juin /2011 07:42

12072010 041

 

 

Aujourd'hui n'oubliez pas surtout, votre chapeau ou capeline, peu importe, il fera chaud. Chez nous dans le centre 35° aujourd'hui et 37° prévu demain....Mais je crois que le mieux c'est encore (si on le peut) de se calfeutrer chez soi ou pour ceux qui travaillent de profiter d'un bureau climatisé.

En tout cas, je renonce à déherber par ces temps caniculaires et j'arrose (un peu) tard le soir...

Semaine un peu mouvementée. Demain soldes avec une amie, les magasins sont climatisés....mercredi séance cinéma, j'ai envie d'aller voir "Omar m'a tuer". Peut-être que Sonia l'a vu depuis...pour me donner son avis ? et le soir, restau crêperie avec les copines de l'informatique. Jeudi, je passe ma journée avec ma petite fille,  non pas la tornade mais la toute grande (18 ans moins  6 mois...) la première, celle où l'on pleure pendant des heures sans savoir pourquoi... de bonheur? de tristesse de passer au stade de mère-grand ? Ca je ne le pense pas car c'est super d'être grand-mère. 

Et surprise, elle m'a demandé de venir en vacances une semaine en juillet. Je suis toujours étonnée de ce lien entre nous qui se resserre au fur et à mesure qu'elle grandit. C'est vraiment un âge agréable, elle sort un peu de ce stade de l'adolescence, où elle sait tout et les autres rien, où il n'y a que les copines, la télé l'ordi, à présent la famille reprend sa place doucement parmi ses autres centres d'intérêt.. A midi, on mange dans un petit snack et nous y rejoindrons la petite tornade (qui adore sa cousine ou plutôt la vénère car elle est grande elle...) avec son papa qui  exceptionnellement viendra aussi.

Vous allez me trouver stupide mais j'attends ça avec impatience car, à part les fêtes de famille, on se voit peu. Mon fils, commercial est souvent sur la route, et j'évite d'y penser sinon j'angoisse mais là se retrouver et voler un petit instant à cette vie qui nous bouscule ce n'est que du plaisir.

Voilà, en relisant, je me rends compte que je parle beaucoup de moi, et tout ça parce que je voulais vous dire que je suis encore peu disponible cette semaine comme beaucoup d'entre vous d'ailleurs. On sent un net fléchissement des blogs aux beaux jours.C'est normal, on se calfeutre beaucoup moins chez soi.

Mais comme toujours, j'essaierai dans la semaine de vous rendre une petite visite. En attendant, bonne journée et dans la foulée une bonne semaine.

Partager cet article
Repost0
12 mai 2011 4 12 /05 /mai /2011 10:13

 

 

Hier, j'ai vu un beau film qui m'a vraiment donné envie de lire le livre dont il est tiré. En effet, l'émouvante Yolande Moreau  a retrouvé à nouveau (après Séraphine) le réalisateur Martin Provost pour un nouveau film intitulé "Où va la nuit".

Ce scénario est tiré du roman "Mauvaise pente" de Keith Ridgway.

C'est l'histoire d'une femme qui arrive au bout de ce qu'elle peut supporter, c'est le fameux point de non retour, c'est le moment oh combien douloureux mais nécessaire de reprendre sa vie en mains après des années d'humiliation et de souffrances.

On assiste pour commencer au décès brutal d'une jeune fille sur le bord de la route en pleine nuit, fauchée par un conducteur ivre. Ce chauffard,  c'est le mari de Rose Mayer,(Pierre Maure) un pochtron brutal, taiseux et imprévisible.

Il fera de la prison certes et c'est elle qui conduira la voiture à présent, les évènements suivront leur cours après ce drâme, sans paroles, avec une espèce de résignation.

Jusqu'au jour, où n'en pouvant plus de cette vie étriquée, laborieuse et monotone et peut-être après avoir eu le coup de  poing ou coup de pied de trop, elle décide de le tuer à son tour .

Puis elle quitte la ferme, les animaux et s'en va rejoindre son fils  Thomas,  installé à Bruxelles, ce fils qui a fui ce même enfer mais depuis bien longtemps. 

Dans cette ville anonyme, elle essaie de reconstituer le puzzle, d'y voir plus clair mais de cette liberté nouvelle, elle n'en profite pas car la culpabilité la hante d'autant plus que son fils refuse de comprendre la situation et la  rejette dès qu'il sait la vérité. 

Ce fils parti à 16 ans pour fuir ce père violent et détesté mais aussi pour vivre son homosexualité est très ambigu dans ses réactions, reprochant tour à tour à sa mère de n'avoir pas quitté le domicile plus tôt puis un instant plus tard de n'avoir pas voulu  continuer à se taire et encaisser les coups. 

Ce film appuie sur l'ambivalence des sentiments, sur la complexité des ressentis et et des non-dits.

C'est le récit d'une fuite dont on ne devine que trop la fin mais qui somme toute apportera une certaine libération ou du moins un espoir..

Yolande Moreau est magnifique dans ce rôle de femme effacée et maltraitée par la vie. J'acheterai le livre, ça c'est sur.

Voilà. J'entends ma moitié qui deplace l'échafaudage. Chacun son tour....J'ai fini de dépapiéter hier matin, à présent il s'agit de poncer, d'enduire, mettre la peinture et moi je jardine et j'irai vous lire d'ici la fin de la semaine. Il fait toujours et encore beau. Je vous souhaite une belle fin de journée.

.

 

 

 

Partager cet article
Repost0
7 mai 2011 6 07 /05 /mai /2011 15:47

05012011-058.JPG

 

 

Une jolie balustrade à Pézenas, ce n'est pas une super photo mais c'est pour le thème de Philae ce mois ci.

Je me fais rare cette semaine mais il faut dire qu'il fait exceptionnellement beau, donc on jardine, des potées des jardinières fleuries, ça donne envie puis la visite de la petite soeur de ma moitié, des visites par ci par là bref le temps s'écoule au ralenti cette semaine et on laisse venir à nous les imprévus, j'adore ça. Le bricolage reprend la semaine prochaine et d'ici là,  j'espère que j'aurai le temps de voir tout le monde. En attendant je vous souhaite un excellent week-end et un aussi joli temps que par chez nous.Il fait 29°.

Partager cet article
Repost0
27 avril 2011 3 27 /04 /avril /2011 19:58

PAQUES-2011-059.JPG

 

Sous le coffre à droite, se cache un W.C. sanitaire broyeur très pratique et invisible.

 

 

 

PAQUES-2011-057.JPGPAQUES-2011-054.JPG

 

    Poutre au dessus du lavabo

 

 

 PÄQUES 2011 062

 

La voilà avec sa nouvelle parure, du coup j'ai oublié d'enlever les produits d'entretien....

 

Voilà, il n'y a plus qu'à entamer l'autre partie chambre, ça ira plus vite. J'essairai de venir vous voir dès qu'il pleut. En attendant, passez une bonne soirée.

 

 

 

Partager cet article
Repost0
6 avril 2011 3 06 /04 /avril /2011 19:55

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

C'était mercredi dernier et puis le temps a passé à détapisser  toujours et encore et j'ai failli oublier de vous en parler... C'est un film de Bruno Chiche qui s'est inspiré du roman "Small World" de Martin Suter.

Dans le livre, la maladie d'Altzeimer est omniprésente. Dans le film son sujet permet plutôt de pénétrer dans le monde de Conrad Lang, ( Depardieu) qui vit depuis longtemps au crochet de la famille Senn.Employé à tout faire alors que son ami d'enfance Thomas lui, (Niels Arestrup)  maitre des lieux mène la grande vie et a d'ailleurs volé son amour de jeunesse, en l'épousant (Nathalie Baye).

Thomas se satisfait de ce contexte, sauf qu'il semble perdre la boule en se rappelant des souvenirs d'enfance contradictoires à ce qui est raconté par la famille et de dévoiler ainsi un douloureux secret.

Certains comme Simone, (Alexandra Maria Lara)  la toute jeune épouse de l'héritier de la famille vont s'intéresser à son sort, et curieuse, trop... elle va mener sa propre enquête. Enquête qui va fragiliser et déstabiliser Elvira la fière matriarche (Françoise Fabian)

Mystère reposant sur des secrets, des meurtres maquillés cela se veut un thriller à la Chabrol,qui  dénonce les excès de la bourgeoisie traditionnelle.

 Cette histoire insiste  surtout sur les dégats causés par le mensonge bien plus que par la maladie elle même.

Il y a de beaux passages certes, l'amitié retrouvée entre Tomi et Coni, la complicité entre Conrad et Simone aux prises d'une famille opressante.

Quand aux acteurs : Depardieu excelle dans ce rôle jonglant entre adulte et enfant, Niels Arestrup excelle également.

J'ai vu partout de très bonnes critiques donc je cherche quelqu'un qui a vu le film et je serais heureuse d'avoir son avis.

Le mien est mitigé mais attention ne pas hésiter à le voir.

Personnellement après un début bizarre, je trouve l'intrigue un peu confuse et pas palpitante, en fait un bon thriller chabrolien, franchement c'est plus exaltant mais ça ne concerne que moi. Tout au plus ça m'a donné envie de lire le bouquin pour m'y retrouver.(s'il existe en français); Mais le jeu des acteurs, tous excellents, vaut le deplacement ou du moins permet de ne pas le regretter. Alors si l'un ou l'une d'entre vous....

Cet après-midi pas de bricolage mais la tornade arrive  alors je ne pourrai pas aller vous voir et j'avoue que ça me manque, j'espère trouver un moment avant la fin de semaine.

Au fait, j'ai essayé en vain d'insérert la bande annonce du film, avec You-tube ça ne marche pas. Du coup, j'ai pris Watt mais je ne vois rien sur la page de brouillon. Ca va être la surprise....

Je vous souhaite  une excellente journée, dans le centre il fait très beau voire chaud.

 

 

Partager cet article
Repost0
17 mars 2011 4 17 /03 /mars /2011 18:51

5350800132_c98d5e8832.jpg

 

 

Je ne sais pas chez vous, mais aujourd'hui nous avons eu un temps particulièrement morose, contrairement à hier où il a fait très beau.Un temps idéal pour jardiner, et pourtant ce ne fût pas le cas. En effet, j'ai enmenné ma tornade voir Scooby-Do et je ne l'ai pas regretté. Je pensais surtout lui faire plaisir car elle adore ce dessin animé alors qu'il est bien vieux de quarante au moins..., et finalement je me suis prise au jeu.

Et  je ne me suis pas ennuyée. Ce cabot de chien a tenu ses promesses avec ses copains Sammy, Verra, Fred et Daphné. Lui et le Mystery gang ont mené une enquête des plus difficiles du niveau "des experts"...

En fait, ils partent tous en vacances sur une ile paradisiaque, mais un intrus va semer la panique, la Reine Pirate ou plutôt son fantôme. Si je vous dis qu'elle même était accompagnée de pirates tous plus patibulaires les uns que les autres, la description est complète. J'avoue qu'ils avaient des tenues à faire peur, mais il y a belle lurette que les enfants non plus peur....Et tous bien sûr étaient à la recherche d'un fabuleux trésor.

Il y avait donc des chorégraphies, des gags, des musiques entrainantes bref c'était très divertissant. Et quand je voyais ma tornade taper des mains se déhancher ainsi que tous les autres enfants, je me rappelle vaguement qu'à son âge j'étais sacrément empotée...  Bref un moment de complicité et de plaisir.J'allais oublier : c'est une mise en scène de Rémy Caccia.

Plus sérieux, la veille j'ai eu l'occasion d'aller voir "le discours d'un roi". Je pense qu'il est inutile de le présenter, surtout qu'il passe depuis un certain temps. Je voulais juste dire aux indécis (car les critiques n'ont pas toujours été bienveillantes) n'écoutez pas et n'hésitez pas, c'est un beau film émouvant.

Pour le reste de la semaine, je vais tâcher d'aller vous lire, souvent le temps me manque et c'est bien dommâge. Je vous souhaite une excellente soirée.

Partager cet article
Repost0
24 février 2011 4 24 /02 /février /2011 16:28

 

Hier mercredi, séance ciné avec les copines. J'ai vu 127 heures, un film britannique de Danny Boyle. Vous savez celui qui a réalisé "Slumdog Millionaire" avec rien que huit oscars à la clé.

James Franco y incarne avec brio, l'aventure ou plutôt le drâme arrivé au jeune  Aron Ralston en 2003. Car ce qui est prenant et angoissant dans ce film c'est qu'il s'agit d'une histoire vraie.

Aron est un alpiniste chevronné un peu déjanté sûr de lui qui ne cesse de se dépasser et de chercher ses limites., En mai 2003, il part seul (il n'a prévenu personne) pour une randonnée dans les gorges de l'Utah, dans le désert. Et soudain, il glisse au fond d'une imposante crevasse.Le problème, c'est qu'un énorme rocher va glisser lui aussi et venir lui emprisonner la main tout en l'écrasant. 

Il restera cinq jours au fond de cette crevasse 127 heures très exactement. Pouvant à peine se remuer, incapable de s'allonger, il cherchera au prix de grandes souffrances à se dégager. Condamné à une mort lente, sa caméra va devenir son seul moyen pour témoigner de son calvaire et son seul lien pour parler à ses parents.

Durant 5 jours, il va lutter passant de l'espoir qui lui insuffle de bonnes idées pour s'en sortir, à la réalité cruelle qui lui fait comprendre qu'il n'y a aucun salut possible.

Alors pour échapper à cette mort lente, il va trouver en lui la force, ou l'instinct de survie pour décider tout simplement d'arracher cette main qui le rend prisonnier en s'amputant avec un couteau "made in Chine"

J'avoue que j'étais sceptique et le choix des copines ne m'enthousiasmait pas trop.

Voir durant une heure trente le calvaire d'un homme au fond d'un trou avec une gourde et une caméra comme seules compagnes, j'avais peur de m'ennuyer. Et bien chapeau à James Franco qui tient cette histoire à bout de bras et qui est époustouflant.

Peut-être, parce qu'on sait que cela s'est passé vraiment, on est scotché dans son siège,témoin de ce désespoir qui monte graduellement au fur et à mesure des efforts inutiles pour se dégager, de cette faiblesse grandissante, de cette eau qui commence à manquer et de cette folie hallucinatoire qui guette...

On assiste impuissant à cette introspection intérieure d'un homme qui ne veut pas mourir et qui va donc trouver la seule solution possible.

Evidemment, que la scène de l'amputation est terrible, à plusieurs fois j'ai fermé les yeux ,mais il y avait les bruits...et les cris de souffrance.

Mais la vie était à ce prix là. Et l'acteur James Franco est nominé aux oscars et franchement il le mérite.

J'ai eu l'occasion de voir une interview du "vrai héros" qui disait tout modestement "si vous trouvez extraordinaire de vous couper la main, demandez vous simplement ce que vous seriez prêt à faire pour revoir vos enfants"...

C'est un film que je n'oublierai pas, car il montre combien la vie est précieuse et combien nous y tenons.

J'espère que je vous ai donné envie de le voir, et je vous souhaite une très bonne soirée

Partager cet article
Repost0

Présentation

  • : Le blog d'anilou
  • : Tout et rien.La vie avec ses joies et ses peines, le respect de la nature et d'autrui les voyages aussi.
  • Contact

Profil

  • ANILOU
  • Têtue comme une alsacienne, j'aime la nature sous toutes ses formes et essaie de la respecter au maximum ainsi que les animaux,ma devise "la liberté de l'un s'arrête là où commence celle de l'autre" et je déteste l'hypocrisie
  • Têtue comme une alsacienne, j'aime la nature sous toutes ses formes et essaie de la respecter au maximum ainsi que les animaux,ma devise "la liberté de l'un s'arrête là où commence celle de l'autre" et je déteste l'hypocrisie

Recherche