Overblog
Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
27 novembre 2009 5 27 /11 /novembre /2009 15:12


avec plein de cartons de champagne dans le coffre.... Mais, je me répète surtout pour les copains...Petite virée donc à Reims, mais temps maussade comme partout je suppose. Mon homme était content de retrouver sa "petite" soeur et nous sommes allés au marché de noêl à Reims. Par contre décus, car de plus en plus d'étalages de babioles diverses viennent supplanter les guirlandes et décorations de noêl...Dommage. Quelques artisanats toutefois sortent du lot comme des jouets en bois qui donnent des idées de cadeaux mais dans l'ensemble c'est plus commercial que magique...Faut dire que le souvenir des marchés de noêl alsaciens de Strasbourg et là sans être chauvine, il n'y a pas photo.
Au fait, pour ceux qui ont eu la gentillesse de me conseiller, nous avons sauté le pas et acheté un scanner pour négatifs et photos marque EPSON pour 110 E. Depuis, mon mari ne joue plus aux cartes sur l'ordi mais scanne tous les négatifs des enfants petits, de la maison à ses débuts nostalgie nostalgie, à la limite du gâtisme... mais vraiment efficace et rapide.
Je vous souhaite une bonne fin de journée et peut-être même un bon W.E. si je n'ai pas le temps de revenir car j'ai mes ados pour le W.E.et eux il faut les occuper mais pas de soucis ils ne  viennent pas souvent mais ils participent à tout (cuisine, discussions tri photos etc).
Partager cet article
Repost0
25 novembre 2009 3 25 /11 /novembre /2009 19:19
Le Vilain
Oui, je sais, vous allez penser encore au cinéma ? Et oui, toujours avec la même amie souvent le mercredi, faut dire qu'on a des prix...non pas sénior mais C.E....Donc, aujourd'hui, en cet après-midi maussade, nous avons opté pour une comédie et franchement on s'est régalées. L'histoire vous l'avez lue partout, c'est ce braqueur de banque qui se souvient au bout de 20 ans qu'il a une mère et qui décide, car poursuivi, de se réfugier chez elle.
Cette dernière, plutôt naive et bigote, est ravie de ce retour. Mais elle déchante rapidement car elle découvre petit à petit la noirceur de son fils. Mais, confiante elle décide de le remettre dans "le droit chemin" On assiste à une confrontation
sans pitié entre mère et fils qui nous laisse souvent MDR... Il y a l'excellente Catherine FROT qui a accepté de veiliir de 30 ans dans ce film et qui est délicieuse dans le rôle de cette mamie délurée. C'est une fable sur le bien et le mal, les frontières sont finalement parfois perméables.... Si vous avez envie de passer un bon moment sans prise de tête, allez y les yeux fermés.
Demain jeudi, pause, car nous allons chercher plein de cartons de champagne chez le beau frère à Reims. La plupart sont pour les copains rassurez vous. Et nousirons surement nous ballader sur le marché de Noêl. Je vous raconterai. En attendant, je vous souhaite une excellente soirée.
Partager cet article
Repost0
19 novembre 2009 4 19 /11 /novembre /2009 13:24
 
L'Homme de chevet   
Un face à face entre Sophie Marceau et Christophe Lambert déjà unis dans la vie réelle...
Sophie joue le rôle de Muriel, une jeune femme française, libre et sportive, devenue tétraplégique suite à un accident de voiture en Colombie. Depuis, elle y restée et s'y est installée. Dure, amère, tyrannique elle fait fuir toutes ses aide-soignantes jusqu'à ce qu'elle se décide à embaucher un homme.
Cet homme qui est-il?  Léo, joué par Christophe Lambert est au bout du rouleau. Ancien boxeur, lui aussi est  anéanti par le destin, lui aussi s'est installé en Colombie pour fuir son ancienne vie. Alcoolo, fauché à la dérive, il va reprendre espoir en devenant l'homme de chevet de Muriel et surtout en lui redonnant le goût de vivre. Parallèlement, il va remettre les gants de boxe pour entrainer une jeune délinquante et lui permettre ainsi de s'en sortir.
Adaptée du roman d'Eric Holder, cette miraculeuse  rencontre entre deux morts vivants qui vont se sauver l'un l'autre est filmée toute en pudeur et dignité.  S'affrontant d'abord, ils vont finir par apprivoiser leur fragilité respective et dire oui à la vie. C'est une oeuvre sobre et forte, Sophie Marceau y est bouleversante.
Je suis sortie de là, en pensant aux tétraplégiques (cela  doit être terrible de totalement dépendre des autres) en tout cas, je n'ai pas envie de me plaindre... Profitons de la vie et du moment présent.
Je vous souhaite une belle journée ensoleillée.
Partager cet article
Repost0
17 novembre 2009 2 17 /11 /novembre /2009 11:25


Je ne sais, si vous êtes comme moi, mais bien sûr, il y a eu l'ère des albums photos. Au début, rangés consciencieusement puis après, une fois que la date figurait au dos des photos il y avait  un peu plus de laisser aller.
En fin d'année, je me retrouvais avec des piles de photos mais je m'y retrouvais toujours. Invariablement, la fête du nouvel an, les différents anniversaires des gamins, les vacances de neige, les vacances à la mer sous la tente d'abord puis caravane enfin bateau. C'est ainsi qu'on voit les années filer. Il y avait aussi noêl avec une malle magique remplie de cadeaux etc etc...Bref, tous ces souvenirs empilés dans des boites de carton qui prennent bien de la place.
Puis, est arrivée l'ère du numérique. Super. Tout bien rangé dans l'ordinateur, visible sur l'ordi (quand on est pas trop nombreux) ou la télé . A présent avec les DVD grâvés c'est un jeu d'enfant sans parler du cadre photo numérique où on glisse simplement la carte de l'appareil. C'est ma méthode préférée. Lors d'une réunion familiale, on glisse la carte à la fin de la journée et tout le monde profite...Que de progrès en peu d'années.
A présent, je vois apparaître de plus en plus souvent à la vente des "scanners pour numériser des négatifs et diapos"
Evidemment très intéressée vu le nombre de négatifs qui trainent dans les cartons. Ma question est : est ce facile d'utilisation, est ce que l'un d'entre vous en possède un ? le jeu en vaut-il la chandelle ?
En attendant, je vous souhaite une excellente journée
Partager cet article
Repost0
12 novembre 2009 4 12 /11 /novembre /2009 17:54



Puisque je vous avais parlé de ce film, j'aimerais bien, que ceux qui l'ont vu me donnent leur avis.Ce film ne peut que toucher à plusieurs titres. D'abord, je réalise  à nouveau la chance que j'ai de vivre à une époque où je n'ai connu que la paix avec des projets  plein la tête que j'ai pu réaliser au fur et à mesure du temps qui passe. Combien ont eu leurs projets anéantis, leur vie brisée pour cause de guerre ? Ensuite, je reste oppressée par cette sensation d'horrible injustice qui s'obstine tout le long du film. Au départ, l'histoire est banale. En 1914, Théophile Maupas est mobilisé comme tant d'autres laissant sa femme et ses deux filles au village. Blanche son épouse, institutrice également , assure courageusement l'absence de son époux d'autant plus, qu'elle est encouragée par ses lettres régulières envoyées du front. Puis, plus rien, pour finalement savoir que Théo a été exécuté pour l'exemple ainsi que trois autres soldats, ceci sous le prétexte d'avoir refusé de se battre.
Il faut savoir qu'en 14-18, des soldats ont été accusés de ne pas monter au front et jugés rapidement par des conseils de guerre installés à la hâte et exécutés dans l'urgence pour ne pas avoir le temps de faire opposition.
Cela voulait dire,le déshonneur pour le soldat et sa famille qui ne touchait pas de pension, bien sûr pas de reconnaissance militaire, pas de nom grâvé sur le monument aux morts tel un lâche, insupportable injustice.
Ce qui fait refléchir aussi, c'est la réaction des autres : il n'y a plus grand monde pour la soutenir, ni l'église ni les parents qui retirent leurs enfants de la classe, l'inspection académique qui veut la muter. Mais c'est mal la connaître, seule contre tous, elle cherche la vérité, elle trouve des témoignages, elle fournit des preuves pour qu'on reconnaisse qu'il s'agit d'un assassinat et pour qu'on réhabilite Théo. Elle sera aidée par la Ligue des Droits de l'Homme, les Francs-Maçons puis enfin par  l'opinion publique qui se ralliera à ses convictions.
Après une très longue bataille, une cour spéciale composée d'anciens combattants, annule le jugement de1915 et réhabilite enfin Théophile et ses camarades, en 1934.....
Cette longue bataille m'a fait penser à d'autres, une très ancienne où un père de famille s'est battu longtemps pour faire admettre que son fils s'était fait tuer accidentellement par un bahut militaire,plus proche de nous, ce bateau de
pêche disparu en mer vraisemblablement suite à un choc provoqué par un sous-marin.
Mais lutter contre l'armée ou le gouvernement est la lutte "du pot de terre contre le pot de fer".
Blanche Maupas a osé  tenir tête, et à force de détermination elle fut entourée d'une "contre-armée" : les comités Maupas qui existent encore aujourd'hui pour réhabiliter ces pauvres fusillés pour l'exemple.
Cette histoire est toujours d'actualité elle nous met en garde contre l'information omni-présente encore aggravée par le règne d'internet qui ne dit pas toujours la vérité;
Demain, je continuerai la ballade à Agde, sujet plus léger et en attendant, je vous souhaite une excellente soire.
Partager cet article
Repost0
10 novembre 2009 2 10 /11 /novembre /2009 13:57

C'est vrai, qu'on s'eclipse souvent. En fait, c'est pour se retrouver dans le sud où, il faut l'admettre, il fait souvent beau. Cela fait 30 ans, qu'on retourne à Agde. Depuis, bien sûr, nous avons un réseau d'amis ce qui nous rend cette ville encore un peu plus attachante.
Datant de 2500 ans, c'est AGDE l'antique, la médiévale et la moderne à la fois, et nous ne nous en lassons pas.
Elle se trouve aux confins de trois eaux : l'Hérault le fleuve, le Canal du Midi et bien sûr la mer Méditerrannée.
Ci-dessus c'est l'école de musique qui a été restaurée et à droite la petite ruelle mène vers la petite maison de ville qui nous acceuille lors de nos escapades


Nous allons souvent  flâner  le long de "la promenade" bordée de platanes centenaires et ponctuée de belles statues qui ont toute leur histoire
Celle ci dite la statue de la République a connu les heures sombres de la guerre. Elle fut réalisée en  1905 par le sculpteur Villeneuve .Tout en bronze, elle fut envoyée à la fonte par le gouvernement de Vichy en 1941.
La nouvelle Marianne, fut fidèlement reproduite grâce au sculpteur Jean Louis Bernier et réapparut à Agde en 1995.



Cette statue est un hommage au marin Claude Terrisse né  à Agde en 1597 qui fut corsaire sous Louis XIII et Louis XIV et un grand navigateur qui combattit sur toutes les mers.Promu capitaine de la Marine Royale, il devint Premier Consul de retour en Agde. A sa mort, il légua toute sa fortune à sa ville natale et aux pauvres. D'où ce monument réalisé en 1874 par le sculpteur Auguste Baussan pour remercier ce bienfaiteur .



Témoins de 2600 ans d'histoire, cette muraille ceinturait toute la ville au Moyen Age.Sa base fut édifiée au VIe siècle avant notre ère, par les colonisateurs grecs fondateurs de la ville d'Agde. Les remparts ont protégé Agde jusqu'au XVIIIe siècle et furent détruits en 1848 pour permettre l'agrandissement de la ville.



La prochaine fois, je tacherai de faire une photo de nuit car cette fontaine est illuminée le soir et rend bien mieux.
Sculptée dans un bloc de marbre de Carrare en 1855, par Auguste Baussan, " la belle agathoise veille avec ses fauves sur la ville.
Voilà, où nous nous plaisons à flaner tranquillement et cette promenade acceuille le marché tous les jeudis , autre ambiance mais toute aussi intéressante..
Demain, je vous montrerai d'autres coins de ballade mais j'ai encore des progrès à faire en photo.
En attendant, je vous souhaite une excellente soirée.
Partager cet article
Repost0
26 octobre 2009 1 26 /10 /octobre /2009 14:23

Puisque  je suis dans les anniversaires, restons y.  La Tour Eiffel connue mondialement est en effet le monument le plus visité avec près de 7 millions de visiteurs en 2008.
Sur la photo ci-dessus, vous voyez son scientillement habituel mais après,. démarre un spectable qui régale les yeux, conçu par Bernard Schmitt et Jacques Rouveyrollis; Un spectacle qui se reproduira  quatre fois par soir (durée : douze minutes), et ce jusqu'au 31 décembre, pour fêter son 120e anniversaire.
Elle s'allume progressivement ,  de bas en haut  (hauteur 325 m) d'abord en scintillant d'une couleur uniforme blanche puis en se parant de toutes les couleurs côté Seine et Trocadéro.
Enluminée de tricolore, de vert et de violet sans oublier le bleu vif, le parme et le turquoise, une jambe bleue et l'autre rouge , on reconnait sa silhouette familière de loin. Et ses beaux clignotements  attirent l'attention des promeneurs et des touristes; Sa façade , côté  Seine et Trocadéro s'illumine à 20 H,, 21 H, 22 H et 23 H grâce à plus de 400 LED dernière génération;
En effet, que de progrès accompli !
La T our Eiffel a été inaugurée lors de l'Exposition Universelle le 31 mars 1889, pour l'occasion, 10 000 becs de gaz avaient été allumés de même que deux projecteurs pour eclairer les monuments de Paris à partir de son sommet.
En 1900, on a opté pour l'éclairage électrique.
Depuis, on n'a cessé de chercher des alternatives plus économiques tout en continuant à nous éblouir.
Alors ceux qui ont la chance d'habiter par là ou d'y être à l'occasion, n'hésitez pas de voir ce joli spectacle.
Après un super W.E., où je n'ai rien glandé, je me suis raisonnée, un article oui, mais pas de visites aujourd'hui pour ne pas me laisser prendre au jeu des lectures et réponses car personne ne préparera les valises pour mercredi et personne ne me fera mon repassage....Et c'est là, que je me suis aperçue que c'est très dur de résister mais il faut que je m'y tienne.
Je vous souhaite une bonne fin de journée
Partager cet article
Repost0
23 octobre 2009 5 23 /10 /octobre /2009 14:11
j
Je n'avais pas d'inspiration et en lisant le journal quotidien accompagné d'un petit café et d'une part de tarte (confectionnée par mon homme) j'ai trouvé.
En effet, dimanche, se tiendra chez nous le 17e festival BD-disques qui réunira une soixantaine d'exposants venus de toute la France. Les organisateurs promettent des centaines de milliers de disques et de BD sur plus de 1000m2
Je ne pourrai pas m'y rendre, car ma petite puce arrive avec ses parents, on mange ensemble et après elle fait la sieste, qui est sacrée car à présent, avec le rythme de la maternelle, elle fatigue vite.
Je ne me sens pas frustrée pour autant, nous irons l'année prochaine, par contre ça m'a donné des idées pour écrire un article.
Le vinyle détrôné par le CD,  lui même dépassé par le téléchargement, n'est pas mort. On l'a enterré trop vite et il est à nouveau recherché.
Petit récapitulatif : 1900 à 1950 époque des 78 tours qui avaient l'inconvénient d'être cassables
1950 :apparition des microsillons vinyles 33 et 45 tours cette fois incassables 
1968 : Le 45 tours simple à 2 titres remplace le 45 tours à 4 titres   
1982
 : parution des premiers
CD simple
1990 : le CD remplace le microsillon -
2007 : Le CD  a 25 ans mais les vinyles annoncent leur retour....
Le disque qu'on pensait ringard fait son retour. Je constate qu'on  trouve  de plus en plus souvent  sur les marchés des 33 et 45 tours , même que les maisons de disque se mettent à les relancer.
Le vinyle va devenir un objet de collection si on ne s'en est pas séparé trop vite comme souvent dans notre société de consommation. Le CD c'est très bien mais à part  les éditions spéciales limitées ou les pochettes cartonnées avec livret rien ne vaut le vinyle. Et pourtant, nous aussi, on a racheté tous nos artistes préférés en CD.
Il faut dire que nous avons une  platine qui nous permet de les reécouter et surtout à présent on peut racheter des diamants quand on veut réparer son ancien poste.
Pourquoi cette préférence? Vous allez me trouver ridicule.... Cela commence par un geste, un silence. On sort le disque de sa pochette avec précaution, d'un geste doux on le pose, et surtout attention au diamant qui lui exige de la précision en plus de la douceur, pas de précipitation,(sinon gare aux rayures) de geste mécanique , tout dans l'instant présent, et la musique arrive chaude et authentique....
Nous avons bien sûr les Ferré, Ferrat, Brel, Brassens Catherine Lara la liste serait très longue....Evidemment, je n'ai pas su ou pu me séparer des vinyles des parents j'ai donc aussi tous les Piaf, Line Renaud etc...Quand aux disques de rock les fils commencent à les enmenner chez eux non pas pour les vendre mais pour les écouter...
Donc les choses évoluent : des maisons de disque rééditent des discographies entières et souvent selon l'artiste on peut trouver une édition vinyle. Affaireà suivre....
Sur ce, je continue mes rangements de livres, et surtout faudrait peut-être songer au ménage car aucune âme bienveillante n'est venue en douce me faire une surprise. Donc, je crains pour une fois de ne pas avoir le temps de vous lire avant dimanche soir.....
D'autant plus que demain c'est sortie avec les copines. A midi petite brasserie avec flammeckueche je suppose que tout le monde connait ? ensuite ciné je ne sais pas encore quoi,on votera....Puis un peu de lèche-vitrine, je vous dis que c'est une sortie nanas mais on est du genre raisonnable quoique!.... Puis vers 20 H nous rejoindrons nos hommes affligés de réunionnites tout ce samedi (ils n'ont qu'à faire partie de moins d'associations....) qui nous inviterons à un repas (encore! je sais) pour clôturer la soirée.
En attendant de vous raconter je vous souhaite une bonne fin de journée et un excellent W.E.
Partager cet article
Repost0
22 octobre 2009 4 22 /10 /octobre /2009 11:17

Nostalgie encore puisque cette série d'albums est parue  dès 1946. Lucky Luke héros incorruptible et qui tire plus vite que son ombre est né dans l'imaginaire de MORRIS et GOSCINNY
On, c'est à dire les scénaristes James Huth, Jean Dujardin (que j'adore car excellent comédien) et Sonja Shillito, a décidé d'en tirer une comédie western mais en adaptant librement une aventure originale plutôt que de se référer à ce qui existe déjà, tout en veillant à ne pas trahir le personnage...
C'est Jean Dujardin. qui va incarner Lucky Luke qui, et c'est une première, va tomber amoureux et va tenter de rétablir l'ordre à Daisy Town sa ville natale. Tour à tour,  il se trouvera  confronté à Billy the Kid, Pat Pocker, Jesse James et la terrible Calamity Jame incarnée par Sylvie Testud. Y jouent également  Michaêl Young et Melvil Poupaud. Et n'oublions pas Belle Star et Jolly Jumper interprêtés par Alexandra Lamy et  Bruno Salomone. Avec comme toile de fond les beaux paysages argentins , je sais que j'irai le voir  ( j'ignore encore quand et avec qui) mais avec un regret toute fois,  mais où sont donc  passés les Dalton et Rantanplan?
A présent, je vais continuer à trier les livres des grands et petits, quel crève-coeur j'ai horreur de cela mais il faut bien s'y résoudre par manque de place. J'ai décidé je n'achète plus, je vais emprunter en bibliothèque mais souvent  au détour d'un titre, j'oublie vite mes bonnes résolutions et je succombe à la tentation....
Je vous souhaite une excellente journée
Partager cet article
Repost0
20 octobre 2009 2 20 /10 /octobre /2009 18:07

Décidément, les anniversaires se suivent et se ressemblent....50 ans d'ASTERIX comme 50 ans de SLC . Nous lui souhaiterons son anniv le 22 octobre lors de la parution du 34 e album. Cet album sortira dans 15 pays à la fois.  A cette occasion, UDERZO donnera la parole à tous ses personnages qui devront avoir un cadeau ou un message à offrir à Asterix et Obélix.
Mais tout a commencé il y a fort longtemps, dans un simple HLM à Bobigny. GOSCINNY et UDERZO recherchaient de nouveaux héros pour un magazine de BD qui devait paraître en octobre 1959. Après avoir planché quelques temps, se dessinèrent les nouveaux personnages et dans leur esprit et sur la feuille...Le chef du village, le druide le poète.
C'est ainsi qu'Astérix et Obélix parurent la première fois dans le nouveau magazine PILOTE
En 1961, paraît le premier vrai album qui eut  un franc succès , suivi régulièrement par un ou deux albums  chaque année, ce qui permit de toucher également les adultes et non plus seulement les enfants.Même succès d'ailleurs à l'étranger.
Mais fin 1977, René GOSCINNY disparait brutalement. Heureusement, Albert UDERZO décide de continuer et  la série s'enrichit de 10 titres en 30 ans.
Dans les années 90 le cinéma reprendra  la série avec trois films : "Astérix et Obélix contre César" (1999)  "Mission Cléopâtre" (2002) et "Astérix aux Jeux Olympiques" (2008).A eux trois, ces films rassembleront plus de 60 millions de spectacteurs dans le monde..
Et que se passera t-il après ? Question qui peut surprendre mais UDERZO a 82 ans. D'ailleurs il y a songé car il veut que les aventures continuent après lui. Deux dessinateurs qui travaillent avec lui depuis 25 ans s'y sont engagé : ils sont frères Frédéric et Thierry MEBARKI.
Si tout va bien, Astérix et ses gaulois sont bien immortels.
Je vous souhaite une excellente soirée
Partager cet article
Repost0

Présentation

  • : Le blog d'anilou
  • : Tout et rien.La vie avec ses joies et ses peines, le respect de la nature et d'autrui les voyages aussi.
  • Contact

Profil

  • ANILOU
  • Têtue comme une alsacienne, j'aime la nature sous toutes ses formes et essaie de la respecter au maximum ainsi que les animaux,ma devise "la liberté de l'un s'arrête là où commence celle de l'autre" et je déteste l'hypocrisie
  • Têtue comme une alsacienne, j'aime la nature sous toutes ses formes et essaie de la respecter au maximum ainsi que les animaux,ma devise "la liberté de l'un s'arrête là où commence celle de l'autre" et je déteste l'hypocrisie

Recherche