Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog
15 février 2010 1 15 /02 /février /2010 19:32

Voici, un texte envoyé par W.W.W. sur un sujet que j'ignorais totalement et que je vous diffuse à tout hasard. Je ne sais si, les liens fonctionneront, mais vous pourrez aisément en savoir plus avec l'adresse. Les journées sont courtes car j'ai à nouveau ma petite tornade. Je vous souhaite une excellente soirée.




NON A L'OR ILLEGAL

Alerte à la Saint Valentin 2010

Suivez toute la campagne sur www.nonalorillegal.fr

Orpaillage illegal

Que savez-vous de l'or que vous portez ?

Rien ? C'est normal. En 2010, aucune filière internationale d'or n'est traçable, c'est-à-dire que le consommateur n'a aucune idée de la façon dont l'or a été extrait, transformé et acheminé jusqu'à la vitrine.

En Guyane, ce manque de traçabilité permet à l'or extrait illégalement d'intégrer, la filière légale. Il est alors blanchi. Ainsi, entre 2000 et 2008, plus de 22 tonnes d'or à l'origine douteuse ont été exportées de Guyane.

>> Retrouvez notre reportage "De la vitrine à la mine, enquête sur l'or illégal en Guyane".

L'orpaillage illégal est un véritable fléau environnemental.
Pour accéder à l'or, les orpailleurs illégaux défrichent des pans entiers de forêt et détournent les cours d'eau, provoquant la destruction de la biodiversité.

De plus, les espèces menacées sont les victimes quotidiennes des chasses menées par les orpailleurs illégaux pour se nourrir et se protéger.

En aval des chantiers clandestins, les rivières deviennent de véritables torrents de boues. L'eau tellement opaque empêche la photosynthèse des algues indispensables à la vie fluviale.

L'orpaillage illégal condamne également les humains.
L'utilisation quotidienne du mercure (interdit en Guyane depuis 2006) par les orpailleurs illégaux pour faciliter la récupération des paillettes d'or entraîne une forte pollution des rivières. De plus, par leur activité anarchique, les orpailleurs illégaux provoquent la mise en circulation dans les cours d'eau du mercure naturellement très présent dans les sols amazoniens.

Ce métal toxique s'accumule dans la chair des poissons et contamine toute la chaîne alimentaire jusqu'à l'Homme. Les populations amérindiennes souffrent d'empoisonnement. Des études réalisées sur les cheveux des enfants ont fait apparaître des taux de mercure 2 fois supérieurs à la norme fixée par l'Organisation mondiale de la santé (OMS).

De plus, les villages clandestins qui s'établissent en pleine forêt sont le berceau de trafics d'armes et de stupéfiants, de réseaux de prostitution...

Parce que c'est la demande qui crée l'offre, exigez de l'or tracé dans votre bijouterie!

Pour mettre un terme au trafic d'or illégal en Guyane :
Repost 0
11 février 2010 4 11 /02 /février /2010 16:48

Après INVECTUS, j'ai à nouveau l'occasion de parler de MANDELA et cela me réjouit car je respecte beaucoup le parcours de cet homme. 
Il y a 20 ans,  Nelson Mandela était enfin libéré. En effet, le 2 février 1990, le dernier chef d'état de l'apartheid Frédérik de Klerk  décida de libérer les prisonniers politiques, ce qui permit à Nelson Mandela de retrouver la liberté, le 11 février 1990, après 27 ans de prison. Il reprit aussitôt la lutte contre le racisme. Cette libération donna lieu à une liesse et une ferveur sans précédent ,  accompagnées par des chants de libération car, elle représentait une ère nouvelle  de droits pour les Noirs  En revoyant cet homme droit et souriant, sorti de la geôle du racisme, ils sentaient que leur libération était toute proche et que c'en était fini du règne de la minorité blanche..
En effet, la libération de Mandela a provoqué définitivement la chute de l'apartheid et imposé la démocratie en Afrique du Sud, tout ceci pacifiquement, quand quatre ans après, il gagna les premières élections libres d'Afrique du Sud.
Que reste t-il de tant d'espoir et d'optimisme, 20 ans après ?
Le positif d'abord : les lois ségrégationnistes ont été abolies, la démocratie multiraciale confortée, et le pays profite d'une constitution des plus ouvertes.Depuis 1994, le parti de Mandela a remporté facilement chaque scrutin.L'ancienne opposition contre le régime blanc pratique la réconciliation et parvient même à rassurer les hommes d'affaire.,ce qui a favorisé une forte croissance, permettant à l'Afrique du Sud d'être un leader économique du continent et financer ainsi des aides sociales dont profitent actuellement 13 des 48 millions de Sud-Africains.
Le négatif car il y en a malheureusement ; les exclus de l'ancien régime ne sont guère plus favorisés aujourd'hui. La plupart d'entre eux, continuent à connaître le chomage et la misère et ce malgré une classe moyenne noire qui monte. Plus grâve encore, les différences ne  cessent d'augmenter.En effet, le revenu moyen pour les noirs a augmenté de 37 % environ depuis 1994 face à celui des blancs qui affiche près de 83,5%
 Tout ceci pour vous dire que ce soir un portrait lui est consacré à la télé  "Nelson Mandela au nom de la liberté" à 22 H 50 sur la 2. Je sais, c'est tard pour ceux qui travaillent mais j'espère que vous aurez un magnétoscope...
C'est intéressant  car en France il n'y a jamais eu de film sur Mandela. Par exemple, on ignore souvent que son parcours a été influencé par un autre qui prônait la désobéissance et la non-violence :  Gandhi.
C'est un documentaire chronologique, qui fait appel aux témoignages de ceux qui l'ont connu (habitant le même village) accompagné (tels ces détenus)  ou  combattu.(Frédérik de Klerk).  

Image:Nelson Mandela.jpg
Nelson Mandela
Ce qui m'inspire un profond respect chez cet homme c'est sa tolérance et son sens du pardon. Je ne sais pas si, dans les mêmes conditions de vie, nous en aurions été capables.
Quelque soit votre décision, je vous souhaite une agréable soirée.
Repost 0
5 février 2010 5 05 /02 /février /2010 18:39

> http://nosenfantsnousaccuseront-lefilm.com/

Je ne sais si le lien fonctionnera mais sinon, il suffit de retaper l'adresse pour voir la bande annonce de ce film. En effet, il faut qu'un maximum de personnes regarde la bande annonce dans les trois jours à venir. Même si on ne le visionne pas complètement, c'est le nombre de visites dans les trois jours à venir qui fera le poids, bien sûr le voir est encore mieux.

Repost 0
5 janvier 2010 2 05 /01 /janvier /2010 09:49
Image and video hosting by TinyPic

Oui, hier nous avons fêté l'Epiphanie, la galette des rois ou la fête des rois mages selon ses convictions. Ce qui me dérange un peu c'est que la date traditionnelle de l'Epiphanie et ce depuis la fin de l'Antiquité était le 6 janvier.Puis dans les années 80 l'Eglise romaine a fixé cette date tout début janvier.
Or, la période Noêl-Epiphanie, 25 décembre-6janvier, était appelée autrefois "le cycle des12 jours". Car, depuis des siècles, la date du solstice d'hiver et le passage d'une année sur l'autre étaient l'occasion de réjouissances où se mêlaient traditions paîennes et chrétiennes.
Les dictons et les coutumes françaises appellent  ces douze jours "les douze petits mois" On fait correspondre ces douze jours aux douze mois à venir. On coupait par exemple dans certaines régions de France, douze morceaux d'oignons et on les observait durant chacun des douze jours aux douze mois à venir. Suivant qu'ils rendaient plus ou moins d'eau, on estimait les mois à venir plus ou moins pluvieux. On observait aussi le temps qu'il faisait pendant ces douze jours et on en déduisait le temps des mois à venir en associant un jour à un mois. En pays celtique, on parlait des "douze nuits-mère' de l'année comme si elle dépendait de ces douze nuits.
On comprend ces coutumes en étudiant le calendrier. La différence entre l'année lunaire (12 fois 29,5 jours) et l'année solaire (365 jours) qui est d'un peu plus de 11 jours. Il y avait donc douze jours en trop qu'il fallait supprimer pour que cycle solaire et lunaire correspondent. Le meilleur moyen était donc de les associer aux douze mois à venir, ils perdaient ainsi leur individualité.
Noêl a été placé le 25 décembre mais on ne trouve pas dans les Evangiles d'indication précise sur la date de naissance du Christ. Dans les premiers siècles, on fêtait d'ailleurs la Nativité en mars ou avril. C'est au IVe siècle, sûrement sous l'influence romaine qu'on a décidé de fêter Noêl le 25 décembre. La plupart des historiens pensent que c'est pour recouvrir la fête du "Dieu-Soleil" célébré le 25  décembre depuis l'empereur Aurélien (275) et c'est vers 330 que l'Eglise de Rome fixa Noêl ce jour là pour détourner les chrétiens du paganisme.Il y a donc un enchevêtrement de traditions paiennes et chrétiennes.
Ces douze jours étaient aussi à cheval sur la fin et le début de l'année : six d'un côté, six de l'autre et le centre c'était la nuit de la Saint Sylvestre, le 31 décembre, où l'on fait le demi-tour. Saint Sylvestre était un pape et sa légende raconte qu'il descendit dans une grotte pour boucher la gueule d'un dragon qui se nourrissait de victimes humaines. Le dragon qui se mord la queue a toujours été une image du temps. Saint Sylvestre "boucle" donc l'année. Il ferme la gueule de la vieille année et la rouvre pour que puisse naître la nouvelle année
Donc, toutes ces fêtes, pour être comprises doivent être replacées dans le calendrier. Et d'ailleurs autrefois, le cycle lithurgique se mettait en accord avec le cycle rural, donc avec les prévisions sur le temps qui entraient dans les dictons. La prédication des "douze petits mois" avaient leur équivalent dans l'Eglise, le 25 décembre ou le 6 janvier, l'évèque du diocèse annonçait les dates des fêtes à venir qui avaient été calculées à Rome. Le clergé se conformait au modèle des paysans prévoyant l'année à venir en fonction "du temps" de ces douze premiers jours.
En espérant ne pas vous avoir ennuyé , mais j'adore l'histoire et les traditions qui en découlent et se perdent d'ailleurs...., je vous souhaite une excellente journée.
Repost 0
30 décembre 2009 3 30 /12 /décembre /2009 14:38
Image and video hosting by TinyPic


Voilà, Noêl chaleureux, tant attendu,   intime, souvent vécu avec les siens autour des enfants est déja passé et le nouvel An porteur d'espoirs approche à grands pas.
A huit jours de distance, ces fêtes de fin d'année, fêtes jumelles et pourtant opposées se répondent en miroir. Noêl  grâve, plus feutré, qui rassemble les chrétiens dans une même espérance autour de la Nativité et jour de l'An fou dans le champagne et l'exubérance. A Noêl, la famille et les enfants, au Nouvel An, les amis et les embrassades fraternelles.
Chez nous, Noêl c'est avant tout une fête de famille car c'est le seul moment de l'année où nous pouvons tous nous réunir.En effet, l'historien Bernard Plongeron rappelle, que ces réunions de famille qui nous paraissent si ancrées, sont tout à fait récentes. "Autrefois, Noêl était une fête communautaire et pas la fête de l'enfant comme à présent. C'est au XXe siècle qu'est apparu le culte de l'enfant. Conséquence de l'élevation du niveau de vie, du regroupement de la famille aux parents et à quelques enfants et aussi du déclin de la pratique religieuse". Mais Noêl est-il devenu profane ? Non,car, à travers cette fête, on célèbre des valeurs de tradition chrétienne : la tendresse vécue dans la famille, le dévouement pour l'enfant.Le temps de Noêl, reste teinté de religieux. Les ventes de santons,  figurines de la Nativité ne se sont jamais aussi bien portées et beaucoup de familles même non pratiquantes continuent à faire la crêche. Sans parler des appels à la solidarité,  valeur universelle de Noêl. Et ces millions de gens qui suivent la messe de minuit même si pour certains c'est juste pour retrouver une ambiance, une atmosphère
Fête de sacré et de merveilleux, de traditions chrétiennes et paiennes, peu importe. Car à côté de la crêche, on retrouve le sapin, les cadeaux, les décos les cartes de voeux (de moins en moins mais il en reste). Pendant ces quelques jours de "trêve" l'imagination est au pouvoir. Les légendes sont nombreuses sur la nuit de Noêl. De quoi s'alimenter en merveilleux. Certaines racontent que les animaux parlent (en latin) lorsque sonnent les douze coups de minuit. Ou que le bétail des étables tombe à genoux ainsi que les cerfs et daims des forêts. Et le Père Noêl qui résiste au fil du temps car il correspond à un monde qui cherche son merveilleux en dehors du christianisme dixit un autre historien.
Seul point noir, c'est cette emprise de la consommation.Quand elle domine, un précieux équilibre est rompu, car excès il y a si on n'y fait pas attention.
Bien sûr, il y a des rappels sur la précarité, les laissés pour compte, les affamés mais il est bien connu qu'en cas de crise les dépenses vont en augmentant. De novembre à décembre les rayons de jouets réalisent 75 % de leur chiffre d'affaires.
Mais restent des associations qui organisent des veillées de Noêl pour les personnes âgées ou délaissées, dépourvues de famille histoire de faire partager la joie.
Donc comment partager cette joie ? A Noêl, en famille, la veillée tranquille avec les enfants et au jour de l'an les amis, le réveillon parfois un peu fou, le rire, la danse la fête....
Les deux fêtes semblent former un tout et d'ailleurs les vacances scolaires englobent ces 15 jours de retrouvailles et réjouissances.
Tout ceci pour vous dire, que j'espère que vous avez passé de très bonnes fêtes de noêl et que vous vous préparez à enterrer dignement comme il se doit cette.bonne vieille année 2009 en souhaitant (on a bien le droit de rêver...) que la nouvelle soit meilleure..... Je vous souhaite une bonne soirée et essaierai de  vous lire un peu mais j'ai du retard à rattraper.... 
Repost 0
16 décembre 2009 3 16 /12 /décembre /2009 09:44

J-8

mercredi16122009-114.JPG


Voilà, le sapin, la malle qui se remplit tout doucement et la crêche symbole de cette paix qui devrait règner cette nuit là. Malheureusement, il n'y a que les enfants qui peuvent croire à cette belle histoire et heureusement, laissons leur cette période si courte de certitudes et de confiance. Si au moins, il pourrait y avoir une trêve, cette nuit là cela permettrait de fêter noêl sans un petit serrement de coeur en pensant à tous ceux qui sont seuls, meurtris en précarité ou pire encore dans un pays en guerre.
Sinon, EJP, si mes souvenirs sont bons, veut dire Electricité Jours Pleins. En tout cas on paye plein pot ces jours là. En fait, nous avons un contrat EJP depuis bien 20 ans et fort heureusement car c'est un contrat très avantageux. Nous sommes facturés à un prix du Kwatt  bas toute l'année sauf 20 jours où l'électricité est très chère. Bien sûr, ils choisissent les jours de grand froid normal ! Alors c'est une sacrée organisation, lave vaisselle, lave linge en départ différé, pas de repassage, le balai à la place de l'aspirateur etc... Le problème, c'est qu'ils nous les mettent souvent par paquet de 7 jours et une semaine à tarif fort, c'est long.... Par contre, on ne peut plus demander ce genre de contrat et je sais que si nous vendons la maison, le futur acquéreur n'y aura plus droit.
Cet après-midi dernières recherches de cadeaux avec mon amie du mercredi (celle du cinéma) elle est née et a vécu en Argentine, ses goûts sont très colorés et c'est une  précieuse aide pour dénicher le cadeau original .
Maintenant, je veux bien accéder à la demande de  Philippe qui dans un commentaire souhaite qu'on termine nos articles par une "certaine promesse"  et il y en a eu tant d'autres......
Mais toutefois,ayant parmi mes amis un travailleur social au plus près des deshérités, il faut préciser que certains SDF refusent énergiquement toute forme d'hébergement....
Pour ceux là, des abris momentanés nocturnes ont été ouverts pour les accueillir envers et contre tout. C'est le principe du "relais assis" ,un transat, un café de la chaleur. Un restaurant social est ouvert désormais en non stop et tant que le froid sévira. Il y a des équipes mobiles qui tournent la nuit pour une prise en charge adaptée car n'oublions pas, certains refusent malgré tout et sont même parfois agressifs. Je ne juge pas. Je parle de ce que je vois chez nous quatre associations se démènent: l'AIDAPHI, Imanis, l'Etape et la Croix-Rouge. Mais bien sûr, ce n'est pas suffisant et c'est pourquoi je veux bien rappeler avec d'autres une certaine promesse...
 
"Je veux, si je suis élu président de la république, que d'ici à deux ans, plus personne ne soit obligé de dormir sur le trottoir et d'y mourir de froid. Parce que le droit à l'hébergement, je vais vous le dire, c'est une obligation humaine. Mes chers amis, comprenez-le bien : si on n'est plus choqués quand quelqu'un n'a pas de toit lorsqu'il fait froid et qu'il est obligé de dormir dehors, c'est tout l'équilibre de la société où vous voulez que vos enfants vivent en paix qui s'en trouvera remis en cause."
Je serais bien curieuse de connaitre votre avis, et en attendant je vous souhaite une excellente journée, déjà bien entamée.
Repost 0
11 décembre 2009 5 11 /12 /décembre /2009 09:56
Regalos (2)

Les Romains se faisaient déjà des cadeaux au jour de l'an : ils échangeaient des confiseries, des pierres précieuses, des pièces d'or et d'argent avec leurs voeux de bonne année. La coutume s'appelait "Strenae" (d'où nos étrennes" et a été conservée jusqu'à aujourd'hui pour Noêl
Chez nous, nous avons une façon peu orthodoxe de préparer les cadeaux. En effet, étant nombreux et ayant l'habitude de m'y prendre tôt, début décembre je me retrouvais toujours avec une ribambelle de cadeaux qui bien qu'emballés se devaient d'être cachés. Mais où? Quand armoire, tiroirs des commodes placard commençaient à se remplir, un jour j'ai eu une idée. Un vieux coffre en bois trainait dans le garage, un petit coupon de tissu doré l'a transformé en malle magique et tous les ans depuis belle lurette je l'installe début décembre. Elle se remplit au fur et à mesure avec interdiction bien sûr d'y toucher seulement regarder. Je vous garantis qu'elle a de la visite régulièrement et qu'elle a alimenté bien des petits rêves.....
Quant au choix des cadeaux, il suffit de savoir écouter au hasard des conversations, on a souvent des pistes. Ce qui me fait paisir, c'est que les ados contrairement à l'anniversaire, ne veulent pas d' un billet ils désirent "un cadeau". Mais pour me faciliter la tâche, je leur fais faire une liste de.."père noêl"... ah mais ! Après je choisis et ce n'est pas toujours le plus facile. Et vous, comment procédez vous ?
Je vous souhaite une excellente journée. La mienne sera bonne puisque ma puce arrive cet après-midi pour décorer le sapin.
Repost 0
10 décembre 2009 4 10 /12 /décembre /2009 20:02



C'est Saint Nicolas qui a inspiré le Père Noêl. En effet, avant notre célèbre bonhomme, il y a eu St Nicolas porteur de miracles. La fête qui porte son  nom célèbre les enfants en France et en Belgique jusqu'au XVIe avant d'être supprimée par les protestants. Le personnage réapparait aux Etats-Unis au XVIIe s. sous le nom de Santa Claus. Ventru, jovial, portant une barbe blanche, vêtu d'un costume blanc, d'un large ceinturon et accompagné de ses rennes : ainsi se présenta le Père Noêl pour la première fois en 1863 par un journal new-yorkais.
Au début des années 30, Coca Cola choisit le vieux bonhomme joufflu pour sa pub et incite ainsi les enfants à boire son soda pendant l'hiver. Le dessinateur l'habille de blanc et de rouge, les couleurs fétiches de la célèbre marque. En une nuit, le bonhomme devint célèbre. Depuis, il ne cesse de faire le tour du monde le 24 au soir....
Petite rectification : c'est en 1223 bien sûr que fût reconstituée l'étable de Bethléem.
Un petit souci que certains d'entre vous pourront peut-être éclaircir. Over a changé sa page pour ajouter des images . Avant je passais par tinypic et copiait collait son adresse. A présent internet me dit qu'il y a un problème et je n'y arrive pas même sur le PC portable. Je dois me contenter de petites images copié-collé sur goggle. Si quelqu'un a la solution, cela m'aiderait beaucoup. J'ai l'impression que personne n'est ennyé sauf moi...
En attendant, je vous souhaite une belle soirée.
Repost 0
9 décembre 2009 3 09 /12 /décembre /2009 20:23
J'ai encore celle de mon enfance, bien que pas trop pratiquants, elle a sa place et son histoire. Petite, cela me fascinait de savoir que les parents de ce petit jésus devaient marcher et marcher encore, repoussés par tous et  refusés par l'aubergiste pour  finalement trouver refuge dans une étable;
C'est Saint François d'Assise qui à Noêl 1923, à Gubbio, eut l'idée de représenter la Nativité de manière réaliste en reconstituant l'étable de Béthléem La coutume se répandit très vite dans toute l'Italie puis en Provence. Elle connut son apogée au XVIe siècle où furent sculptées de splendides nativités dans les églises..
Ct après-midi courses, recherche de cadeaux originaux surtout pour les ados mais tout doucement on y arrive.
Je vous souhaite une bonne soirée
Repost 0
8 décembre 2009 2 08 /12 /décembre /2009 18:27




Non, ce n'est pas encore le mien. J'attends la venue de ma petite fille pour  enfin le décorer, jeudi je pense.
La coutume de l'arbre de Noêl qu'on décore est longtemps restée limitée à l'Allemagne et aux pays slaves d'Europe de l'Est. En France, elle n'apparait qu'en Alsace  au XVIe siècle. En effet, dès 1561, le sapin entra dans les maisons à Ammerschwihr où chaque haque habitant avait le droit de couper un sapin "long de huit pieds". Quant aux premières boules de noêl, les souffleurs de verre de Meisenthal en furent les inventeurs.
Et il faut attendre 1945 pour que les américains l'apportent dans leurs bagages et le répandent partout. Quant à l'origine de cet arbre sacré, certains historiens font référence à l'arbre du paradis d'Adam et Eve qu'on représente dans certains "mystères", ces pièces religieuses jouées au Moyen Age devant les églises. Les mystères furent interdits au XVe siècle mais l'arbre serait resté.
Autre coutume : le calendrier de l'avant avec 24 fenêtres à ouvrir une à unechaque matin fut inventé par un certain Gerhart Lang en 1908. Son idée va traverser le Rhin et avoir un réel succès, puisque les enfants continuent encore aujourd'hui à patienter ainsi. Enfin presque, les miens n'y sont jamais vraiment arrivés mais noêl finissait par arriver malgré ces petites défaillances....
Je vous souhaite une excellente soirée.
Repost 0

Présentation

  • : Le blog d'anilou
  • Le blog d'anilou
  • : Tout et rien.La vie avec ses joies et ses peines, le respect de la nature et d'autrui les voyages aussi.
  • Contact

Profil

  • ANILOU
  • Têtue comme une alsacienne, j'aime la nature sous toutes ses formes et essaie de la respecter au maximum ainsi que les animaux,ma devise "la liberté de l'un s'arrête là où commence celle de l'autre" et je déteste l'hypocrisie
  • Têtue comme une alsacienne, j'aime la nature sous toutes ses formes et essaie de la respecter au maximum ainsi que les animaux,ma devise "la liberté de l'un s'arrête là où commence celle de l'autre" et je déteste l'hypocrisie

Recherche