Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog
16 mai 2013 4 16 /05 /mai /2013 17:29

3461321600_cbfc2546a4.jpg

 

Puisque le froid le vent et la pluie persistent....restent les images...

Oui, peu présente, c'est difficile car totalement noyée dans un environnement médical fait de RV, consultations examens etc....

Pour un peu fuir toute cette pression, nous devions partir 15 jours nous ressourcer dans le Sud et devions partir vendredi le 26 avril. Mais convocation la veille pour une consultation à l'hôpital Mondor pour voir le chirurgien qui fera la greffe et du coup nous avons fait la connaissance de notre référente qui, comme elle dit "fera partie de notre famille". C'est un peu ça, elle a tous nos numéros de tél les adresses mail et nous a déjà appelé deux fois en vacances. Car nous sommes bien partis mais samedi 27 journée rouge et sous la neige....véridique.

13 jours de beau, soleil, quelquefois du vent mais balades, la mer quelques restaus, une vie "normale". 

Il fallait au moins ça, pour affronter la suite. Je me rends compte que la pression est autant pour moi que ma moitié. Car examens mis à part, il faut une sacrée gestion, et il a un agenda de ministre et il faut jongler entre les nombreux examens et consultations. Pour ceux qui aiment les termes médicaux : echodoppler, gastroscopie exploration fonctionnelle respiratoire I.R.M. panoramique dentaire ORL colo ça c'est fait.

Restent : echo des jugulaires, cardiaque, scintigraphie cardiaque avec test d'effort, tomodensitométrie angioscanner abdominal, dermato, psycho psychiatre....vous êtes toujours là ? Mais pour ces derniers examens il va être hospitalisé quelques jours. Sans parler de vaccins et autres. Après seulement, il sera enfin sur la fameuse liste. Puis ce sera l'attente. Le paradoxal dans cette aventure, c'est qu'en fait implicitement on attend une aggravation pour que cela aille plus vite alors qu'en temps ordinaire c'est tout le contraire qu'on se souhaite.

Mais la vie continue. Au ralenti mais elle continue.Je tâcherai de passer vous voir car cela fait un bail que je n'ai plus lu vos articles j'ai dû en manquer pas mal et je ne pourrai pas les rattraper cette fois. Alors bonne soirée et surtout meilleur temps (à partir de la semaine prochaine parait-il.....

Repost 0
28 février 2013 4 28 /02 /février /2013 21:26

http://3.bp.blogspot.com/-PNvYEbbTRlE/UL-yXWQAoXI/AAAAAAAASsg/R3vNGbq0iGY/s640/Leon+Spilliaert-L+Attente-1902.jpg

 Ce tableau s'appelle "l'attente".

Réalisé en 1901 par le peintre Léon Spilliaert, il représente une femme qui "attend" dans une attitude figée et un environnement qui me parait  hostile. Les bras inertes, le visage sombre, elle est maigre et sûrement malade? donc dépendante d'un traitement ou dans l'espoir d'une guérison, en tout cas, elle attend  résolument je pense des jours meilleurs.

 

Ce tableau me parle car moi aussi j'attend tantôt avec détermination, tantôt dans la peur et pourtant ce n'est pas moi l'intéressée mais cela me touche aussi puiqu'il s'agit de ma moitié. Nous attendons donc une greffe du foie.

Le parcours du combattant comme dit la gastro, mais il est bien entamé. Il faut donc commencer par montrer patte blanche c'est à dire d'être "capable" de recevoir une greffe. D'où une multitude d'examens, de tests, d'analyses pour l'instant en ambulatoire heureusement. Ensuite la "vraie" attente commencera d'autant plus cruelle qu'elle implique nécessairement le décès de quelqu'un.

De temps en temps j'en parlerai ici pour témoigner, cela peut toujours intéresser quelqu'un, c'est aussi pour informer mes petites belle-soeurs qui me lisent et enfin si par miracle, un greffé passait par là, je serais ravie d'avoir son témoignage

En attendant profitons résolument de chaque bon moment il  en reste....Bonne soirée au plaisir de vous lire.

Repost 0
29 octobre 2012 1 29 /10 /octobre /2012 18:15

2797675314_a06362ac96.jpg

 

Elle est là, tapie dans l'ombre, elle l'attend, le harcèle, tantôt lui fait les yeux doux, puis attaque de plus belle. Elle me l'épuise, le rend triste et sans ressort,. Elle bouscule tous les repères , fragilise les projets. Mais qui ça elle ? une maitresse, non pire; elle s'appelle la maladie..

La maladie, qui fait qu'on se lève le matin la boule au ventre et le coeur serré, qui occupe bien les journées entre examens et attentes, déceptions et espoir que ça redevienne comme avant....

La maladie qui m'empêche de penser à autre chose, qui monopolise toutes les forces vers le même but, l'aider à surmonter cette épreuve, à se battre. Plus de cinéma, de scrap de blogs non plus,car pas envie, pour l'instant aller à l'essentiel, l'aider à  faire face et ne pas capituler.

C'est pourquoi, je vais arrêter quelques temps d'ecrire des articles  mais un petit mot de votre part me fera toujours plaisir et je tacherai de passer quelquefois si l'occasion s'y prête. Bonne semaine à vous

Repost 0
25 mai 2012 5 25 /05 /mai /2012 20:37

5084702510_da3095313f.jpg

 

Oui, je sais. Difficile, de trouver une image traitant de l'hemochromatose. J'ai cherché dans "infirmière", mais je ne pense pas qu'à cette époque on connaissait la maladie en question.

Cela fait un moment que je voulais venir vous parler d'elle, d'autant plus que c'était la semaine nationale de sensibilisation à son dépistage. 

Mais trop de choses à faire actuellement. Je vous en parle brièvement.(j'avais déjà fait un article à ce sujet). En fait de quoi s'agit-il ? D'une maladie génétique plus répandue qu'on ne le pense puisqu'elle touche 200 000 personnes en France.

Il s'agit d'une trop grande absorption de fer par l'intestin d'où une accumulation dans tout l'organisme.Résultat : de gros coups de fatigue,des grosses douleurs articulaires, des troubles digestifs.

Si on a la chance de se faire dépister jeune (entre 20 - 35 ans) elle se soigne facilement. Mais si elle est diagnostiquée après 50 ans, comme c'est le cas de ma moitié alors là attention les dégats.

Etant en activité et souvent en deplacement, une grosse fatigue persistante m'avait alertée. Pour faire 120 km sur autoroute, il s'arrêtait deux trois fois sur l'aire de repos. Et au hasard de mes lectures, j'ai vu que certains symptômes coincidaient bizarrement avec cette maladie, surtout les douleurs articulaires et problèmes digestifs. Enfin dépisté, il avait un taux énorme, et il n'y a qu'un remède efficace, des saignées régulières qui arrivent à réguler ce trop de fer. Sauf que, pas de chance, il fait depuis quelques temps des chutes de plaquettes alors plus de saignée mais alors le fer remonte....

C'est une maladie malgré tout préoccupante car sujette à complication : cirrhose du foie,diabète, insuffisance cardiaque.

Alors pensez y : une petite prise de sang pour vérifier c'est vite fait... Et ainsi, on évite de futurs problèmes.

Je vous souhaite un bon et long W.E. avec du beau temps. Comme j'ai du monde, je viendrai vous lire à partir de mardi seulement.

Repost 0
23 janvier 2011 7 23 /01 /janvier /2011 17:12

Dépenses démesurées 007Dépenses démesurées 006

 

 

Ca y est, ma moitié est bien rentrée et content car  remis à neuf. Pour l'intervention du nez, rien à dire pas douloureux, bien sûr des contraintes et surtout un énorme pansement qui fait loucher et empêche de voir ce qu'on mange , de plus si on est seul, on  ne peut se mouvoir vu qu'un bras est pris par la perf, bref toujours le même problème : manque de personnel. Mais ils font le maximum.

Quant à l'intervention du doigt ressaut très bien fait et rapide. Faut dire qu'il appréhendait car il y a deux ans il avait attrapé une maladie nosocomiale suite à la même opération mais à l'autre main.

Bien sûr, à présent, il faut prévoir les séances de kiné et voir l'infirmière pour renouveler le pansement de la main durant 10 jours. Et c'est là que le bât blesse...

Pour  ces soins, il a fallu 2 gros cartons contenant chacun 5 blisters avec un essuie-mains, 1 paire de gants vinyle, un champ de soins, 2 sachets de 5 compresses 10 X 10 cm et 2 sachets de 5 compresses 7,5 X 7,5 cm 1 pince anatomique, une pince Kocher et surtout  une paire de ciseaux à bouts pointus.... Hors blister, il y a 10 pansements Hydrotul 10 X 12, 5 cm, 5 bandes cohésives 6cm X 4 m 1 rouleau adhésif  omnifix 5 cm X 5 m, 5 doses de solution isotonique 20 ml, 5 sachets de gel antiseptique pour les mains  et 5sacs collecteurs de déchets.

En sachant que l'infirmière a ses ciseaux et son gel antiseptique, et que l'étendue de la plaie est de 10 cm. Bien sûr, les petits enfants sont contents de ne pas manquer de ciseaux et je suis ravie d'avoir un stock de bandes et de sparadrap mais n'empêche quel gachis.

Ne pourrait on au moins dissocier petites plaies et grandes blessures ? L'infirmière aussi, était perplexe. Ceci concerne évidemment surtout la sécurité sociale qui rembourse...

Par contre un autre point m'a fait refléchir, il ne faut pas être dans le besoin. Première opération dépassement d'honoraires chirurgien 120 E. anésthésiste 70 E. et doigt ressaut, chirurgien 150 E anésthésiste 50 E. En espérant que la mutuelle soit généreuse.

Mais quand tout se passe bien, on veut bien relativiser. La santé n'a pas de prix. 

Je vous souhaite une bonne semaine, qui promet d'être froide malheureusement, mais petit à petit on y va vers le printemps... 

Repost 0
10 janvier 2011 1 10 /01 /janvier /2011 18:34

 

 

Tout d'abord laissez moi vous renouveler tous mes voeux de bonheur et de BONNE SANTE. Sans elle, point de salut, j'en suis l'exemple vivant.

En effet, nous avons réveillonné joyeusement à 6 comme c'était prévu. J'avais une pêche d'enfer et surtout plein de projets pour la semaine à venir sauf que le lendemain samedi un extraordinaire mal de crâne m'a clouée au lit. Je pensais que c'était du fait des mélanges car pas trop habituée à cela, mais le surlendemain après diète et soupe, j'ai vite déchantée et une vilaine toux caverneuse est venue renchérir le tableau. Bref, une vilaine bronchite asthmatéiforme m'a rayée totalement des festivités : adieu Minerve, Carcassonne, excit les visites prévues aux copains, les invitations bref cela a duré une bonne semaine. Nous sommes rentrés dimanche, je me sens vidée et surtout dépitée. Si c'était pour rester au lit, autant rester à la maison....Et encore je ne me plains pas, nous avions des amis venus nous rejoindre,  heureusement que le marin a assuré sinon ils n'auraient pas mangé ni vu  grand chose...

Mais je crois que cette mésaventure est arrivée à plus d'un d'entre vous, donc des virus et microbes qui se trimballent attention, égoistement je pense être immunisée à présent, du moins pour cette année.

Voilà, donc rien de bien extraordinaire pour ce début d'année, mais il n'y a pas mort d'hommes non plus, toujours relativiser.

Je pense à présent,  avoir le temps de venir vous voir, tranquillement pour lire votre prose et vos petites aventures et je vous souhaite une belle soirée.

Repost 0
14 juin 2010 1 14 /06 /juin /2010 09:03

 

 Oui, je sais on n'aime pas trop voir ce genre d'accessoires et pourtant c'est tellement utile la prise de sang. Utile pour détecter une anomalie, utile pour constater une amélioration.

De même donner son sang est vital surtout à la veille de l'été, je partage donc avec vous cette information reçue ce matin . Je fais un copié-collé plus rapide que mon index.... 

 Ce lundi 14 juin, l'Etablissement Français du Sang est heureux de vous inviter à la 2ème édition du Festival Globule qui se tient dans 24 grandes villes de France, à l'occasion de la Journée mondiale des donneurs de sang. En 2010, le thème de la journée est : Le monde a besoin de sang neuf. Cette journée a pour but de sensibiliser les populations aux enjeux des don du sang. Grâce aux dons de sang anonymes et sécurisés de millions de personnes, des milliers de vies sont sauvées chaque jour. Vous souhaitez donner votre sang ? Contactez directement l'EFS, www.dondusang.net, pour connaître le centre le plus proche de chez vous.

 

Voila tout pour aujourd'hui, journée encore morose pour la plupart d'entre nous.Mais faisons en sorte qu'elle soit le mieux possible.

 

 

Repost 0
7 juin 2010 1 07 /06 /juin /2010 10:26

 

 

Impondérable :  Impossibilité de prévoir....

En effet, j'avais prévu dimanche, de visiter le château de Chamerolles et son parc, de faire de belles photos et de vous en parler aujourd'hui. Ma visite a duré 5 heures, mais là où je me suis rendue, il était interdit de photographier, et pour cause, je  me suis retrouvée aux urgences.

Je m'explique, samedi, je me suis fait plaisir, refait des jardinières de géranium, continué à désherber et je me disais avec satisfaction, que dans 15 jours, je serai pour une fois dans les temps avec un jardin bien desherbé et agréable à regarder. Vers 17 h, contente mais fourbue, j'ai enmennée pour une enième fois, ma brouette remplie à ras-bord, au fond du terrain. Et voilà qu'une branche d'arbuste  un peu recourbée, se met à chatouiller mon tas d'herbe, ne voulant pas que celui-ci tombe, je fais vite un pas en arrière, oubiant que derrière se trouvait la terrasse en pierres mais surtout "encastrée" et bordée de murets de 80 cm.En fait, c'est comme une grande cuvette. Je suis donc tombée dans le vide....Mon postérieur a amorti la chute,( vu le nombre de fois que je le maudis, il pouvait bien me rendre ce service là) certes mais je suis aussi tombée sur la main. Contente de ne pas être tombée sur la tête, fâchée car mon tas d'herbe s'étalait partout comme s'il me narguait mais surtout, j'avais mal. Ma moitié a voulu m'enmenner aux urgences, mais je pensais que c'était foulé, je ne voulais pas gâcher la soirée et le moral aux urgences. Un bon bandage, une crême et on n'en parle plus... La nuit porte conseil. En effet j'ai eu tout le loisir de maudire mon entêtement, pendant que "l'homme" dormait du sommeil du juste  et  ronflait comme un bienheureux. Nous sommes partis à 8 h 30 et revenus à 14 H..... J'ai eu l'occasion de voir "un" médecin, seul donner les soins, faire les diagnostics, lire les radios, faire les plâtres,les sutures, un deuxième est arrivé vers 13 H. Et tout celà dans le calme, la gentillesse ainsi qu'une infirmière qui aidait selon les cas et un brancardier.Les cas grâves amenés par les pompiers allaient vers le bloc opératoire, heureusement pour lui, mais il y avait aussi celui qui s'était fait renverser en scooter, très agressif et visiblement pas à jeun, une petite vieille  qui crachait ses poumons, une autre (qu'on  ne voyait pas) qui suppliait qu'on l'aide avec des cris de douleur que je ne suis pas prête d'oublier...Alors chapeau à l'équipe que j'ai vue à l'oeuvre calme mais pas blasée, ferme mais à l'écoute. Mais, je trouve que cela reflétait une grande pénurie de personnel.

Bref, mon dimanche, je l'ai passé à ruminer et à maudire mon étourderie. Tout en me disant que cela aurait pu être pire...

Tapant d'un seul doigt de la main droite (ah quand même..) je pense faire une petite pause, mais j'irai vous lire au fur et à mesure. Mais tout cas, rappelez vous, rien n'est jamais acquis....Bonne semaine ensoleillée.

 

Repost 0
3 mai 2010 1 03 /05 /mai /2010 12:35

 

 

 

 

J’espère que vous avez passé un beau week-end de premier mai,

même si le beau temps pour beaucoup d’entre vous n’était pas au

rendez-vous. Nous, nous avions été conviés à  fêter les 50 ans

d’un ami, la convivialité et l’ambiance ont largement remplacé

 le soleil manquant et les bulles peut-être bien aussi...

Heureusement qu’il y avait dimanche pour se remettre car

on ne  ferait pas ça tous les jours et on tomberait vite malade...

A ce propos, j’ai pu lire que les laboratoires recrutaient des

volontaires pour tester les médicaments. Et en 10 ans

le nombre  de volontaires a fondu de 40 % en France. Alors pour

pallier à ce manque de personnes acceptant de tester des

médicaments non encore commercialisés, vous allez bientôt voir

apparaître des campagnes d’information sous forme d’affichage et

un site d’internet sera lancé. On pourra donc trouver toutes les

informations en ligne si on le souhaite. En effet, les essais

cliniques sont ndispensables sur l’homme avant leur

homologation, ceci pour améliorer le diagnostic ou les traitements

existants. Le but étant  bien sûr de faire avancer la science.

Je savais que cela existait  déjà dans les prisons , et j’avais lu aussi

un article il y a quelques temps qui parlait d’étudiants qui

acceptaient un séjour court en clinique pour faire des tests et ainsi

arrondir leur fin de mois.

Tout cela me laisse dubitative. Franchement, je suis portée vers les

 

autres, je tâche à mon humble niveau d’aider efficacement quand

 

l’occasion s’en présente, mais de là à ingurgiter des produits

 

chimiques dont on ne maitrise pas encore les effets , je ne m’en

 

sens absolument pas le courage et du coup je ne suis pas fière car

 

des cobayes il en faut bien...Alors, qu’en pensez vous ? Que feriez

 

vous ? Bon sujet du lundi...Comme il pleut ici, je vous souhaite un

 

bon après-midi et une bonne soirée. Je pense trouver le temps de

vous lire demain et après-demain

 

 

 

 

Repost 0
6 avril 2010 2 06 /04 /avril /2010 15:31

 

Les fêtes de pâques sont passées et il y a eu pour certains....overdose de chocolat. Alors est ce un bien ou un mal ? Devons nous culpabiliser ? Est ce que la balance va se venger ? Et bien, pas du tout, d’après les dernières études parues dans Sciences Avenir.

En effet, une quantité raisonnable de chocolat consommée quotidiennement diminuerait le risque d’accident vasculaire cérébral. Ouf, je peux donc continuer à prendre mon petit morceau de chocolat noir avec un café juste après le repas de midi.

Pour être plus précise, ce sont les anti-oxydants contenus dans le cacao, qui aident à éviter les plaques d’athérome dans les artères. Selon cette étude, ils freinent aussi l’agrégation des plaquettes, qui provoquent des caillots sanguins, et ont une action vasodilatatrice.

Mais attention, sont recommandés : le cacao  et le chocolat noir avec 70% de cacao au moins. Pas de chocolat blanc...

Une étude épidémiologique menée près de 10 ans en Allemagne sur 20 000 personnes agées de 35 à 65 ans sans problème cardiovasculaire a suivi l’évolution de leur pression artérielle, de  leur poids, de leur mode de vie et de  leur alimentation.

Les volontaires ont été classés en groupe en fonction de leur consommation journalière de chocolat, allant de 1,7g pour les plus petits consommateurs à 7,5g pour les gourmands.

Et surprise, c’est dans ce dernier groupe que le risque de crise cardiaque et d’AVC est le plus faible.Pour les plus gros mangeurs de chocolat, le risque d’AVC diminue de 48% par rapport aux plus petits consommateurs soit les plus raisonnables.Et il est réduit de 27% pour les crises cardiaques. Mais c’est le monde à l’envers.... A quoi ça sert alors de se raisonner ? ?

Ces chiffres sont bien sûr obtenus après ajustement du facteur âge, tabagisme, alimentation etc...

Les grands consommateurs de chocolat ont aussi une pression artérielle plus basse que les autres.

Sur 1500 participants interrogés, dans  cette étude, 57% ont déclaré préférer le chocolat au lait et 24% le chocolat noir.

Mais attention, les médecins allemands rappelent toutefois que le chocolat ne peut pas être rajouté invariablement à l’alimentation quotidienne sans tenir compte de son ajout en calorie. Ce serait trop facile ! N’empêche, j’ai retenu que de petites quantités de chocolat (noir de préférence) étaient recommandées pour prévenir les risques cardio-vasculaires. Bien sûr,il faut encore attendre le résultat d’essais comparables à ceux pratiqués pour vérifier l’efficacité d’un médicament alors seulement on aura le feu vert....Mais je n’attendrai pas jusque là pour être convaincue et je vous fais profiter de cette bonne nouvelle, enfin ceux qui ne le savaient pas....

Je vous souhaite une bonne journée déjà bien entamée mais ici, il fait beau et de plus la petite tornade est arrivée et ça déménage...Mais là oh miracle, elle dort.....  

 

Repost 0

Présentation

  • : Le blog d'anilou
  • Le blog d'anilou
  • : Tout et rien.La vie avec ses joies et ses peines, le respect de la nature et d'autrui les voyages aussi.
  • Contact

Profil

  • ANILOU
  • Têtue comme une alsacienne, j'aime la nature sous toutes ses formes et essaie de la respecter au maximum ainsi que les animaux,ma devise "la liberté de l'un s'arrête là où commence celle de l'autre" et je déteste l'hypocrisie
  • Têtue comme une alsacienne, j'aime la nature sous toutes ses formes et essaie de la respecter au maximum ainsi que les animaux,ma devise "la liberté de l'un s'arrête là où commence celle de l'autre" et je déteste l'hypocrisie

Recherche